Disney continue à vouloir transformer ses grands classiques animés en version live et a décidé de confier l’adaptation du Roi Lion à Jon Favreau. Oui, vous avez bien lu.

On imagine que le succès du Livre de la Jungle (965 millions de dollars de recette au niveau mondial pour un budget de 175 millions) a donné des envies aux financiers du studio qui, à défaut de pouvoir mettre en chantier une suite, se sont tournés vers l’autre film “avec des animaux qui parlent dans un décor exotique.”

Mais si Cendrillon pouvait accepter un dépoussiérage, si tenter le Livre de la Jungle avec un vrai petit garçon avait un semblant d’intérêt, on parle ici d’un film toujours indémodable et sans le moindre humain. Alors quel intérêt de transposer l’histoire si c’est pour utiliser un semblant de performance capture et des animaux en CGI ?

Une nouvelle fois, Disney ferait mieux de se tourner vers des projets plus originaux.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.