Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vers un 4e Astérix

Uderzo et son éditeur ont tranché. Le prochain Astérix sera réalisé par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas) sur un scénario de Grégoire Vigneron et sera basé sur l’excellentissime histoire de Goscinny Asterix chez les Bretons.
Le projet du Tour de Gaule par Frédéric Forestier et Thomas Langmann qui avaient commis le 3e film est donc abandonné.
Tirard va cependant devoir trouver un nouveau casting, Gérard Depardieu et Clovis Cornillac étant contractuellement rattachés au projet Forestier-Langmann.

Voir les commentairesFermer

5 Comments

  • par sebiomega
    Posté jeudi 4 février 2010 9 h 59 min 0Likes

    je n’ai pas vu le 3ème Astérix, mais il semblerait que c’était une sombre daube (j’ai d’ailleur bien aimé l’utilisation de “commis” dans la news….)
    Le changement de réa est donc une bonne nouvelle, dommage pour le casting même si je pense que quelques avenants aux contrats accompagnés de qql chèques viendront finalement rattacher De pardieu (au moins) et Cornillac.
    Quand on pense que Langmann a le rêve de réaliser l’excellent “Blacksad”, pitiéééééé……

  • par Dio Brando
    Posté jeudi 4 février 2010 12 h 02 min 0Likes

    Le 3eme etait bien traumatisant, que ce soit au niveau des effets speciaux ou de la realisation. Les gens ont été le voir surtout a cause du soit disant casting de folie qui etait annoncé lors de la promo du film.
    Donc bonne chose le changement de realisateur, mais bon j’aurais preferé que le prochain film soit “Les 12 travaux d’Asterix”
    Par contre ce serait cool que Clovis et Gerard reprennent leur role

  • par cloneweb
    Posté jeudi 4 février 2010 14 h 16 min 0Likes

    Non, Clovis est insupportable. C’est une bonne idée de tout changer.

  • par papymat
    Posté jeudi 4 février 2010 16 h 03 min 0Likes

    Je comprends toujours pas cet attrait du cinéma “live” pour astérix…je dois avoir l’esprit trop cloisonné!?
    Le premier était affligeant, le second nul (dans l’excellent sens du terme puisque très proches de l’humour de les nuls) et le troisième n’avait d’attrayant que la très courte scène où Alain Delon énonce dans une très longue tirade quelques uns de ses plus grands rôles … En définitive hélas pas grand chose de fascinant.
    En tout cas ça doit être une sacrée pompe à fric vu la bataille à couteaux tirés que se livrent les producteurs…

  • par Nouba
    Posté vendredi 5 février 2010 20 h 26 min 0Likes

    @cloneweb : tout à fait d’accord.

Laisser un commentaire