190 salles en avant-première, sans doute un peu plus de 300 dès demain. Star Wars revient sur grand écran et devrait défoncer le box office de la semaine. Entre vieux fans hardcore de la saga et jeune génération qui n’avait pas l’âge d’aller au cinéma en 1999.

Ressortir un film sur grand écran, c’est toujours une bonne idée car il n’y a rien de mieux pour redécouvrir un long-métrage. La Cinémathèque de Paris le prouve en ce moment en diffusant de très belles copies des films de Steven Spielberg.
Mais faut-il convertir Star Wars en 3D ? Quand on connait les résultats des conversions à l’arrache et quand on sait que George Lucas n’est pas James Cameron en matière de soin apporté à ses créations, on est en droit de se poser la question.

Si vous décidez d’aller en salles, que la Force soit avez vous.

Star Wars Episode I La Menace Fantôme 3D – Sortie le 8 février 2012 en 3D – Sortie originale le 13 octobre 1999
Réalisé par George Lucas
Avec Liam Neeson, Ewan McGregor, Natalie Portman
Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel.
Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.

 

Comment écrire une intro sur Star Wars ? Que dire ? Présenter l’histoire ? Le réalisateur ? Les personnages ? Un retour en arrière ? A quoi bon. On connait, vous connaissez, et après tout, ce n’est pas pour rien que vous êtes sur un site qui s’appelle CloneWeb. 13 ans après le retour tant attendu de Anakin Skywalker, George Lucas, jadis homme de talent, pour qui le cinéma primait avant le reste, ressort de son ranch pour nous ressortir le début du carnage de ce qui l’a rendu célèbre. A l’époque, c’est seulement avec 11 millions de dollars qu’il a réussi à monter ce qui deviendra un des plus gros succès de l’histoire du cinéma, un des films les plus cultes et qui inspira des centaines de réalisateurs. Maintenant, le vendeur de jouet récidive, après son exécrable série en CGI, après sa prélogie que les fans essayent d’oublier. A ce propos, n’oubliez pas notre interview de Rafik Djoumi en plusieurs parties qui s’exprime bien mieux que moi sur le sujet.

On retrouve ceux qu’on connait déjà : Qui-Gon et Obi-Wan sous fond de sous-contexte politique dont on n’en a rien à foutre, aidé par le sidekick débile Jar-Jar Binks, aussi idiot que tous les autres habitants de Gungan City. Ces deux sous-intrigues représentent déjà malheureusement 80% du total de l’histoire. Les 20% restants essayent tant bien que mal de se focaliser sur… et bien rien de moins que sur le futur Dark Vador. Enfin, si on peut appeler ça comme ça. Jake Lloyd est aussi crédible en Anakin que Hayden Christen. S’il ne jette pas des regards très très méchants en fronçant les sourcils, non, là il passera son temps soit à grelotter parce que “ma mère me manque” soit avec sa tête de débile pendant la course de pod.
Et c’est là que je me rend compte que finalement, critiquer l’Episode 1 de Star Wars, c’est beaucoup moins facile qu’il y parait tant il ne se passe absolument rien pendant ces 2h. Qui-Gon tape des méchants, Qui-Gon sauve Jar-Jar, Qui-Gon sauve Jar-Jar (bah oui, deux fois), Qui-Gon se prend pour un Jedi là, avec ses tours de passe-passe, Anakin conduit un pod, Qui-Gon se fait tuer par Darth Maul, Obi-Wan tue Darth Maul et Anakin devient padawan. Fin. Entre ces trucs là, des gungans, beaucoup de gungangs, et des blagues à base de caca de Jar-Jar Binks. Et à part ça, quelques combats. Quatre pour être exact. Les méchants visant toujours aussi mal. Tout n’est pourtant pas à jeter. En effet, on retiendra surtout le grand méchant du film, Darth Maul et les cascades de Ray Park, toujours aussi classe. La scène finale (si on exclu toute la partie Gungan) vaut son pesant de cacahuètes et la course de pods est toujours cool.

Mais la vraie question, ce que vous voulez savoir par dessus tout, c’est la qualité de la 3D. Alors que Cameron a passé plusieurs années à convertir Titanic, ici, les employés de gros George s’en sont chargé en … 6 mois. Pour vous donner une idée du résultat, et bien j’enlevais régulièrement mes lunettes à intervalles réguliers, et je n’en voyais pas la différence. La 3D est une expérience à vivre au cinéma, quand elle est utilisée à bonne escient (Spielberg, Scorsese ou Cameron l’ont bien compris) et non pas un objet de marketing. Là, le relief est encore pire que celui utilisé pour Pirates des Caraïbes. Les choix de Lucas sont d’autant plus débiles que le film a pris un énorme coup de vieux, beaucoup plus que la trilogie originelle. Si les incrustations sont immondes, le rendu de Jar-Jar Binks est à vomir. Quand on voit le Yoda en CGI absolument nickel, on ne peut que se prendre la tête dans les mains. George Lucas a non seulement violé notre enfance mais continue, en prenant tous les jours un peu plus le public pour un demeuré.

J’aimerai que le film se plante, pour que Lucas comprenne une bonne fois pour toute qu’il faut arrêter de prendre le public pour un con. C’est de mauvais goût. Malheureusement il est fort probable (et le Box Office US le confirme) que le film remporte un immense succès, et qu’il continue, probablement, jusqu’à sa mort. Et du coup on a vraiment pas envie de voir Red Tails

30 commentaires

  • Innova mardi 7 février 2012 11 h 19 min

    Peut être que Lucas se fout de notre gueule, mais Cloneweb aussi à rendre des articles aussi bourrés de fautes. ” qu’il a réussi a monté”, “qui inspiras des centaines”… Relisez vous !
    Et au delà de ça le résumé de l’intrigue est formulé d’une façon ridicule, qui se voudrait humoristique mais n’est simplement pas à la hauteur d’un site de critique de votre audience, à peine digne d’un skyblog de midinette. Aussi décevant que la “critique” de Twillight.

  • Innova mardi 7 février 2012 11 h 20 min

    (et mes goûts n’entre pas en compte dans ce commentaire, La Menace Fantôme m’ennuie autant que vous)

  • Alex mardi 7 février 2012 1 h 29 min

    Je répondrai à tout le monde quand j’aurai un ordi mais
    Paris63 > euh tu n’as pas du lire. La moitié de mon papier parle de la 3D

  • magic mardi 7 février 2012 11 h 15 min

    La les amis je ne sais plus quoi dire…
    Arrivé a sortir une critique qui dit que Star Wars c’est de la merde: vous dépassez les bornes!
    Une des série de films qui a été aussi énorme que Star Wars, je crois qu’en en trouve pas(ou peut être le Parrain).
    Star wars: un univers inédit et génial, une histoire excellente, des scènes de combat intéressantes et des acteurs géniaux et vous trouver le moyens de nous dire que Star Wars a violé notre enfance?
    Les mecs sérieux je ne vous suis plus…

  • Marc mardi 7 février 2012 11 h 41 min

    Innova : on va corriger.
    Magic : La Menace Fantôme, c’est pas vraiment le Star Wars qu’on aime hein.
    On en reparlera dans 3 ans avec la conversion 3D d’un Nouvel Espoir.

  • Dlul mardi 7 février 2012 11 h 44 min

    on pourrai résumer en un mot la misère totale de cette 2eme trilogie : MÉDICLORIENS.

  • Un pauvre sénateur d’Aldebaran mardi 7 février 2012 11 h 53 min

    Tout cela ne sert à rien !

  • paris63 mardi 7 février 2012 11 h 54 min

    critique nul du fait que la personne passe son temps à critiquer un vieux film.
    il n’a rien dit sur la 3D, si les courses de module sont bien réaliser ou non, rien. Ont ils vu le film en 3d ?

    Bref, la critique donner à du retard car le fait était sorti avant. La critique qui aurait été intéressant c’est sur la 3D et sur le plaisir de redécouvrir cette œuvre au cinéma.

    Je lis votre critique j’ai l’impression que vous vous êtes forcer d’aller le voir…

  • Morgan mardi 7 février 2012 11 h 54 min

    MAGIC A DIT :
    Arrivé a sortir une critique qui dit que Star Wars c’est de la merde: vous dépassez les bornes!

    Absolument pas ! la dernière trilogie ( I – II – III) est effectivement une merde!

  • darkbehn mardi 7 février 2012 12 h 19 min

    totalement d’accord sur la critique,dire que les épisodes 1,2 et 3 sont merdiques,je valide aussi et pourtant j’ai assisté aux avant-premières à l’époque.je regrette le temps où il n’y avait que la seul vrai trilogie.

  • PJ2 mardi 7 février 2012 12 h 22 min

    D’accord l’épisode I est niait mais divertissant malgré tout. Le 2 et surtout le 3 remontent grandement en qualité! Et on a beau dire, “un nouvel espoir” est devenu culte car c’était très en avance sur l’époque, mais le scénar est assez cucul et bas de gamme rétrospectivement (et j’aime beaucoup Star Wars par ailleurs)!

    Pour l’avoir vu, la 3D n’apporte rien. En réalité, le film pourrait se suivre presque intégralement sans lunettes tant le flou est minime. De temps à autre un objet lancé à l’écran vient cacher la pauvreté des profondeurs de champs. Plusieurs effets numériques ont été revu pour l’occasion: la marionnette de Yoda a disparu au profit du double en image de synthèses des épisodes 2 et 3. Quelques ajouts dans la ville sous-marine des Gungan lui donnant plus d’ampleur et de vie. Quelques plans supplémentaire lors de la course de module sur Tatooine pour présenter les compétiteurs; la course en elle-même a gagné quelques images de lutte entre les vaisseaux. C’est à peu près tout, en tout cas c’est ce qu’un œil d’habitué pourra voir. Pour en revenir à la 3D en elle-même, il n’y a que dans deux scènes qu’elle se révèle plutôt bien fichue: la fameuse course de modules, et la bataille finale dans l’espace. Le budget conversion a dû passer dans ces deux segments. Donc conversion mercantile. Et le film ne marchera pas en France pour sa ressortie, trop peu de copie et un intérêt pour la 3D qui s’érode de plus en plus

  • papymat mardi 7 février 2012 13 h 05 min

    Idem PJ2: “un nouvel espoir” et “la menace fantôme” ont quand même de nombreuses similitudes en termes de niaiseries et sont chacun le plus faible de leur trilogie.
    Au delà de la critique du film (je n’arrive pas à me virer de la tête la dernière réplique de “fanboys”: “et si c’était une merde!?”), la véritable question est que faire de la 3D?
    A mon sens cela n’apporte rien (Je sais que je vais me prendre des briques dans la tronche mais j’assume)!
    C’est certes parfois bluffant techniquement, cela reste une expérience assez restrictive: Avatar était magnifique, les effets 3D au top et pourtant, je l’ai préféré en 2D car j’ai pu profiter au maximum de l’univers créé pour l’occasion sans que le réalisateur m’oblige à regarder un truc par ses effets 3D. Toy story 3 est magnifique techniquement mais la 3D n’apporte rien de par le simple fait que le “character design” ne nous permet pas d’y croire.
    Cette 3D n’est qu’une logique de studio destinée à faire marcher la machine à billets et Lucas, bien que contre la logique des studios avec sa volonté d’indépendance, suit pourtant le même chemin. Il s’est à sa façon fait bouffer par le système qu’il combattait…
    RIP Georgie!

  • arnaud mardi 7 février 2012 13 h 48 min

    Comparer Lucas et Cameron c’est comme comparer la peste et le choléra.
    James Cameron est un bel opportuniste de ressortir tous ses films en 3D.
    Quand a Avatar, c’est a mes yeux un film médiocre et gnan-gnan. C’est bien simple, tous les films de Cameron suivent exactement le meme thème

  • benoit mardi 7 février 2012 13 h 50 min

    Encore un mec qui compare Star Wars 3d à Cameron (et surment Avatar)… Critique nul et inutile!

  • papymat mardi 7 février 2012 14 h 03 min

    Pas convaincu que question opportunisme Lucas ait grand chose à apprendre de Cameron: C’est bien Lucas qui a démarré la conversion 3D de tous ses starwars non? C’est bien un film de Lucas converti qui sort demain non?
    Apparemment il s’est foutu dedans question en termes techniques.
    Chacun jugera les films de Cameron quand ils sortiront en 3D… Perso je n’attend rien de ces conversions d’où qu’elles proviennent…

  • Vador mardi 7 février 2012 14 h 56 min

    Tout cela est bien beau, critique apres critique!!
    Mais sachez une chose, il y a deux ans Lucas donnait une interview a Vanity Fair et avouait tout simplement que s’il avait eu l’opportunité de réalisé la premiere trilogie comme il avait réalisé la deuxieme il n’hesiterai pas une seul seconde, eh bien je suis d’accord avec lui! Mais comme beaucoup ici je ne suis pas fan inconditionel de la menace fantome avec Jar Jar Binks et autre Sebulba mais étant moi meme trentenaire pour avoir grandis avec un Nouvel espoir et ses deux suites je suis plutot adepte en termes techniques et visuels de la seconde trilogie, mais “il y a toujours un mais” le cote kitch de la premiere trilogie manque cruellement a la seconde avec l’humour qu’on la connait! Bien qu’en termes de combats aux sabres laser la 2 trilogie n’as rien a envier a la premiere bien au contraire, le scombats sont plus rapides et plus realistes faisant passer les combats du premier pour de vulgaires joutes de filletes et je pese mes mots! Au niveau de la noirceur le cote obscur est bien plus present dans l’ensemble de la 1 trilogie alors que dans la deuxieme elle se fait pas a pas pour mieux eclater dans le troisieme episode, nul qu’on peut etre tirailler entre deux trilogies si differentes pour deux generations de petits garçons mais jamais au grand jamais je ne proclamerai l’épisode numero*1 comme etant une grosse daube, comme disait Lukas ” Toute Saga a un commencement” et celle ci ne m’as pas décu ” c’est un avis personnel” ce n’est pas forcement et de loin l’épisode que je prefere mais visuellement il est fabuleux ” Ville sous-marine des Gungans, Course de PodRacers, Tatouine et son desert revisité et bien sur le combat de Qui Gon/Obi-Wan contre Darth Maul font de ce film un beau divertissement, au risque de decevoir certains j’ai preferé le num°1 au num°2 car le numero 2 me paraissait lassant avec l’histoire d’amour pré pubert d’Anakin et Padmé avec des je t’aime moi non plus qui n’arrivent pas a la hauteur d’un Han Solo et Leia mais encore une fois c’est mon avis! Et etant moi meme fan de la Saga et ne cherchant pas a faire le difficile car il s’agit quand meme de Star Wars j’irais voir d’un point de vue curieux cet épisode en 3D autant que je l’etait a l’avant premiere il y a 13 ans!
    Bonne journée!

  • papymat mardi 7 février 2012 15 h 20 min

    Qu’il soit fabuleux sur un plan esthétique cela ne fait aucun doute, le problème est que la 3D utilisée n’est tout simplement pas à la hauteur selon l’expérience d’Alex…

    Pour avoir biberonné du starwars (né la même année que épisode IV, ayant fait ma première expérience cinéma avec l’épisode V -ce qui soit dit au passage devait pas être très légal- et possèdant de nombreux collectors) et souhaité que mes enfants apprécient autant que moi cet univers, je suis désolé de dire que revoir le film pour une 3D de piètre qualité ne se substitue pas à une bonne séance de visionnage à la maison.
    J’ai juste décidé d’arrêter de me faire piller dès qu’un truc starwars sort afin de privilégier la qualité (je ne possède du coup tjrs pas la trilogie en blu-ray car la bande son en VF n’était pas à la hauteur des attentes…)

    Après, l’épisode I, il a 13 ans dans les pattes aussi chacun a largement eu le temps de s’en faire sa propre critique…

  • Vador mardi 7 février 2012 15 h 33 min

    Pour tous ceux qui aiment la 3D ” ce n’est pas forcement mo cas” j’irais le voir car ca reste de la 3D et Star Wars en 3D ca peut etre interessant et surtout pour le simple fait qu’il resorte en salles ca peut etre interessant de redecouvrir d’une autre façon Star Wars pour ceux qui ne connaissent pas cette Saga inoubliable!

  • Vador mardi 7 février 2012 15 h 36 min

    Papymat
    Alex se fait sa propre experience!
    Fait toi la tienne! Je ne me fie pas qu’aux critiques dieux merci, je me forge ma propre opinion!

  • papymat mardi 7 février 2012 16 h 08 min

    George L. de Presidio en Californie a encore de beaux jours devant lui apparemment…
    Merci aux rédacteurs de Cloneweb pour cette expérience qui ne fait que conforter ma position sur la 3D et la mercantilisation du phénomène starwars…

  • Vador mardi 7 février 2012 16 h 50 min

    Dieu Bénisse Lucas e son oeuvre!!
    Quand a la 3D je suis d’accord ca ne reste que du merchandising comme bouffer des choco pops avec des jouets dérivés a l’interieur ou le simple fait meme d’acheter des dvd ou des blu ray, dingue!!

  • QR! mardi 7 février 2012 19 h 05 min

    Le problème ce n’est pas le 3D, c’est les films !
    Ceci résume bien les épisodes 1,2 et 3.

    http://youtu.be/FxKtZmQgxrI

  • Alex mardi 7 février 2012 21 h 01 min

    Waow. Je ne pensais jamais générer 22 commentaires. Je pensais aussi que la majorité des personnes n’aimaient pas la prélogie. A tort.
    Quoiqu’il en soit, votre avis sur le film, bon, si vous aimez, tant mieux.
    Non ce qui me choque c’est votre avis sur la 3D.
    Dire que la 3D est un argument marketing, c’est comme dire que l’animation est un argument marketing. La 3D est un moyen de mise en scène, une façon nouvelle de filmer. Il suffit de voir des films comme Hugo, Tintin ou Avatar. Ce sont les “vieux” cinéastes qui ont compris ce qu’était la 3D.
    Alors oui, il faut l’utiliser à bon escient. Post-convertir un film en 3D est honteux quand c’est fait à l’arrache comme pour la Menace Fantôme ou pour Thor.
    Titanic, Cameron y a passé plusieurs années, a validé CHAQUE plan, a dépensé énormément d’argent dedans après avoir fait un appel d’offre entre plusieurs entreprises. C’est une attitude réfléchie qui, au dire des premiers retours des extraits (cf le site), c’est absolument hallucinant et ce n’est pas un vouloir marketing mais bel et bien une nouvelle façon de mettre en scène le film.

    Pas comme là où on pouvait enlever ses lunettes sans voir la différence.

  • BOOBA mercredi 8 février 2012 0 h 23 min

    Salut ! Les petits PD ! Alors on écrit des critiques ! On pense avoir tout compris ! Bon passons le fait que quand tu parles de ciné, t’es aussi crédible que Morandini qui parlerait de Voltaire (toi scénar, mise en scène, tout ça tu t’en fous) Mais le “je te recrache le LucasBashing made in Djoumi” sans argument derrière, ça fait toujours mal à entendre! Quant à la 3D, si les films convertis sont si mauvais c’est qu’il ne sont pas pensés pour ! (contrairement à la mise en scène de Star Wars)
    Pour la technique, je pense qu’un mec comme Lucas, (qui a un peu révolutionné ce domaine, juste un peu, et qui a sorti de somptueux Blu-ray) dire qu’il se fout de la gueule du public, c’est irrespectueux (et il y a mis plus que 6 mois, soit dit en passant) Donc il serait temps de réfléchir par soi-même et non pas de copier/coller un “critique” frustré.

  • papymat mercredi 8 février 2012 7 h 52 min

    “…somptueux blu-ray”…on a vu les mêmes car à part l’image où le terme somptueux est très bien choisi, le packaging et le son (VF je précise) ne sont pas à la hauteur de ces éditions. Certes Lucas a innové en lançant le premier les processus entièrement numériques au cinéma mais il ne reste pas exempt de défauts.
    Pour en revenir à la 3D, je préfère 10 fois l’IMAX où on en prend plein la poire par l’immersion que le format propose.
    Les “vieux” cinéastes n’ont pas forcément compris le truc contrairement à ce que tu dis Alex: Je crois ben que Lucas n’est pas bien emballé par le truc mais s’est lancé pour permettre la promotion des process numériques (Lu dans un article récent)

  • Tork mercredi 8 février 2012 12 h 08 min

    Après le fan club twilight, le fan club Star Wars.
    J’aime bien star wars (j’ai même acheté les blu rays).
    Après dire qu’ils sont somptueux, non je vous laisse lire la critique lesnumeriques.
    J’ai apprécié les épisodes 2 et 3 de la prélogie, mais le premier est clairement affreux.

    Après sur la 3D, je suis vraiment pas adepte. Même avatar, je trouve que le film ne gagne rien avec.
    La 3d m’empêche même de m’immerger dans un film, je ne parle même pas de la 3d post converti.

    @ Booba : Parler crédibilité en commençant par “Salut ! Les petits PD !” c’est couillu.

  • Thor jeudi 9 février 2012 13 h 31 min

    Cloneweb dit tout haut ce que beaucoup de gens pensent. Oui Lucas a révolutionné le monde du cinéma, des SFX et autres blu-ray et son THD.
    Oui cet homme a été un visionnaire et marquera durablement notre culture cinéphilique. mais même les meilleurs peuvent commettre des erreurs et la dernière trilogie en est une.
    c’est en tant que très grand fan de SW que j’en parle et ce n’est pas manquer de respect à Lucas que de ne pas le rejoindre dans sa nouvelle vision de son monde.
    il est le crateur de SW mais cet univers ne vivrait pas autant sans nous, cela nous donne donc le droit d’être en désaccord!enjoy!

  • Jrgree vendredi 10 février 2012 13 h 26 min

    Cet article n’a aucun intérêt.
    Bourré de fautes, partial, vindicatif… On se croirait sur un mauvais blog d’un trilogiste intégriste resté dans son adolescence.
    Où est l’objectivité ? Quand est-ce qu’on nous parle de la 3D dans l’article ?
    Je n’ai pas fait de découverte en lisant ça et ça ne m’a même pas énervé tellement c’est basique et courant de voir Lucas se faire détruire par des frustrés.
    Prends une caméra, on verra si tu entreras dans la légende du cinéma.
    Il y a quand même une grosse différence entre la réalité et ce qui est décrit dans cet article. HEUREUSEMENT !
    Je vous invite à vous faire votre idée par vous-même.
    Lucas n’a pas menti ! Il avait prédit une 3D d’immersion et de profondeur avec quelques scènes 3D “gadget”. On a l’immersion et la profondeur dans les scènes de dialogues, et on a la 3D gadget dans les scènes d’action.
    Promesses tenues. Ni plus, ni moins !

  • Joffreyd vendredi 10 février 2012 14 h 29 min

    Heu ouais non, c’est le bas de gamme de la 3D ni plus ni moins. L’immersion est inexistante.

  • Louise mardi 14 février 2012 15 h 40 min

    C’est fou ce qu’on peut trouver comme conneries sur internet

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.