Comme promis, voici la première de nos critiques au format “normal” des films vus dans le cadre de l’Etrange Festival.
On commence avec une comédie anglaise assez ouf mettant en scène rien de moins que des … terroristes anglais djihadistes voulant se faire sauter dans Londres ! Tout un programme.
Mais le film méritait bien les honneurs de la cérémonie d’ouverture, à défaut de sortie en salles en France.

Four Lions – Pas de date de sortie annoncée
Réalisé par Chris Morris
Avec Chris Wilson, Kevin Eldon, Riz Ahmed
Quatre terroristes islamistes originaires du nord de l’Angleterre échafaudent un plan pour se faire exploser comme des kamikazes.


FOUR LIONS – BANDE-ANNONCE VO
envoyé par baryla. – Regardez des web séries et des films.

Peut-on rire de tout ? La question a souvent été posée, notamment par Pierre Desproges qui pensait qu’on le pouvait mais pas avec tout le monde. C’est aussi la question posée par Four Lions et son réalisateur Chris Morris.

Four Lions est en ce sens un véritable OVNI de l’humour, un film à part, très osé, qu’on rangerait volontiers entre deux sketchs du Flying Circus des Monty Pythons. On va suivre en effet quatre terroristes jihadistes voulant commettre un attentat en Angleterre. Seulement, tout ne se passera pas comme prévu : ce sont quatre boulets rappelant effectivement un peu Terry Gilliam et ses amis mais aussi plus récemment quelques uns des personnages issus de l’univers de Kaamelott, dont Perceval et Karadoc.

La force du film repose donc sur eux, et sur l’effet de dédramatisation de la situation. Le 11 septembre a eu lieu et à un moment ou la sécurité fait l’objet de tous les débats, on pourrait avoir peur de ce qui pourrait se passer. Heureusement, tout est fait pour qu’on en rigole, sans aucune limite. Qu’on suive ces quatre guignols en formation en Afghanistan, face à un intégriste religieux ou fomentant un plan, on ne fait que se marrer (d’autant qu’on apprendra qu’ils songent à faire exploser … une mosquée !).

Moqueur, acerbe, grinçant, choquant parfois (surtout au début, le temps de faire connaissance avec les quatre lions), le film n’est pourtant pas subjectif. Pas question ici d’avancer un discours politique ou religieux particulier, d’autant que nos quatre compères ne semblent pas être si croyants que cela. Mais ça n’empêche pas de se moquer absolument de toutes les facettes de la mise en place d’un plan terroriste.

Filmé avec très peu de moyens (on se demande d’ailleurs si les plans dans Londres pendant le marathon ont été autorisés tant ils sont furtifs), Four Lions bénéficie d’un bon casting, d’acteurs qui s’en donne à coeur joie et de la présence de Benedict Cumberbatch – petit cameo qui fera plaisir aux fans de la série Sherlock.

Malheureusement, la comparaison avec les Pythons s’arrêtera assez vite puisque, contrairement à Life of Brian par exemple, le film souffre d’une baisse de régime aux deux-tiers environ pour heureusement finir dans une apothéose où nos quatre comparses, terroristes voulant tout faire pêter finiront dans Londres notamment déguise en Tortue Ninja !

Quand je vous disais qu’on pouvait rire de tout !

– Marc

5 commentaires

  • Paulyne mardi 7 septembre 2010 11 h 18 min

    Bonjour Cloneweb !
    Je fait partie de l’Etrange Festival j’étais à l’accueil quand l’un de vous est passé
    et on avait un peu parlé notamment vu que j’avais un collier Totoro, mais on s’était dit
    que ce film était assez en décalé (trop mignon) des films diffusés lors de l’Etrange (du genre A Serbian Movie). Et juste j’ai appris par quelqu’un de l’équipe que les Miyazaki ont été diffusés pour la première fois en France à l’Etrange Festival !!!
    (c’est vrai que c’est quand même très trippé Totoro et cie)
    Bref à la prochaine p-e et vive l’Etrange Festival ^^ !

  • alex_bono mardi 7 septembre 2010 19 h 10 min

    On aurait plutôt dit un âne :D

  • Paulyne samedi 2 octobre 2010 14 h 51 min

    Mdrr x)

  • Trackback: CloneWeb » Demain c’est … mercredi 8 décembre
  • Trackback: CloneWeb » We Are Four Lions : 5 DVD du film à gagner

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.