Comme chaque année, l’Etrange Festival fait une pause cinéma pour se consacrer le temps d’une soirée à la musique. Pas de compte-rendu ni de films vus ce lundi donc. Jean-Victor a repris le chemin du Forum des Images mardi pour trois films dont Le Dernier Exorcisme dont on a parlé ici et pour lequel vous pouvez encore gagner des places de cinéma.
Voici ses critiques express.

Délivrez nous du mal – Pas de date de sortie annoncée – Bande annonce
Réalisé par Ole Bornedal
Avec Lasse Rimmer, Jacob Ottensten

L’Etrange Festival est une occasion de voir des cinémas de tous les horizons comme le démontre la surprise du jour, un film tout droit sorti du Danemark sous forme de thriller social, débutant de manière très intéressante puisque le film tire le portrait d’une ville du pays et des différences qui y règnent entre l’avocat ayant réussi dans le coin et la classe sociale moyenne dans laquelle le frère a échoué. Commençant donc de manière très naturaliste pour amener petit à petit l’étincelle qui va tout faire basculer dans un final tout aussi réaliste, ce long métrage à la crédibilité à toute épreuve met un véritable coup de poing tant il sonne vrai et d’autant plus fort. Ajoutons à cela une photo à tomber par terre et participant fortement à l’ambiance froide et crue du tout et vous obtenez une claque, une vraie.

Le Dernier Exorcisme Sortie le 15 septembre 2010 – Bande annonce
Réalisé par Daniel Stamm
Avec Patrick Fabian, Ashley Bell, Iris Bahr

Dernier né des films tournés comme des documentaires “pour faire encore plus vrai”, le Dernier Exorcisme a bénéficié d’une promo faisant le buzz, entre un bon score à sa sortie aux USA, la promo virale sur Chatroulette et la présence de Eli Roth (présent avec le réalisateur lors de la projection) à la production. On nous annonçait donc un film terrifiant, ayant fait son effet outre atlantique et dont tout le monde parle… Ça ne vous rappelle rien? Et si, Paranormal Activity. Ça tombe bien puisque le film qui nous intéresse fait partie de cette nouvelle catégorie de films “d’horreur” censés faire peur avec du vide. Soyons clairs : pas une seule seconde ce Dernier Exorcisme ne provoquera la moindre sueur ou sursaut chez vous tant le budget au ras des pâquerettes, le faible nombre de situations supposées angoissantes et le réalisme terre-à-terre absolu de la chose empêche le film d’amener quoi que ce soit de fantastique, rendant même la promo mensongère (cette affiche avec la fille scotchée au plafond en croix gammée… La fille reste constamment les pieds au sol.) Alors certes, l’ultra réalisme de la chose donne lieu à deux trois passages intéressants, de par le fait que le film dénonce les méthodes abusives des prêcheurs américains qui font des faux exorcismes et en font des caisses, tout comme l’idée de mettre en parallèle cet homme de foi n’y croyant pas une seconde face à un redneck terrifié à l’avance peut sembler intéressante. Mais malheureusement, l’horreur est aux abonnées absents alors même qu’on venait pour la voir, et la crédibilité du tout est mise en péril face aux effets de montages auxquels on peut assister dans certains scènes alors qu’on est censés faire à un documentaire prenant tout à la volée. En clair, si vous vous êtes vous aussi fait suer comme des rats morts devant le film de chambre de l’année dernière, ce n’est même pas la peine de daigner poser vos pieds dans la salle pour cet exorcisme qui n’en est même pas un.

Nous sommes ce que nous sommes – Pas de date de sortie annoncée – Bande annonce
Réalisé par Jorge Michel Grau
Avec Francisco Barreiro, Alan Chávez, Juan Carlos Colombo

Petit tour du côté du cinéma Mexicain désormais pour une œuvre présentée comme étant le Morse des Cannibales. Nous dirons simplement que les auteurs de cette comparaison ont dû oublier le fait que l’exemple était un pur chef d’œuvre et que nous avons ici à faire au suivi d’une famille de cannibales paumée suite à la mort du père qui fournissait la bouffe humaine et qui va devoir mettre les mains à la pâte dans une heure et quart de pas grand chose puisqu’on s’ennuie vite et que surtout, le film ne mène absolument nul part, le scénario n’étant transcendé par aucune thématique quelle qu’elle soit et la mise en scène étant tout à fait plan-plan. Au suivant…

2 commentaires

  • Chatroulette vendredi 17 septembre 2010 4 h 28 min

    Le buzz que TheLastExorcist a fait avec sa pub sur chatroulette est quand même totalement inattendue. Je trouve ça assez fascinant personnellement, mais vu leur résultat, ils ont eu plus que raison de faire ça, et tant mieux pour eux.
    C’est pas la première fois que je vois des trucs du genre sur chatroulette ou autres sites comparables (comme Bazoocam par exemple), et ça risque bien de se reproduire encore plus maintenant.

  • Trackback: CloneWeb » Journal de Cannes : Jour #8

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.