Le Festival du Film d’Animation d’Annecy est l’occasion, entre deux films et trois making of, d’assister à des présentations plus pointues, souvent destinées aux étudiants en animation venus rêver du studio qui les embauchera.

Ainsi, Dylan Sisson de Pixar est venu évoquer à une foule nombreuse le logiciel de rendu 3D développé par le studio à la lampe. Ce fut l’occasion pour lui de montrer également quelques images de test prévues pour Le Monde de Dory.

Vendu pour la première fois en 1989, RenderMan est un outil de rendu. En très résumé, il vous suffit de modéliser un objet en 3D avec le logiciel de votre choix puis de l’injecter dans RenderMan qui vous permettra, lui, de travailler la lumière, les textures, les ombres…

Depuis quelques semaines, Pixar a mis à disposition du grand public une version entièrement gratuite du logiciel (à condition de l’utiliser dans un contexte non commercial évidemment). Pourquoi ce cadeau ? Outre le fait que ça permettra sans doute au studio de faire émerger des talents, Pixar l’offre car une nouvelle version pro est sortie, entièrement recodée. Cette nouvelle version sera utilisée sur Le Monde de Dory. Mais rien qu’en 2015, RenderMan a été utilisé sur Avengers Age of Ultron, Fast and Furious 7 ou encore A La Poursuite de Demain pour ne citer qu’eux.

La présentation qui a été faite montrait les possibilités ahurissante offertes en matière de gestion de la lumière et s’avérait bluffante en terme de photo réalisme. On avait eu l’occasion de voir que Pixar était désormais capable de nous faire confondre réalité et images de synthèse notamment dans Le Voyage d’Arlo. Les images du Monde de Dory que nous avons pu voir montrent que le studio cherche à aller encore plus loin puisque le rendu de l’eau était particulièrement stupéfiant. Un clip amusant réalisé par Dylan Sysson a également été montré, faisant office de démo du logiciel.

This Teapot's Made for Walking from Pixar's RenderMan on Vimeo.

Nous avons vu tout naturellement Dory, mais le poisson était bagué. J’en ai déduis qu’il serait à nouveau question de retrouver quelqu’un. D’autres images montraient Marin mais aussi Nemo devant une anémone. Des photos de références de vagues immenses s’échouant sur des digues et des phares ont également été montrées, ce qui laisse penser là aussi qu’il sera question si pas de tempête, au moins de mer agitée. On verra tout ça en juin 2016.

Si vous vous sentez l’âme d’un animateur Pixar, je vous renvoie vers le site communautaire www.renderman.how.

2 commentaires

  • rezga lundi 22 juin 2015 16 h 32 min

    Juste pour l’anecdote, il utilise une téière car c’est un des objets primitifs dispo dans 3DSmax et Maya il me semble aussi, c’est un peu un gimmick des logiciels de 3D, sa forme permettant de se faire une bonne idée des réflexions, éclairages ambiants etc…

    Plutôt marrant d’en faire un petit clip démo, le clin d’oeil est drôle :D

  • Trackback: CloneWeb » Critique : Le Monde de Dory

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.