Il y a des critiques plus difficiles à écrire que d’autres. Il y a les films dont on attend beaucoup et qui sont très réussis (Toy Story), ceux dont on connait mal le sujet, qui s’avèrent être de petits bijoux et qu’on prend du plaisir à critique (Shutter Island), les mauvais films dont on aime dire du mal (Chatroom).
Et il y a Le Dernier Maitre de l’Air, de M. Night Shyamalan… La critique qui suit, volontairement longue, évoque quelques aspects de l’histoire, spoilers pour ceux qui ne la connaissent pas mais aussi de nombreuses références à la série dont le film en est l’adaptation.

Le film sort le 28 juillet dans les salles.
Vous pouvez également retrouver ma rencontre avec M. Night Shyamalan à New York, sa masterclass à Paris ainsi que toutes les infos sur la série animée disponible en DVD mais également iTunes

Le Dernier maître de l’air – Sortie le 28 juillet 2010
Réalisé par M. Night Shyamalan
Avec Noah Ringer, Jackson Rathbone, Nicola Peltz
Air, Eau, Terre, Feu : quatre nations destinées à disparaître, englouties par une guerre sauvage engagée, depuis un siècle déjà, par la Nation du Feu contre les trois autres nations. Mettant au défi son courage et son aptitude au combat, Aang découvre qu’il est le dernier d’une lignée d’Avatars capables de manipuler les quatre éléments. Il s’allie à Katara, un Maître de l’Eau, et à son frère Sokka, afin de rétablir l’équilibre d’un monde ravagé par la guerre.


Le Dernier Maitre de l’Air : bande annonce française VF
envoyé par cloneweb. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Retour en arrière. A l’été 2009, je découvrais suivant les bons conseils d’amis avisés la série d’animation Le Dernier Maitre de l’Air. Comme beaucoup de gens, après avoir passé les quelques premiers épisodes, je n’ai plus pu décrocher. La série de Michael Dante di Martino et Bryan Konietzco s’est révélé au fil des épisodes un petit bijou : animation classique et réussie, univers intéressant et bien utilisé et surtout un remarquable travail d’écriture, surement le meilleur depuis les heures de gloires de Bruce Timm et de sa Ligue des Justiciers.
En effet, dans Avatar, la série est pensée comme un tout depuis le début. Rien n’est laissé au hasard. Chaque personnage secondaire trouvera une place de choix dans un final haut en couleur. Sur les 61 épisodes peu sont à vraiment à mettre de coté.

Après avoir dévoré la série aussi vite que possible, le temps a passé et on a suivi doucement le tournage de l’adaptation par M. Night Shyamalan. Début 2010, je décide une nouvelle vision intégrale pour faire découvrir la légende de Aang et profiter d’une seconde fois pour approfondir certains aspects notamment le fait que les premiers épisodes ne sont pas si faibles qu’ils en donnent l’impression.

En mars 2010, Paramount cherche un rédacteur de site Internet ou un blogueur fan de la série et capable de poser quelques questions au réalisateur du Sixième Sens. Direction New York pour une sympathique rencontre et le discours d’un vrai fan de la série.

Tout était en place pour avoir du grand spectacle à l’écran, d’autant que les premières images étaient alléchantes.

Mais Le Dernier Maitre de l’Air est une grande déception.
Si ce n’est pas le plus mauvais film de l’année 2010 (on réserve ce privilège à Chatroom ou encore à Twilight 3), c’est le plus décevant. Et pourtant, on y a cru jusqu’au bout.

Commençons par ce qui fonctionne bien.

D’abord, les premières images font plaisir à voir. Après tout, c’est toujours un plaisir de voir des personnages prendre vie. Et les premiers plans représentant le générique de la série animée ne peuvent que nous faire sourire.
Visuellement, c’est très réussi. Le dessin animé s’inspire de différentes cultures asiatiques pour représenter les nations et l’ensemble est habilement repris. On passera sur la polémique autour des races (en gros, beaucoup de gens pensent qu’il est scandaleux que les héros soient blancs et parlent en anglais), ce n’est ici pas plus réaliste que dans n’importe quel autre film fantastique. On retiendra donc le travail apporté aux décors et aux costumes, au soin apportés aux différents visuels et aux effets spéciaux de qualité, avec une mention particulière pour la maitrise de l’eau, absolument sublime.

M. Night Shyamalan, habitué des réalisations mollassonnes s’en sort honorablement derrière la caméra. Certains plans sont vraiment très bien choisis et même si on se surprend parfois à penser à un Peter Jackson du pauvre, l’ensemble est bien filmé. Quelques ralentis bien placés nous permettront d’ailleurs d’apprécier le travail d’ILM (quoique floutés par une conversion 3D inutile, mais on en a l’habitude) et les jolis effets de bending.

Coté casting, et contrairement à ce qui a été dit ici ou là, j’ai trouvé les jeunes acteurs meilleurs que leurs ainés. Si le réalisateur ne laisse pas vraiment sa chance à Aang, ne lui offrant le choix qu’entre un air furieux et un air neutre, si Jackson Rathbone a trop peu de plans, Nicola Peltz fait du bon travail en Katara, rappelant par moment le personnage de la série animée.
Il n’en est malheureusement pas de même coté adulte. Shaun Toub s’emmerde dans son personnage d’Iroh et Cliff Curtis, choisi pour incarner le Firelord Ozai, un personnage sombre, reflet mystérieux d’un Dark Vador sans scrupule dans la série animée, a le charisme d’une moule morte.

Mais le gros problème du Dernier Maitre de l’Air vient de sa structure narrative et de son montage.

Dans la série animée, quand Aang est libéré de son iceberg, le spectateur a droit non seulement à un regard à Katara, regard plein de signification pour qui a vu le reste de la série mais aussi à une petite phrase drôle donnant immédiatement le ton (il lui propose un rencard, faire ensemble du surf sur pingouin).
Dans le film, on a droit à une première ellipse montrant Aang se rhabillant (?) dans un igloo sans la moindre explication. Sans connaitre forcément le matériau d’origine, le spectateur lambda est forcément décontenancé.
Plusieurs scènes s’enchaineront de la sorte enfonçant le spectateur dans l’incompréhension puisqu’on aura droit en 25 minutes à la présentation de l’univers, son fonctionnement, les pouvoirs des Benders ainsi que les origines de Aang et sa destinée. Ouf !

On enchainera ensuite avec un remake de l’épisode Emprisonnés dans lequel Aang rencontre des Maitres de la Terre sous le joug de la Nation du Feu et ne pouvant utiliser leurs pouvoirs. En moins de deux minutes chrono, l’Avatar fera un bref discours sans âme pour inciter ces gens à reprendre le combat. Ainsi, il commencera à libérer des villages envahis.
Si l’idée aurait pu être intéressante, rien n’est jamais développé au contraire de la série. Là encore, le spectateur lambda est décontenancé par tant de coupes. Le fan, lui, se prend la tête dans les mains se demandant pourquoi Haru a si peu de présence…

On passera sur le fait que Momo et Appa, un bison-volant et un lémurien-chauve-souris, n’ont que deux à trois plans chacun pour l’ensemble du film alors que les personnages ont normalement l’importance de R2D2 et C3PO.

L’Avatar Roku, prédécesseur de Aang au passé riche et son conseiller à travers le Monde des Esprits, n’aura pas droit de cité. Seule une statue, au pouvoir non évoqué, sera rapidement montrée pour enchainer avec une scène de sauvetage de Aang par un mystérieux personnage : l’Esprit Bleu. Son identité révélée devrait alors faire frémir le spectateur tant la trouvaille paraissait énorme. Mais dans le film de M. Night Shyamalan, personne n’a le moindre début de chair de poule. En effet, l’ensemble est tellement survolé que tout le monde s’en fout.
Ce non-développement des personnages continuera tout le film. Ainsi, les fans reconnaitront le Maitre Pakku qui a une brève apparition et une demi ligne de dialogue. Les non-fans se demanderont encore de quoi je parle.

Si toutes ces coupes et cette absence de profondeur avaient au moins conduit à un final haut en couleurs… Mais le Siège de la Tribu de l’Eau est sans doute la scène de combat la moins bien mise en scène du film. Voulant manifester en changer les lieux mais aussi, et surtout, la fin, M. Night Shyamalan s’enlise, oubliant les enjeux, oubliant les personnages pour finir dans le grotesque.
A ce stade du film, plus personne ne s’intéresse à ce qui peut bien leur arriver.

J’aurai dû terminer cette critique là mais les amateurs du dessin animée qui me lisent savent qu’il manque quelque chose. On savait que certains personnages avaient été volontairement mis de coté comme le Roi Bumi pour ne pas rendre l’histoire trop complexe. Mais certains personnages manquent quand même à l’appel : les guerrières de Kyoshi. Utilisées au départ dans certains visuels promos, elles ont été castées et apparaissent pourtant dans une bande annonce. Ca semble anecdotique mais quand on voit les nombreuses omissions du film, on est en droit de se poser quelques questions.
Le Dernier Maitre de l’Air n’est-il donc pas un film ayant subit les foudres et le calibrage d’un studio ? N’a-t-on pas charcuté le travail de M. Night Shyamalan au profit d’un produit fini, marketé, millimétré d’1h40 destiné à remplir les salles au maximum. Quelle est la part de responsabilité du réalisateur dans ce fiasco ? Si une version longue dite Director’s Cut devait voir le jour en DVD, nous aurions réponse à cette question.

Quoiqu’il en soit et malgré un travail évident en terme de décors, costumes et visuels, Le Dernier Maitre de l’Air est un mauvais film, servi par un mauvais montage et de nombreuses coupes injustifiées. Quand on voit l’extraordinaire matériel de départ, on ne peut qu’être profondément déçu par le résultat final.

Mais n’en restez pas là. La série Avatar est disponible en DVD, notamment en Angleterre dans des coffrets Zone 2 contenant des pites françaises pour 15 euros la saison, une affaire. (Saison 1, saison 2, saison 3). Et elle est très réussie, elle.

27 commentaires

  • The_Geek59 mardi 6 juillet 2010 13 h 17 min

    Ah m*rde! Bon, donc j’attendrais la sortie d’un éventuel director’s cut…

  • Les4éléments mardi 6 juillet 2010 13 h 19 min

    Je n’aurais qu’une chose à ajouter :
    Nice try, but epic fail Shyamalan.

    Merci pour la critique, c’est très réaliste.

  • Docteur Dandy mardi 6 juillet 2010 13 h 26 min

    Sans vouloir me faire l’ avocat du Diable, est-ce qu’ en tant que fan, tu en attendais peut-être trop dans le développement du scénario ?
    Je comprends bien les défauts ( sur le montage, etc… ), mais quand on doit résumer un univers si complexe en un film, le parti pris de ne pas entrer dans les détails ne permet-il pas de faire un film plus “digeste” ? Ou alors est-ce qu’ on prend le spectateur pour un imbécile incapable de comprendre une mythologie ?

  • Marc mardi 6 juillet 2010 13 h 39 min

    J’en attendais beaucoup.
    Mais même, du point de vue du néophyte, c’est tendu : beaucoup d’explications sans justification au début, des personnages oubliés, des sous intrigues inexistantes.

    Pour que vous (comprendre, les gens qui n’ont pas vu la série) adhèrent au propos il aurait fallu une heure de plus.

    Prend par exemple le 1er Harry Potter, très très chargé. Enleve lui une heure d’images. Tu comprendrais quelque chose ?

    Bah là c’est pareil.

  • Alex mardi 6 juillet 2010 14 h 34 min

    Le film a été formaté pour un format tout public c’est sûr. En 3h ça aurait pu être épique. En 1h30 on s’emmerde

  • jayer mardi 6 juillet 2010 16 h 51 min

    n’achetez pas les dvd maintenant en UK ils vont tous sortir.ressortir en France avce pleins de bonus pour la rentrée :D

  • Alex mardi 6 juillet 2010 16 h 57 min

    source?

  • Marc mardi 6 juillet 2010 17 h 02 min
  • Nolari mardi 6 juillet 2010 22 h 24 min

    Merci pour cette critique. Dommage pour le film, il m’a semblé prometteur jusqu’au bout.

  • papymat mercredi 7 juillet 2010 8 h 35 min

    1h40…évident que l’aspect marketing (film raccourci = plus de séances programmables) a une fois encore plombé les choses!
    Bel exemple que celui du premier Harry Potter soit dit au passage…

    Vu le résultat, faut pas s’attendre à ce que les 3 saisons soient traitées à l’aide de prochains films…va vraiment falloir que j’investisse dans les saisons 2 et 3 …

  • Broack Dincht mercredi 7 juillet 2010 11 h 39 min

    c’est ce que je craignais aussi…
    Je n’ai jamais été fan de ce que fait Shyamalan (à part incassable que je trouve correct mais sans plus) mais j’avais quand même bon espoir
    comme je le disais dans un commentaire l’autre jour, résumer 8h de la série en 1h40, c’est chaud. En gros, ce film souffre du syndrome de la bande annonce, comme Harry Potter 5
    je n’irai le voir que si je n’ai vraiment rien de mieux à faire.
    esthétiquement, il avait l’air sympa

  • Marie mercredi 21 juillet 2010 15 h 38 min

    Adorant le cinema et etant, au passage, fan de la serie Avatar, je savais bien que le film serait mediocre, la bande annonce laissant a croire que aucun des purs moments d’humour de la serie n’apparaitraient dans ce film, et, a mon avis, l’humour etant le charme et la force de la serie, on ne pouvait qu’etre déçu… Enfin, ça ne m’etonne pas du tout, cette critique ne fait que confirmer mon impression sur la bande annonce. Le personnage de Aang m’avait semblé a des années lumieres du reel Aang sage et drole de la serie… L’esprit de la bande annonce avait l’air grave et sans interet, ne presentant pas du tout le juste equilibre entre humour et gravité de la mission de Aang et de l’interet des personnages (principaux ou secondaires) dans notre série adorée. Et meme si le film est fait pour un large public, la majorité n’ayant jamais entendu parler de la serie, on est quand meme en droit d’attendre (nous fans) que le film qui s’en inspire ne nous prenne pas pour des imbeciles, sinon, pourquoi l’appeler Avatar?

  • martin jeudi 22 juillet 2010 18 h 03 min

    super fan de la série! tout y est : spiritualité, humour, intrigue, animations classes, persos attachants aux caractères (et allures) pourtant bien définis!….
    bref tout était censé faire matière première de qualité pour une adaptation réussie.
    Mais là vraiment çà fait peur tout ce que vous dites. j’vais avoir honte d’aller voir çà avec les amis que j’ai converti à l’oeuvre originale, et de plus en payant la 3d…T_T
    je vois pas pourquoi ils ont pas fait 3h de film histoire de poser des bases solides avant (sans le coté niais des premiers épisodes cela dit ce serait pas mal… mais je crois qu’ils ont pas besoin de çà…), un scenario envoutant pendant, et surtout ce mix d’émotion et d’excitation qu’on peut avoir pendant le dernier épisode de la saison 1… je pressens que rien de tout çà n’apparaitra. quel dommage, quel gâchis, et surtout quelle honte pour les créateurs du dessin animé.
    God bless dem and save us. salut

  • Tibo mercredi 28 juillet 2010 20 h 08 min

    Bon, je suis aller voir le film il y a quelques minutes.
    Que dire… ?
    Je n’ai pas aimé. Mais bon, je m’y attendais un peu. J’vais commencer par le début. Tout d’abord, la présentation des nations était sympa, mais le texte avec l’explication de tout le bordel ma beaucoup déplu. Ca venait sans doute de la VF de Katara, enfin bref. Au lieu de mettre un texte, de simples images avec une explication aurait suffit, et ça nous aurait aidé à rentrer plus facilement dans le film.
    Ce qui ma particulièrement déplu également, ce n’est pas tant la durée du film, mais le manque de nombreuses scènes… Des choses toutes simples, comme lorsqu’il rencontre Momo… Il découvre cet étrange animal, et plan suivant, celui-ci est en compagnie de nos protagonistes, dans un autre lieu. Mais il l’appelle déjà Momo, ça peut paraitre con, mais pour les non-fans (ou même pour les fans) on a l’impression d’avoir manqué quelque chose.
    Ensuite le jeu des acteurs était vraiment pas top. Je sais pas pourquoi, ça doit venir de l’attitude des personnages. Sokka je l’ai trouvé plutôt pas mal, tout comme Katara en faite. Ca peut venir du fait qu’on a pas passé assez de temps à approfondir le caractère de chaque personnage.
    Après, je n’ai pas compris l’utilité de montrer aussi souvent Ozaï, le père de Zuko. Je me rappelle plus très bien de la saison 1, mais j’avais pas l’impression qu’on le voyait autant, voir complètement. C’était l’un des mystères la saison 1, un personnage puissant, plutôt mystérieux. Boarf, là il parait tout gentil et mignon…

    Déception pour l’esprit bleu, également. Nous n’avons pas eu d’explications. En faite, tout s’est passé bien trop vite. Bon bien sur on peut penser qu’il l’a secouru pour qu’à son tour il récupère les honneurs de son père… Mais bon, dans la série, il approfondisse la chose, là c’est pas possible.

    La VF est vraiment pas top du tout, quoique là, je pourrais dire ça pour de nombreux films. Mais la voix de Katara est horrible. J’ai toujours l’impression en regardant le personnage de Katara, que c’est une jeune fille assez mure, et qui sait prendre de bonnes décisions. On lui a donné une voix de jeune fille de 10-11 ans. Je l’aurais bien vu avec une voix beaucoup plus grave justement… Bref.

    Il y a des choses illogiques, comme le fait qu’on est en pleine guerre, donc beaucoup de combats, beaucoup de haine forcément. Les tribus de l’eau et du feu sont censés se combattre durement. Mais que voit-on ? Lorsque Aang ou je ne sais plus qui usent un peu trop de ses pouvoirs… Tout le monde arrête de se battre, se regarde, comme si tout était terminé… Bizarrement ils reprennent le combat 2 minutes plus tard. Y a aucune logique, les mecs sont les uns à côté des autres, on est dans une guerre, et il ne se passe rien !

    Ah oui, je me souviens d’un passage assez marrant. Au moment ou il se trouve dans une sorte de colonies avec quelques maitres de la terre. Aang fait son speech devant tout les gardes de la nation du feu. Aucune réaction de leurs parts… Allez savoir pourquoi. Un mec demande à tous les maîtres de se révolter, et les gardes ne disent rien.
    Ce qui aurait pu être sympa, ça aurait été de voir en l’espace d’une dizaine de minutes, de nombreuses scènes mettant en scène la libération de nombreux villages, provoquant de nombreuses révoltes dans certains villages colonisés. Mais bon…

    Les points positis, après cette grosse déception, se compte sur les doigts d’une main. La qualité visuel… J’ai trouvé Appa et Momo vraiment bien réussi. Les décors sont vraiment beau, malheureusement pas assez utilisés, ou mal utilisés. Le fait de voir les personnages de sa série préférée prendre vie, nous donne certains frissons.
    Certaines scènes d’actions, combat au corps à corps ( entre Aang et Zuko ) était plutôt bien réussi. Les musiques quant à elles sont vraiment l’un des gros points fort de la série.

    Donc, déception, bien entendu. J’espère tout de même une suite, tout simplement car j’aimerais voir le travail réalisé par une autre personne ( Shyamalan nous a dit qu’il ne ferait sans doute pas le deuxième film ). Il y a beaucoup de matières dans la Saison 2 ( surtout avec Toph \o/ ), donc même si je suis profondément déçu par ce film, j’attendrais patiemment une suite !

  • Misutsu vendredi 30 juillet 2010 12 h 31 min

    Vu hier tout pourri, que lon ‘est vu la série ou pas.
    Le doublage, pourri, la mise en scène, pourrie, le montage, pourri, trop de raccourcis genre : “Ca fait 100 ans qu’ils nous traînent comme des esclaves, c’est comme ça quoi” “Mais vous êtes des maître de la terre, faut vous rebellez-vous !” “Ah ouai d’accord” = 15 secondes chrono.

    Je n’irai pas voir les suites.

    Par contre j’ai commencé à regarder la série qui est vraiment sympa, une excellente surprise :)

  • Marc vendredi 30 juillet 2010 14 h 36 min

    La scène avec les Earthbenders est juste ridicule. Dans le dessin animé, ils sont au moins dans un environnement de métal, pour ne pas pouvoir utiliser leurs pouvoirs.
    Là, ils glandent, soumis à des gardes inutiles et deux mots d’un gamin de passage les fait se rebeller. C’est complétement naze.

    Tibo > Ils ont pas gardé les voix françaises du DA ? Je suis pas trop fan mais au moins ca aurait été correct…

    Misutsu > Et ce n’est que le début. Les premiers épisodes de la saison 1 sont sympatiques par rapport aux deux saisons suivantes.

    J’espère que les suites (pas signées, ca dépendra des recettes) ne se feront pas, qu’on se concentre sur Legend of Korra.

  • Tibo vendredi 30 juillet 2010 14 h 42 min

    Non ce sont les voix des acteurs. Donc pour l’acteur jouant Sokka, il a la même vix que dans Twilight. D’ailleurs en y réfléchissant bien, j’ai bien aimé son jeu d’acteur dans TLA. C’est dommage qu’il ne soit pas très reconnu, car il n’est pas mauvais du tout.

    J’ai remarqué par contre, que Noah Ringer ( l’acteur jouant Aang ) sera prochainement dans d’autres films. A croire qu’il suffit juste de connaitre les arts martiaux pour devenir un acteur maintenant ? A la base c’était pas un acteur…

    Shyamalan avait bien dit que si suite il y a, ce serait sans lui au poste de réalisateur, non ?

  • Marc vendredi 30 juillet 2010 15 h 22 min

    Oui, si suite il y a, ce sera avec lui. Pas sûr que ça se fasse. Ca a pas trop mal marché au BO mais les critiques sont plus que mauvaises.

    L’acteur qui joue Sokka a un potentiel mal exploité, tout comme Katara qui ferait une grande actrice.
    Noah Ringer est dans Cowboys & Aliens.

  • Julien samedi 31 juillet 2010 12 h 24 min

    Vu hier soir, j’ai trouver sa super. Je ne regarde pas spécialement la série. Mais le film a une bonne histoire. Même si “Avatar” et un peux repris de James Camerron c’est une réussite ! Enfin, c’est mon avis.

  • Misutsu dimanche 1 août 2010 19 h 10 min

    Bon je me ravise pour la série, après avoir vu la première saison, le film n’est pas si différent. Certes, les choses sont très mal posées, mais la série ne prend pas davantage de temps pour installer les choses. Si on enlève de la série tous les épisodes qui ne s’inscrivent pas pleinement dans la quête de l’avatar, le film se révèle finalement assez fidèle à la saison 1, en moins fun quoi.

  • Marc dimanche 1 août 2010 20 h 26 min

    Faut aller au bout de la saison 3 pour comprendre que tous les épisodes de la saison 1 sont utiles dans la quête :)

  • NeilNélis lundi 29 novembre 2010 22 h 52 min

    Je viens de voir le film à l’instant, car j’étais un grand fan de la série et je voulais voir le film,
    comme tu le dis, avec une telle série comme support, le film ne pouvait qu’être très riche et profond! Mais pas du tout.
    J’ai tout de même regardé tout le film sans vomir, il est Bof/Moyen mais il aurait pu être magnifique!
    (Les guerrières Kyoshi, l’évasion de la prison de métal, la visite du monde des esprits et la rencontre de l’esprit voleur de visage, la colère de aang et sa fusion avec l’esprit de l’océan pour faire fuir les soldats du feu, cette scène de fin, beaucoup l’attendaient en plus d’être très importante pour la suite (aang qui se sent coupable de s’être énervé et à cause de ça, n’arrive pas à contrôler le feu et prend conscience que c’est mal de tuer)

    La rumeur court qu’une version longue va voir le jour, si c’est vrais je me sens vraiment con de l’avoir acheté si cher (25 euro) car le point noir du film pour moi c’est bien sa duré (en plus du casting vraiment mal choisit, j’ai du mal à mit faire que le peuple du Feu soit des Hindous alors qu’ils ont des noms japonais)

  • Pingback: Manolo Blahnik Shoes
  • cerise dimanche 26 août 2012 12 h 40 min

    J’ai regardé la série, que j’ai trouvé mauvaise car bien trop longue,avec des “héros” qui m’ont plus agacé qu’autre chose.

    Dans la série, une guerre qui ravage les quatre nations formant cet univers fait rage. Personnellement, je n’ai rien vu de cette guerre, sans disant sanglente. En revanche, j’ai découvert une bande de gosses se baladant à travers le monde,tout en donnant des leçons de morale à des adultes stupides.
    C’est tout. Et c’est un peu court pour s’extasier dessus.

    En revanche, j’ai trouvé que le film était plus réaliste que la série, surtout par rapport aux comportement des personnages. Ainsi, le fameux Maître de l’air, qui se retrouve seul et se rend compte de la gravité de la situation, alors que dans la série, il ne sautille de joie dans tous les sens. Difficile pour moi de comprendre sa souffrance par rapport au peuple disparu, si lui-même s’en préoccupe si peu.
    De même, Lord Ozai gagne en épaisseur… Et n’est plus une caricature facile du tyrant (c’est d’ailleurs sans doute ce qui a le plus gêné les fans, privés de leur punching ball).
    Le film est un condensé des évènements essentiels de la série, et c’est déjà pas mal… Bien sûr, il aurait gagné à renoncer à une 3D gadget (mais celà, c’est le point commun à de nombreux films 3 D) et à être un peu plus long. Et puis, l’utilisation de la voix off est totalement superflue.

    Mais en dépit de ces défauts, ce film était honorable, et n’a pas mérité les remarques incendiaires des soi-disant fans de la série. Avec une telle réception, il est improbable que ce film ait une suite…

  • Trackback: CloneWeb » After Earth : la bande annonce
  • bachiiro dimanche 3 février 2013 15 h 40 min

    moi je vais vous dire ce qui a fait foirer le film. Qu’est ce qui fascine dans l’anime? l’esthétique des mouvements de la maitrise des éléments (qui rappelle le taishi et d’autres arts martiaux chinois) et surtout la PUISSANCE des éléments, et c’est ca qui fait défaut au film, bien que noah ringer a assurer ds les mouvements. Dans le film les maitres du feu ne peuvent mm pas créer des flammes et font trop de mouvement acrobatiques pour faire bouger une petite flamme alors que dans lanime le feu jaillit de leurs menbres accompagné d’une explosion.Quand a la maitrise de la terre elle nest montrer je pense qu’à un seul endroit dans le film avec trop peu de puissance.L’acteur qui a interpréter iroh est nul à chier sans parler de celui qui a interpréter le seigneur du feu( quand je pense qu’il l’ont fait avec les cheveux courts). Enfait c’est de la pure merde, ce qui me fait le plus mal c’est qu’on aura probablement pas une autre adaptation au cinéma quel gachi

  • thelastairbender mardi 11 juin 2013 1 h 14 min

    Une simple introduction pour placer le décor aurait suffi . Puis sérieusement Aang maître de l’air qui se déplace a la vitesse d’un pachyderme… Katara toute mole qui n’a pas d’opinion… Soka SÉRIEUX, RÉFLÉCHI et ADROIT…. Aang qui tire la gueule tout le temps… Zuko qui philosophe sur sa vie au début du film… Alors que dans la série il lui a fallut quasiment les 50 premier épisode… sur 61 épisode… Il n’y a pas besoin de creuser les personnages, aucun des personnages ne correspond a l’histoire. C’est lamentable et même si ce n’est que 1h40. Pour 1h40 trop de passage inutile le masque bleu … le jeune garçons et sont père maître de la terre… Puis avant tout ce qui sortait cette série du lot c’était l’humour. On sent bien que s’ils n’avaient pas rigolé s’ils n’avaient pas dédramatiser ils n’auraient jamais réussi a avancer…. bref.. échec.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.