Après un premier volet particulièrement drôle et une suite totalement vide, la saga Twilight revient une 3e fois pour remplir les salles de cinéma de fans de la très mormonne Stephenie Meyer. Cette fois, ça s’appelle Hésitation.
Dans le volet précédent, on nous parlait de désir, de danger, de protection mais on ne voyait jamais rien à l’écran (et pas forcément parce qu’on s’était endormi !). Après 1h30 de rien, Edward demandait Bella en mariage.
On espère donc que ce 3e volet soit cette fois plus dense qu’un épisode des Feux de l’Amour et mieux réalisé, maintenant que le réalisateur a changé.
Verdict.

Twilight Chapitre 3 : Hésitation – Sortie le 7 juillet 2010
Réalisé par David Slade
Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner
Des morts suspectes dans le environs de Seattle laissent présager une nouvelle menace pour Bella. Victoria cherche toujours à assouvir sa vengeance contre elle et rassemble une armée. Malgré leur haine ancestrale, les Cullen et les Quileutes vont devoir faire une trêve et s’associer pour avoir une chance de la sauver.
Mais Bella est obligée de choisir entre son amour pour Edward et son amitié pour Jacob tout en sachant que sa décision risque de relancer la guerre entre les deux clans. Alors que l’armée de Victoria approche, Bella est confrontée à la plus importante décision de sa vie

7 janvier 2009. Alors que je me rends au cinéma voir le premier chapitre du dyptique de Steven Soderbergh, je m’attends à voir une horde d’ados pseudo rebelles, qui abusent de l’image de Guevara sur leurs t-shirts ou autres, dans la salle. En arrivant devant le ciné, la horde d’ados est bien là mais elle est pseudo gothique et elle va voir autre chose. Elle va voir Twilight.

Il faut bien admettre que ce mois là, la stupéfaction la plus totale a pris le dessus pour pas mal de monde tant le phénomène Twilight a pris comme un feu de paille, pulvérisant tout sur son passage à coups de troupeaux de groupies hurlant « RROOOBBBBEEEERRRRTTTT ». La surprise se transforma en hallucination lorsque l’on découvrit le film, petit nanar très rigolo et digne d’un téléfilm avec un peu de budget bien que profondément naze, il faut bien le dire.
Enfin ça avait le mérite d’être drôle contrairement à l’insupportable New Moon qui nous a vite fait déchanté en dévoilant au grand jour sa morale nauséabonde et d’un autre âge.

Rejeton d’un puritanisme extrême, Twilight dévoilait sa nature de spot de propagande mormon et l’enrobage était trop vain pour tenter de glisser le tout avec un minimum de subtilité.
A peine un an et demi après la sortie du premier film que débarque déjà le troisième opus Eclipse, réalisé par un David Slade auquel on doit le dérangeant Hard Candy et le 30 jours de Nuit, survival bien foiré tant il était incapable de faire ressentir la durée de son calvaire quand bien même c’était la clé du récit. Avec un mec pareil derrière la caméra, on pouvait espérer voir un truc désormais un tant soit peu regardable.

Autant dire que pour le coup, l’objectif est rempli…

Pourtant, le premier quart d’heure replace comme il faut le contexte dans lequel on est, et rappelle immédiatement la fin ahurissante du deuxième épisode quand bien même cela n’était pas nécessaire tant tout le monde en était resté sur le derrière.
Mais quelque chose change déjà par rapport aux deux précédents opus. Dieu, que vois-je ? De la mise en scène ?! Et ouais.
Qui l’aurais cru, mais le film ouvre sur une séquence piochant clairement dans les codes de l’horreur et sans être transcendante, cette ouverture est suffisamment bien fichue pour éveiller l’intérêt et pour cause, il semblerait qu’il y ait enfin autre chose que du Amour, Gloire et Beauté saupoudré de fantastique destiné à cacher la morale de la chose.

Il se passe enfin quelque chose à Folks, ou du moins à Seattle, puisque la méchante Victoria (désormais interprétée par Bryce Dallas Howard, même si ça ne change absolument rien) élève une armée de vampires nouveaux nés pour aller casser la tête à ce cher Edward, en guise de vengeance suite au meurtre de l’amant de la belle à la fin du premier opus (vous suivez toujours ?).
Voilà donc que ça s’inquiète drôlement chez la famille Cullen et chez les Quileutes, ces bons vieux loups garous exhibitionnistes, qui vont devoir faire tomber leurs différents ancestraux pour combattre l’ennemi main dans la patte.
En l’état, le conflit en question occupera les 20 dernières minutes du film à l’image avec un combat dans lequel ca arrache des têtes et des bras à toute allure !
Rassurez vous mesdames, vos filles ne verront pas une goutte de sang puisque les victimes se cassent comme de la pierre dès qu’une micro fracture apparaît sur leurs corps.
Ceci dit, on ne manquera pas de remarquer que le dit passage est assez bien fichu pour ne pas être ennuyant, malgré des effets spéciaux… qui sont exactement les mêmes que dans le 2, que ce soit pour les loups ou les vampires qui courent très vite. Toujours aussi moche donc, mais les fans n’y vont pas pour ça, donc pourquoi tenter de faire mieux ?!

Pourquoi les fans y vont d’ailleurs ? Pour voir une grande histoire d’amour bien sûr !
Quand on regarde de plus près, on sait pertinemment que ce film en partie produit par l’Eglise Mormon (véridique) n’est là que pour leur dire que la chasteté, c’est la pureté, que la sexualité c’est uniquement dans un but de reproduction et d’amour véritable et que tout ce qu’elles tenteront de faire en dessous de la ceinture avec un garçon avec lequel elles ne seront pas mariées… Ce n’est pas bien, pardi !
D’ailleurs, le film excelle une fois de plus dans la démonstration de la chose, avec une scène de chambre qui provoqua il faut bien le dire l’hallucination générale dans la salle. Cela étant, si nous nous étions insurgés pour le second, nous étions désormais au courant et notre indulgence mêlée à de l’indifférence fait qu’on en a désormais plus rien à secouer, même si cela reste du bourrage de crâne pour jeune fille en fleur.
Le plus étonnant reste le traitement du sujet, puisque David Slade n’hésite pas une seule seconde à faire la chose frontalement et à balancer généreusement le lot de conneries mormonnes dans le film mais fait toujours preuve d’un second degré rassurant, avec à chaque fois une petite réplique qui l’air de rien désamorce un tant soit peu le sérieux de la chose, quand bien même c’est fait dans l’optique de nous rassurer alors qu’on sait pertinemment que le public visé en rira peut être mais en gobera tout autant le message.

Le plus dingue reste tout de même de voir qu’après 2 heures de film, les évènements soi disant majeurs de celui ci n’ont servi que de péripéties inutiles tant entre la deuxième et la dernière scène qui se répondent en écho, il ne s’est finalement quasiment rien passé, sauf un détail minuscule auquel il aura fallu 2 heures pour exister.
Evidemment, ces deux heures de film sont ni plus ni moins le temps qu’il faudra à cette chère Bella pour prendre une décision dont on sait depuis le premier film l’issue. Autant dire que pour avoir une once de tension dramatique, il faudra aller voir ailleurs, alors que le film porte excellemment bien son nom français, « hésitation ».
Certains journalistes bobos y verront une étude passionnante de la psyché de nos adolescentes d’aujourd’hui et quand on voit combien la représentation que Stéphanie Meyer en fait est molle et laborieuse, on prie pour que tout cela soit faux.

Et ce n’est pas cette pauvre Kristen Stewart qui dira le contraire, quoi que, puisque visiblement son rôle n’a pas du être très dur à jouer : elle affiche trois émotions au compteur et se révèle toujours aussi peu convaincante. Pendant ce temps là, Taylor Lautner montre toujours ses pectoraux, ce à quoi la gente féminine répond encore une fois gaiement (ce qui est assez consternant il faut bien l’admettre).
Mais en revanche, Robert Pattinson étend son jeu et commencerait presque à être bon, le bougre arrivant même (et là ça tient du miracle…) à être sympathique sur certaines scènes. Quand on voit hors du film comment il prend la chose avec légèreté, on peut parier que c’est le seul qui s’en sortira.
Pour les autres acteurs, rien à signaler de nouveau tant l’écriture générale est caricaturale et stéréotypée, ce qui est normal quand on voit combien leurs rôles sont finalement des pions dont le but est de complexifier en vain la chose.

Comme on s’adresse à des ados (et à un public féminin de 20-30 ans paraît il), faut bien donner à grignoter et finalement, tout peut se résumer à l’utilisation de la bande son : des noms prestigieux et de qualité (Howard Shore, The Dead Weather, UNKLE…) qui voient leurs musiques lynchées dans une utilisation clipesque limitant au grand maximum la diffusion de chaque titre à 30 seconde, sauf pour le thème et la chanson officielle de Muse, dont l’arrivée est soulignée par un « Oh, j’adore cette chanson » dans le film. (sisi, je vous jure…)

On dira une fois de plus qu’on est méchants ou qu’on y comprend que dalle mais rien n’y fait. Twilight reste Twilight et ce troisième épisode, qui contient en l’état le plus d’éléments, se révèle finalement toujours aussi vain quand on constate au final combien l’intrigue principale, la relation Bella/Edward, n’a avancé que d’un seul copec !
Ceci dit, force d’admettre que la chose est formellement correcte et que le film se révèle être le plus regardable de tous, réussissant même à être assez lambda pour ne pas être pointé du doigt comme le navet du moment, puisqu’il est sur un point de vue cinématographique ni trop mauvais ni bon, même si les 2 heures qui le composent semble être renforcées de 30 minutes en plus.

Les demoiselles seront donc en transe le 7 juillet et les autres regarderont la chose avec autant d’incompréhension que par le passé.

En ce qui nous concerne, on fait partie du second groupe.

– Jean Victor

41 commentaires

  • Olivier mercredi 30 juin 2010 0 h 22 min

    Il est tellement vide ce troisième film que y a même pas de critique ? snif

  • Marc mercredi 30 juin 2010 0 h 28 min

    C’est corrigé. Désolé pour ce petit bug passager

  • MrHobbes mercredi 30 juin 2010 0 h 58 min

    Cette critique aura eu le mérite de me donner envie de jeter un œil au premier =D

  • The_Geek59 mercredi 30 juin 2010 1 h 36 min

    Ah le 7 juillet! Je note… ^^

  • Naoo mercredi 30 juin 2010 1 h 38 min

    J’aime beaucoup ta critique, très bien écrite. Ça donne envie de de faire son avis.
    Par contre il y a une faute a cette phrase ci : “il ne sait finalement quasiment rien passé, sauf un détail”. Ce n’est pas “sait” mais “c’est”. Désolé pour l’impertinence mon cher JV.

  • Xidius mercredi 30 juin 2010 1 h 52 min

    Je dirais même plus, c’est “Il ne s’est”
    On corrige dès que le boss traine dans le coin.

  • Marc mercredi 30 juin 2010 7 h 48 min

    Corrigé

  • Misstif mercredi 30 juin 2010 8 h 34 min

    je serais présente au rdv, pour mon avis personnel, mais au passage les livres sont bien plus passionnants que les films ^^
    Au passage petite erreur le nom de l’auteur est Stephenie et pas stephanie ;)

  • Olivier mercredi 30 juin 2010 11 h 24 min

    Merci pour la critique ; mais faire un film avec des bouquins pareils, déjà ça relève de la gageure, alors….

  • jeal mercredi 30 juin 2010 13 h 14 min

    Rien de surprenant, cela m’aurait étonné.

  • Docteur Dandy mercredi 30 juin 2010 13 h 57 min

    Comment Jean-Victor a fait pour tenir jusqu’ au bout ?

  • Marc mercredi 30 juin 2010 15 h 04 min

    Un bon critique ne sort jamais avant la fin.

  • Paulina Strange jeudi 1 juillet 2010 17 h 45 min

    Je ne suis plus une ado et je ne fais pas encore partie des 20-30 ans. ça doit être pour cela que je suis insensible à ce genre de guimauve dégoulinant de bons sentiments.
    J’ai presque envie de regarder les 3, suite à cette critique. ça peut être amusant… Bon, faut pas pousser, je payerais pas pour ça, seulement si on me les prête ou que je les regarde en streaming…

    En tout cas, bravo à Jean-Victor qui a survécut à cette pénible séance !

  • constwa dimanche 4 juillet 2010 21 h 29 min

    Je dois dire que cette critique me consterne. Tout d’abord twilight n’est pas censé être des chefs d’oeuvre c’est juste une histoire.
    Une histoire profonde avec des cascades d’émotions et de complexité au sein des relations entre les différents personnages.
    La relation edward/bella est peu exhibitionniste pour une seule raison le danger de cette relation et tout ceux qui auront lu le livre pourront en témoigner !
    Les péripéties qui entoure le fil directeur de l’histoire sont faites pour distraire comme dans toutes les histoires ! Si il n’y avait pas de péripéties il n’y aurait pas d’histoire cela serait complètement inutile. Rappelons que le but des livres comme des films et de distraire comme tout autres livres ou films de cet ordre.
    Alors arrêter de cracher dessus c’est particulièrement agaçant pour ceux qui apprécie autant les livres que les films.
    Sur ce au revoir à tous.

  • Locked dimanche 4 juillet 2010 23 h 05 min

    Jean Victor, j’aime ta critique… Tu as trouvé là tout ce qu’il y avait à dire, et il est vrai qu’il ne faut pas y aller par quatre chemins : Ces films sont ratés, nuls à chier.

    ps: je trouve la bande annonce que tu as postée très orgueilleuse

  • Olivier dimanche 4 juillet 2010 23 h 50 min

    Je ne comprends pas, mais je respecte, ceux qui comme constwa, arrivent à voir “des cascades d’émotion et de la complexité”.
    Mais alors, il va falloir qu’on m’explique ou ces choses se trouvent. J’ai lu les quatres livres ; j’ai du me forcer, mais j’estime donc avoir le droit d’en parler un peu. La saga littéraire Twilight est réellement à la limite de ce qu’on peut dignement publier. Je pense que cela va au-delà du goût…les critères minimums ne sont pas respectés ! Je crois qu’on a franchi une limite, hélas, une porte a été ouverte vers les caves de la médiocrité littéraire.
    Jamais je n’ai vu un niveau de création et d’originalité si bas, sauf peut-être Dan Brown. Les vampires de Meyer n’ont aucune originalité, ils pompent vaguement sur ce qui a déjà été fait. Et enore, elle pompe surtout sur Rice, alors qu’il eut été plus judicieux de pomper Matheosn, par exemple.

    Sauf le respect que je dois aux personnes qui ont aimé ça, je crois que vous devez votre appréciation plus à votre imagination qu’à ce que sont réellement les livres et les films. Et que votre imagination est plus riche que cette oeuvre.

  • Marc lundi 5 juillet 2010 9 h 27 min

    @constwa :
    “Tout d’abord twilight n’est pas censé être des chefs d’oeuvre c’est juste une histoire.”

    –> Comme tous les films. Ca n’empeche pas que l’histoire soit bonne.

    “La relation edward/bella est peu exhibitionniste pour une seule raison le danger de cette relation”
    –> Quel danger ? Je n’ai pas encore vu le 3e film mais dans le 1er et le 2e, ce danger n’est jamais montré.

    Faut il avoir absolument lu les livres pour apprécier le film ?
    Parce que moi “le danger et la menace”, après deux films, je les cherche toujours.

    J’ajoute que le coté “il faut être absolument marié pour coucher ensemble”, brrrrr

  • Docteur Dandy lundi 5 juillet 2010 13 h 58 min

    Twilight c tro bien vou etes dé méchan !! Vou zavé pa de keur !! é Robert Pattinson é tro bo kikoo lol !!!

  • Sog mardi 6 juillet 2010 13 h 05 min

    Je me suis toujours demandée si l’on trouverait jamais une critique positive de twilight. C’est amusant de voir que ce n’est toujours pas le cas. Ne serait ce pour affirmer son orginalité qu’un certain nombre de personnes se sentent dans l’obligation de “casser le mythe”? Je veux bien comprendre que certains n’aiment pas, mais aucun film ne peux satisfaire tout le monde. Pourquoi voulez vous a tout pris qu’il y ait du sang, plus d’action ou je ne sais trop quoi?! Le film est tel qu’il est et respecte l’histoire initiale qui a seduit tant de lecteurs..

  • Marc mardi 6 juillet 2010 13 h 50 min

    Ah mais ce n’est pas une obligation ici, juste ce qu’on pense vraiment. On ne s’est forcé en rien.

  • Laloue mardi 6 juillet 2010 15 h 12 min

    j’ai presque 40 ans et je vais ce soir à l’avant-première d’Hésitation. Je suis une fille (pas particulièrement fleur bleue) et je ne suis pas blonde… en outre, je pense bénéficier d’un QI a des plus acceptable… J’ai lu les 4 livres de Stéphanie M et je les dévoré!!
    Pour répondre à cloneweb… le danger dans la relation entre Edward et Bella est constant… Le fait que Bella soit humaine et edward un vampire… le chat et la souris….. ? De plus, il s’agit de deux mondes qui se fréquentent bon gré, mal gré… et tous les vampires ne sont pas végétariens…(James, Victoria, Laurent, …) Pour ceux qui ont lu tous les bouquins, certaines pierres posées dans les 3 premiers volets permettent de construire l’édifice du 4ème ( bon nombre d’explications se trouveront là)
    Ce que je trouve exceptionnel dans twilight, c’est qu’on a reussi le tour de force de faire une saga sur les vampires sans voir ni sang, ni dents pointues!!
    Des scènes assez chaudes mais sans sexe ( Edward avait 17 ans lorsqu’il est “mort” en 1918 … à cette époque, il était tout de même plus fréquent d’être marié avant de coucher…il y a le contexte de l’époque)
    En fait, je crois que j’adorerai être un vampire de ce type …l’éternité pour apprendre et apprendre encore!!!
    Les critiques de cinéma ne lisent- ils pas les livres (lorsqu’il s’agit d’une adaptation?) avant de commenter?

  • Marc mardi 6 juillet 2010 16 h 18 min

    Laloue > On lit les livres … parfois. Mais pas volontairement avant de voir le film. On en a déjà parlé ici (notamment autour de Percy Jackson) mais lire un livre avant le film peut parfois gacher la surprise. Moi ca m’est arrivé avec Hannibal de Ridley Scott qui est un mauvais film mais un très bon bouquin.
    On n’a pas lu Shutter Island avant de voir le film, ca n’a pas empeché de comprendre l’histoire et de l’apprécier.

    Parfois, il y a donc critique avec comparaison, parfois pas.

    Le danger constant l’est peut être mais est il vraiment à l’image ?
    Dans Twilight 2, je le cherche encore. Sans pour autant voir des crocs et du sang, j’aurai vraiment aimé (vraiment hein, je me moque pas) voir un vrai danger dans leur relation.

    Etrangement, le danger, on le sent dans The Vampire Diaries mais dans Twilight, je me répète, il n’est qu’évoqué, pas montré. Et ce n’est pas suffisant.

    Dernier point qui moi me choque profondément… Laloue, tu dis avoir 40 ans, tu as peut etre des enfants. Ca ne te choque pas, cette doctrine de mariage avant de coucher ? En 2010 ?

    Je veux bien ton avis quand tu auras vu la fameuse scène que contient le film :)

  • Alex mardi 6 juillet 2010 16 h 31 min

    J’ajouterai qu’une adaptation ne doit pas viser seulement les lecteurs. Une adaptation c’est aussi un film et ça doit se prendre à part. Quelqu’un qui n’a pas lu les Harry Potter peut largement apprécier le film. Là le “tout sera expliqué dans le 4” n’est clairement pas suffisant. Les enjeux sont posé dans le premier film, ok, mais là rien n’avance. Et pareil, le “on comprend mieux quand on a lu le bouquin”. Donc concrètement, si on a pas lu le bouquin, ça vaut pas la peine de voir le film?

  • Sog mardi 6 juillet 2010 17 h 57 min

    ?

  • Sog mardi 6 juillet 2010 18 h 02 min

    Mais pourquoi vouloir changer à tout pris l’histoire? Encore une fois elle ne peut pas plaire a tout le monde, certe. Mais il faut arreter de critiquer, si on aime pas ce genre de film on ne va pas les voir mais on est pas forcé de les critiqier

  • cloneweb mardi 6 juillet 2010 18 h 44 min

    Sog > Bah moi en l’occurence voir des films et critiquer, c’est un peu mon métier :D
    Je te pose la question à toi aussi : tu n’es pas choquée par la doctrine mormonne qu’on t’enfonce dans le crane ?

  • Olivier mardi 6 juillet 2010 18 h 54 min

    @Sog…le mot “critique” tout seul n’indique aucune valeur, elle peut être positive ou négative

  • Laloue mercredi 7 juillet 2010 1 h 15 min

    tout à fait d’accord avec avec Olivier… 160 millions de dollards de recette en 1 semaine…. je pense que la critique “négative” devrait se poser un brin de question, non?
    Je ne me sens pas le moins du monde endoctrinée et je n’en connais pas beaucoup qui soit devenu chaste après avoir vu Twilight….Je suis également maman, effectivement et je n’ai pas l’impression que le film prone une quelconque doctrine mormone… je doute qu’une église prone le meurtre ou essaie d’excuser le meurtre (car tous ces vampires, Carlisle excèpté ont tous commis des meurtres!) Stéphanie Meyer n’a jamais dit que ses livres étaient une projection de son mode de vie…
    Soit dit en passant, l’amérique est puritaine, même en 2010!!!!!!!!
    Le “conte de fée-vampire” ne me dérange pas, ma fille de 5 ans en a vu d’autres et Cendrillon ne passe pas à la casserole avant le mariage… que je sache (ni dans le livre, ni dans le dessin animé!!)
    J’espère que ma fille , lorsqu’elle sera un peu plus grande (tout comme toi), son libre arbitre et l’éducation que j’essaie de lui apporter lui permettront de faire les bons choix!! Mais je n’ai aucune garanti!
    En attendant j’essaie de faire en sorte qu’elle garde l’esprit ouvert et ne lui ferme que les portes qui doivent pas être ouvertes trop vite!!
    Je reviens de la seance vue en avant première, ce film est tout simplement excellent!

  • Marc mercredi 7 juillet 2010 9 h 40 min

    Merci pour ce témoignage argumenté, j’ai pas grand chose à en redire :)

    Par contre, succès populaire (et grosses recettes) ne veut pas forcément dire que le film est bon.
    Mes deux meilleurs exemples sur le sujet sont
    1/ Le Dernier Maitre de l’Air, que vous n’avez pas encore vu mais qui est désastreux. Ca ne l’a pas empeché de cartonner au box office US
    2/ Bienvenue chez les Chtis. Sans doute le pire film que j’ai vu de toute ma vie et qui a pourtant battu tous les records.

    Parfois, l’engouement, le bouche à oreille, ou le fait d’adapter un univers culte pousse les gens en salles même si c’est mauvais (et avant de me faire prendre à la gorge, je précise que c’est une constatation générale, pas une attaque envers Twilight)

  • Alex mercredi 7 juillet 2010 11 h 00 min

    “160 millions de dollards de recette en 1 semaine…. je pense que la critique « négative » devrait se poser un brin de question, non?”
    C’est une blague?
    Je peux te sortir une dizaine d’exemple de films qui n’ont pas marché et qui n’en reste pas moins des chefs d’oeuvre, ainsi que l’inverse

  • Laloue mercredi 7 juillet 2010 11 h 49 min

    Je crois avoir quasiment toujours lu les livres d’où certains films sont tirés (j’ai d’ailleurs vu et lu Hannibal et suis assez d’accord avec ta critique à ce sujet…) Dans le cas de twilight, la comparaison est difficile, car la trame de l’histoire y est, mais les films, bien que je les ai aimés (ce qui ne m’empèche pas de trouver un tas de chose à redire sur chacun d’eux…) sont bien différents de l’idée que je m’en faisait… c’est donc pour moi une surprise supplémentaire (nottamment au sujet de quelques personnages …je n’ai d’ailleurs pas aimé la “nouvelle Victoria”).
    J’avais ressenti la même chose concernant le seigneur des anneaux entre autre.
    Pour répondre à Alex… non, ce n’est pas une blague, je suis également d’accord avec toi, il y a effectivement des tas d’exemples, mais un troisième volet qui marche aussi bien d’emblé… crois-tu que ce ne soit que de la curiosité? Si tu n’as pas aimé le 1 (c’est le cas d’un de mes amis…que je ne risquais pas de reussir à trainer voir le 2!) ou le 2, vas-tu aller voir le 3 (sauf évidemment si tu es notre ami cloneweb, biensûr)?
    Sinon, je n’ai pas l’intention de “te prendre à la gorge ” clone web…je ne suis pas vampire …(Oups, désolée, c’est mauvais!) et contrairement aux apparences…nous somme encore dans un pays libre et tu as le droit d’exposer l’opinion que tu as d’un film, même si ce n’est pas la mienne. J’ai cependant une question à laquelle tu n’es donc pas obligé de répondre : quel est ton film favori?

  • Marc mercredi 7 juillet 2010 13 h 21 min

    J’envisage d’aller voir Twilight 3 dès demain histoire d’avoir des arguments :D

    Mon film favori ?
    J’en sais rien, j’ai vu tellement de trucs. Cette année, mes deux films préférés sont Toy Story 3 et Shutter Island.
    Sinon, dans le haut du panier, plus ancien, l’Empire Contre Attaque et le Retour du Roi.

    En matière d’histoires de vampires, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la 1ère saison de The Vampire Diaries aussi.

  • celine Laloue mercredi 7 juillet 2010 15 h 31 min

    Je vous fait part de petites choses qui m’ont manqué dans HESITATION… La légende quileute au coin du feu a été tronqué sur les bons 3/4 (dommage car très belle! et explique pourquoi les indiens se transforment en loup),
    Bella est une ado qui veut absolument coucher avec son petit copain et lu est un vampire tiraillé entre des émotions humaines qui ressurgissent (bref, il voudrait bien…) et la peur de la tuer dans le feu de l’action si il perd le contrôle… c’est moins explicite dans ce film..
    J’ai beaucoup aimé The vampire Diaries aussi .
    J’ai lu les anne Rice, mais je n’ai pas été emballée par la version ciné…
    Star wars, j’adore (le global) Shutter Island, je l’ai lu, mais pas vu. Tolkien j’aime beaucoup, mais je préfère Eddings (n’a pas été adapté, si je ne m’abuse?)
    Là je vais voir Shrek 4 avec mon bout de chou…ça va me changer!!

  • Alex mercredi 7 juillet 2010 16 h 51 min

    Non non, je ne suis pas CloneWeb, juste un habitué et webmaster d’un autre site
    si je réagis c’est parce que j’avais été victime à la sortie de Twilight 2 de nombreuses insultes après ma critique. Et c’est bien la première fois que j’ai un dialogue constructif avec une fan!
    Je réagirai juste là dessus : ” il y a effectivement des tas d’exemples, mais un troisième volet qui marche aussi bien d’emblé… crois-tu que ce ne soit que de la curiosité? Si tu n’as pas aimé le 1 (c’est le cas d’un de mes amis…que je ne risquais pas de reussir à trainer voir le 2!) ou le 2, vas-tu aller voir le 3 ?”

    Alors si le troisième volet a aussi bien marché c’est parce que les fans du 1 et 2 sont allé le voir. Mais je maintiens mon avis que le film est difficilement accessible à ceux qui n’ont pas lu le bouquin. Oui j’irais voir le 3, (enfin peut être) parce que j’ai vu les 2 premiers, et si je vais le voir, c’est parce que j’ai une once d’espoir de voir un bon film

  • Luthien jeudi 8 juillet 2010 11 h 40 min

    Tout d’abord bravo pour cette discution constructive (sur un sujet comme celui là c’est rare). Pour aporter ma contribution je dirai que si j’ai trouvé les deux premiers film bon mais sans plus j’ai vraiment aimé ce troisième volet. J’avais lu les livres avant d’aller voir le premier film et c’est vrai que ça apport un plus indeniable pour être passiné par l’histoire. Je trouve ce troisième volé bien mieux filmé que les autres et ils on en plus fait l’effort de garder les scènes importante des livres (un bon point pour le côté adaptation). Ma scène preféré : le passage sous la tente (un bon point pour mon côté fan de base).

    J’ajouterai que j’ai vu et lut beaucoup d’histoire de vampire et que moi je trouve ceux de twilight plutot original. Ils on au moins la particularité de ne pas sauter sur tout ce qui bouge et ça change de voire une histoire de ce type sans des litre de sang de partout.
    C’est vrai que certain fan son un peut hysterique (moi aussi je l’avout mais juste un peut) mais c’a fait du bien de pouvoir etre hysterique de temps en temps.

  • celine Laloue jeudi 8 juillet 2010 12 h 36 min

    J’ai le même sentiment que toi Luthien, par rapport à Hesitaion, plus fidèle et bien mieux filmé . Quelques “manques” mis à part …mais on ne peut pas tout avoir, n’est- ce -pas?: “l’enlèvement” de Bella par Alice était assez drôle dans le livre, la légende Quileute au coin du feu était bien plus longue et passionnante, Bree T aurait bien sauté à la gorge de Bella à la fin, (mais son désir de boire son sang ne parait pas)
    Du coup, je me pose beaucoup de question concernant Révélation qui sera en deux parties et peut-être en 3D… logiquement, il devrait être interdit au jeune public si il reste fidèle au livre car les côtés violant et sanglant montent tout de même d’un bon cran…qu’en penses-tu?

  • Marc samedi 10 juillet 2010 13 h 35 min

    Vu ce matin.

    C’est un peu moins mauvais que les précédents, c’est mieux filmé, les plans sont mieux choisis, la lumière mieux travaillée. Visuellement, ça rend mieux (Bon sang, que j’avais trouvé Forks moche dans le premier film).
    Les scènes d’actions ont un peu plus de gueule, notamment la première où ils pourchassent Victoria de part et d’autre d’une frontière.

    C’est aussi un peu plus intéressant : il y a un semblant de vraie menace cette fois. Outre le discours de protection d’Edward, toujours pénible et toujours vain, il y a un début de semblant de quelque chose : les fameux jeunes vampires.
    Moins de sensation de vide donc, mais ça renforce celle du 2e film qui est donc complétement inutile.
    La scène finale n’est pas à la hauteur puisqu’ils ne feront que s’affronter avec les Cullen façon match de rugby, sans chercher ce pour quoi ils sont là : Bella.

    C’est assez incomplet aussi. Beaucoup de choses manquent pour être bien percues. On se demande à quoi servent les flashbacks, notamment celui au coin du feu. On finit par comprendre à la fin quand Bella se blesse mais c’est alors mal filmé, rendant le parallèle peu évident.

    Victoria est aussi la méchante la moins intéressante du cinéma. Elle a deux lignes de dialogue, on ne le voit jamais agir dans l’ombre et même si elle se bat à la fin, elle ne sert finalement pas à grand chose car perpétuellement absente (enfin c’est moins pire que dans le 2e, où on ne la voyait que sauter d’arbres en arbres)

    Enfin, le triangle est desservi par une Kristen Stewart de plus en plus inspide. Je l’avais trouvé correct dans le 1e mais là, elle a deux expressions faciales et préfère celle où elle fait la gueule. Pattinson est à gifler, il pourrait être mignon mais renfonce une laideur apparente par des attitudes ridicules (sans parler du tein blafard).
    Leur scène intime dans le lit d’Edward, le discours moralisateur du père ravi d’apprendre la virginité de sa fille (!!), et la scène de la tente (tentative de triolisme masqué ?) forment ensemble le moment intime le plus ridicule de l’histoire du cinéma.

    Bref, c’était moins mauvais mais ca ne m’a pas empêché de bailler, d’envoyer des SMS et de penser à d’autres trucs.

  • celine Laloue samedi 10 juillet 2010 14 h 35 min

    On ne voit pas Victoria agir directement, car elle agit par le biais de Riley de façon à ce qu’ Alice ne puisse pas la voir dans ses visions et faire le rapprochement avec les meurtres à Seattle. Je la trouve malgré tout mal représentée dans le film, je n’ai pas accroché avec la nouvelle actrice …j’ai trouvé la présédente plus ….rayonnante, plus de charisme et la menace plus pesante, car sous entendue (lorsqu’elle attaque harry C nottamment).
    Bella a des raisons de ne pas montrer des émotions trop visibles… elle sait qu’elle a un problème (et le dit très clairement dans la clairière à la fin) de ce côté là depuis l’enfance et ne sait pas…encore quoi… Peut-être une des raisons pour lesquelle Edward ne peut pas lire ses pensées…

  • Marc samedi 10 juillet 2010 14 h 42 min

    Il manque une scène entre Victoria et Riley. Leur seule scène commune à Seattle, quand il dit être amoureux d’elle, arrive un peu comme un cheveux sur la soupe.

  • ripleyaeryn lundi 12 juillet 2010 10 h 26 min

    Heu pour Taylor Lautner, c’est auprès de Summit qu’il faut se plaindre. Lui, il fait ce qu’on lui demande point. D’ailleurs, je trouve que c’est le meilleur acteur du trio. Pattinson crevait l’écran dans HP4 là, il est agaçant (la faute au personnage et au bouquin). Kristen Stewart, bof bof comme actrice. Le 3ème volet est un peu mieux, mais ya du gâchis niveau scénario (surtout les flashbacks et la révélation du méchant, dans le bouquin, c’est beaucoup plus subtil que ça!) et vu les déclarations de M Rosenberg à la convention officielle, heu, je l’ai très mauvaise pour le 4ème volet (en deux parties).

  • Trackback: CloneWeb » Critique : Twilight 4 – Révélation 1ère partie

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.