Preview : Le Grand Méchant Renard

Nous avions déjà évoqué sur CloneWeb l’adaptation animée du Grand Méchant Renard à travers notre visite du studio Folivari et notre rencontre avec le producteur Damien Brunner.

Une présentation « work in progress » a eu lieu à Annecy, nous permettant d’aller un peu plus loin à propos de ce beau projet.

Benjamin Renner, connu pour avoir co-réalisé Ernest et Célestine, a expliqué aux festivaliers lors de la présentation qu’il avait eu envie, après le long métrage, de vite raconter une nouvelle histoire sans avoir à attendre qu’un film soit réalisé. Il a donc écrit, dessiné et publié le Grand Méchant Renard. Mais il n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il avait sorti, plus discrètement mais pourtant sélectionné en 2012 à Angoulême l’album Un Bébé à Livrer.

L’histoire raconte comment un renard un peu couillon s’est mis en tête de voler des oeufs, de les couver pour pouvoir ensuite les manger, selon les conseils d’un loup et parce qu’il en a marre de se faire virer de la basse cour avec des paniers de navets bio. Les choses ne vont pas se passer comme il le voulait quand les oeufs vont éclore et que les poussins vont avoir l’impression qu’ils sont des louveteaux et que le grand méchant renard est leur maman.

L’idée de base est venue à Benjamin Renner pour la première fois quand il était petit et qu’il voulait voir éclore des oeufs. Son père lui avait alors dit que s’il les voyait il allait devoir jouer le rôle de la mère. Le reste est est un mix de souvenirs personnels, notamment la personnalité du renard qui n’arrive pas à être méchant comme devrait l’être l’animal (comme Benjamin ne paraissait pas aussi cool qu’il aurait aimé l’être face aux jeunes cools de son âge, à l’adolescence).

Pour adapter les cases plutôt simples inspirées de Larcenet ou Sempé, il a fallu faire quelques modifications notamment en terme de décors, trop simples sur papier pour passer à l’écran (et même si, comme Benjamin Renner le dit lui-même, Isaho Takahata y est arrivé avec Mes Voisins Les Yamada). Des dialogues ont également été coupé pour laisser plus de place au visuel, et les poussins ont dû être modifiés. Identiques en tous points sur papier, il fallait les différencier à l’écran au moins parce qu’ils ont tous une voix identique.

Mais ces modifications formelles ne changent en rien le fond : on rit toujours autant de bon coeur devant ces situations drôles et parfois surréalistes. Les amateurs de la bande-dessinée prendront le même plaisir.

L’histoire du Grand Méchant Renard ne sera pas diffusée seule puisque la précédente bande dessinée de Benjamin Renner sera également adaptée ainsi qu’un épisode consacré à Noël et né de l’imagination de l’auteur quand, petit, il découvrait de faux Pères Noël accrochés aux façades des maisons.

Les trois histoire seront diffusées sur Canal+ mais une sortie salles est également prévue courant 2017 avec des séquences inédites liant les épisodes entre eux.



Laissez un commentaire :

  © CloneWeb - 2002-
RSS Actus | RSS Commentaires | RSS Forum | Netvibes | Wikio | iGoogle | MyYahoo
Reproduction, même partielle, interdite sans l'accord de l'auteur
Les différents produits cités ou utilisés sont la propriété de leurs auteurs respectifs.
Site propulsé par Wordpress - Design du thème : CloneWeb - Logo et plein de trucs biens par Ol-Design
51 requêtes. 0,601 secondes.