C’est l’évènement de cette fin d’année en matière d’exposition : la Cinémathèque Française rend hommage en sa présence pour quelques jours à Paris à l’immense Martin Scorsese.

Le réalisateur présentera Taxi Driver ce mercredi au public, projection précédée d’une masterclass et qui marquera l’ouverture d’une rétrospective intégrale de ses films et documentaires et d’une exposition.

J’y étais ce lundi pour vous ramener quelques images ainsi que les meilleurs moments de la conférence de presse tenue par le réalisateur des Affranchis.

 

L’EXPOSITION

L’exposition s’ouvre sur trois grands écrans disposés à 180°, histoire de montrer d’entrée la puissance des images de Martin Scorsese en affichant les plans aériens de Kundun ou les cadres serrés des boxeurs de Raging Bull.

Le ton étant donné, on peut s’engouffrer dans l’étage dédié de la Cinémathèque pour découvrir de très nombreux documents, storyboards, dessins, et photos répartis en différents thèmes. L’exposition, créée par la Deutsche Kinemathek de Berlin, met en avant différents aspects de la vie et de l’oeuvre du metteur en scène. Vous découvrirez donc des images évoquant des sujets comme la famille, la mise en scène, la religion, la ville de New York ou la musique que l’on retrouve dans les films de Scorsese, chaque “coin thématique” étant séparé par de grands écrans dévoilant des images des longs métrages et de superbes clichés.

Ce choix thématique est intéressant pour le cinéphile qui maitrise au moins un peu le sujet mais peut être déroutant pour le débutant qui espérait découvrir l’oeuvre de Scorsese de manière chronologique. De fait, les documents montrés sont mélangés. On regrettera aussi que les films les plus récents soient si peu mis en avant et que les objets, costumes, et accessoires soient si peu présents.

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir, l’exposition est très très bien mise en scène et devrait satisfaire ceux qui ont toujours rêvés d’être des gangsters.

 

LA RENCONTRE

Martin Scorsese a donné une longue conférence de presse pendant laquelle il a répondu aux questions de Costa-Gavras, Serge Toubiana et des journalistes venus en masse écouter le réalisateur de Shutter Island.

Si la rencontre devrait bientôt être disponible en intégralité via la Cinémathèque, nous vous en avons ramené les meilleurs moments précédés de quelques plans de l’exposition. Marty pour les intimes évoque donc ses premiers dessins, l’apport du numérique et des effets spéciaux à son oeuvre et termine sur un bilan du cinéma actuel, s’inquiétant pour la jeune génération abreuvée aux blockbusters (ne manquez pas cette partie, vers la 9e minute !). Il parle également de sa prochaine série, Vinyle, se déroulant à New-York dans l’industrie du disque en 1974, un sujet qui semble logique pour le réalisateur au vu des thèmes évoqués dans son oeuvre et repris dans l’exposition.

 

INFOS PRATIQUES

Exposition Martin Scorsese du 14 octobre 2015 au 16 février 2016 (fermé le mardi)
Plein tarif : 12 euros

Rétrospective intégrale & 3 conférences du 14 octobre au 30 novembre 2015
Plein tarif : 6,50 euros

La Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, Paris 12 (métro Bercy)
Calendrier des projections, infos, réservations sur le site de la Cinémathèque

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.