Ce 22 juillet, et un peu à l’instar de l’Avatar Day il y a un an, Warner Bros conviait la presse cinéma à une projection d’une vingtaine de minutes d’images du Royaume de Ga’Hoole, la Légende des Gardiens, le prochain film réalisé par Zach Snyder.
S’il était difficile de juger de l’histoire, on a pu voir de belles images. Voici donc un avis à chaud.
Le film sort le 27 octobre prochain.

Le montage, quelques courts extraits chacun introduit par Zach Snyder lui-même pour les expliquer brièvement, ne permettait pas de juger de l’histoire du film ni de la manière dont elle sera racontée au cinéma. Ne connaissant pas l’oeuvre de Kathryn Lasky, je ne m’étendrais pas dessus.

Si on passe sur le fait que les protagonistes sont diverses variétés de chouettes, et qu’elles se comportent comme les humains, l’ensemble a l’air intéressant. Le ton utilisé est manifestement sérieux et probablement plus proche d’un Harry Potter que d’un Disney dont les dessins animés visent souvent un jeune, parfois très jeune, public.

Mais parlons surtout des images puisque c’est bien de cela que nous avons pu profiter. Le terme profiter est d’ailleurs exact : c’est visuellement superbe. L’équipe derrière Happy Feet de George Miller a fait un travail remarquable offrant un visuel aussi réaliste que peut l’être un film d’animation. Les protagonistes animaux sont parfaitement animés, le travail des décors, la mise en lumière… Tout est vraiment remarquable.

Aussi, c’est (seulement) la troisième fois que la 3D relief sert un film. Si on tous d’accord que ça ne sert à rien ni dans Le Choc des Titans ni dans le Dernier Maitre de l’Air, ici c’est différent. En terme d’immersion, ça se rapproche plus d’Avatar de James Cameron, sans pour autant l’égaler (Certains effets ne sont pas parfait, et manquent de relief là où il y aurait pu y en avoir). Le fait que l’action se déroule principalement dans les airs offre une belle profondeur de champs et de jolis plans, un peu comme dans la scène du survol de Londres dans le Scrooge de Robert Zemeckis.

Et pour une fois, les tics visuels de Snyder s’insèrent bien dans l’histoire. Si les fameux “ralentis puis accélérés” du réalisateur étaient sympathiques dans 300 et complètement dispensables dans Watchmen, ici ca donne quelques plans particulièrement sympathique : On a notamment vu une scène où le héros du film vole en se concentrant dans un orage. La pluie tourne autour de lui, vole en direction du spectateur, accompagnée de quelques plumes… Très belle scène.

Vous l’aurez compris, l’ensemble est intéressant et ces images étaient aguicheuses. Reste à espérer que l’histoire soit à la hauteur, et que le montage vu ne soit pas les meilleures scènes du film. Réponse le 27 octobre.

– Marc / CloneWeb

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.