Fast & Furious, Kipo & the Age of Wonderbeasts : Dreamworks dévoile ses séries animées

C’est dans une salle pleine à craquer d’étudiant(e)s en animation que Dreamworks TV est venu présenter ses prochains projets. Le studio est connu pour avoir fait dériver ses longs métrages vers le petit écran avec des séries comme Kung Fu Panda, Spirit l’Etalon des Plaines ou Dragons. Peter Gal, l’un des boss du studio, a pu se vanter d’avoir, en durée, réalisé l’équivalent de 270 longs métrages.

Mais désormais la firme crée par Steven Spielberg veut se tourner vers des projets plus originaux. On parle ici de véritables créations mais d’autres marques, comme Jurassic World ou Fast and Furious.

Cette dernière, produite par Vin Diesel et les équipes du film, s’intitulera “Fast and Furious Spy Racers” et sera showrunnée par Tim Hedrick. Vous connaissez le nom : il a écrit parmi les meilleurs épisodes d’Avatar, de Legend of Korra puis Voltron. Le voilà désormais aux manettes de sa propre série, en CGI photoréaliste et visant un plus jeune public que la franchise live. On suivra les aventures de Tony Toretto, le jeune cousin de Dominic. A 17 ans et entouré d’une bande de potes, il se fait embaucher par une organisation secrète pour infiltrer les courses automobiles. Hedrick dit vouloir renouer avec l’esprit du premier film, tout en ouvrant l’univers à des spectateurs pas forcément en âge de conduire. Le héros sera entouré d’une bande de pilotes : une jeune fille qui fait des graffitis sur le mur de la ville, un techos qui roule en 4×4 et son assistant de 13 ans passionné de hacking et une jeune et mystérieuse pilote.
Le peu d’images qu’on a pu voir étaient belles et dynamiques et on fait confiance à Hedrick (dont une interview est à suivre) pour que la série soit solidement écrite.

Nous avons aussi vu des images de la saison 3 de She-Ra dont on reparlera avec Noelle Stevenson ainsi que le clip déjà en ligne de Jurassic World Camp Cretaceous. La série emmènera un groupe d’ados dans un genre de camps d’été à l’autre bout d’Isla Nublar.

Enfin, et c’est l’idée la plus originale, Dreamworks a dévoilé Kipo and the Age of the Wonderbeasts. Showrunnée par Radford Sechrist (storyboard sur Kung Fu Panda) et Bill Wolkoff (scénariste de Star Wars Rebels et Tron Legacy). Sechrist a expliqué sur l’idée lui est venue après avoir vu des séries comme Game of Thrones ou The Walking Dead, sauf que le dessin l’a conduit a faire un monde en ruine et un lapin géant cassant tout. De là, il a imaginé un univers post-apocalyptique mais coloré et mignon, où les animaux sont devenus intelligents et ont pris le contrôle de la surface. Nous, on va suivre une jeune fille qui remonte à la surface, Kipo. Le showrunner la décrit comme “Dorothy du Magicien d’Oz mais avec des converse”. Elle est accompagnée d’un cochon à 4 yeux et six jambes, de Wolf une “Mad Max au féminin”, d’un jeune garçon qui vit comme s’il allait mourir demain, Benson, et d’un gros insecte qui mue à chaque épisode.
On n’en sait pas plus sur l’histoire. Mais l’animation a été confiée aux coréens dingues du Studio Mir, qui animent encore sur papier, et qui sont bien connus pour leur boulot sur Korra et Voltron.

Tout cela sera sur Netflix à des dates encore indéterminées.

 

 

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.