Après le chaleureux accueil, public et critique, de Vice-Versa sur la Croisette, c’est dans l’une des salles annexes du Festival de Cannes 2015 que John Lasseter nous a donné rendez-vous ce matin pour une présentation exclusive des prochains projets Pixar et Disney Animations, dont certains seront développés à Annecy.

Avec une petite vidéo résumant le petit monde des gens qui travaillent aux fameux studios Pixar, John Lasseter a commencé son petit speech avec des “Et si…”. Et si des jouets se mettaient soudain à prendre vie. Et s’il y avait bien des monstres dans nos placards… C’est avec ces folles hypothèses que les studios ont pu aboutir à des franchises cultes et entament une nouvelle période en délaissant suites et spinoff pour des projets originaux, même si l’animation traditionnelle est complètement oubliée pour les images de synthèse.

 

Côté Pixar

Le Voyage d’Arlo (25 novembre 2015)

Passé Vice-Versa qui sortira en juin, John Lasseter a donc lancé les hostilités avec Le Voyage d’Arlo (The Good Dinosaur) et une première séquence au milieu des étoiles où l’astéroïde de l’extinction des dinosaures a manqué sa cible. Bluffant est le mot qui revient à l’esprit lorsque l’on repense aux images découvertes. Le photo réalisme des rendus est assez incroyable et tranche complètement avec les films passés. Pixar entre clairement dans une nouvelle ère avec ce long-métrage.

Réalisé par Peter Sohn (le court-métrage Passages nuageux) et produit par Denise Ream, le long-métrage conte les péripéties d’Arlo, un jeune dinosaure perdu qui cherche à retourner chez lui. Il est suivi de Spot, un petit garçon des cavernes dont le comportement s’apparente plus à celui d’un chien ! Le film s’annonce également très émouvant, car il n’aura pas fallu plus de deux minutes, avec une scène de rapprochement entre Arlo et Spot au clair de lune, pour que les larmes nous montent aux yeux.

Nous aurons vu aussi plusieurs séquences quasi abouties, des tests, une présentation des différents paysages, spécimens et personnages qui feront cet univers riche (un vélociraptor avec des plumes).

Visuellement incroyable, Le Voyage d’Arlo sera un très beau film de fin d’année 2015.

 

Le Monde de Dory (29 juin 2016)

Défait par Mars et John Carter, Andrew Stanton revient à la maison mère pour mettre en scène cette suite directe au Monde de Némo. Se déroulant six mois après le premier film, Le Monde de Dory emmènera Dory, Marin et Némo à travers l’océan afin que celle-ci retrouve sa propre famille. Nous avons eu droit à deux séquences test, plusieurs ligthboards et des dessins conceptuels.

Leurs péripéties les conduira cette fois du côté d’un centre océanique de Californie, rencontrant sur leur chemin un banc de raies manta ou une forêt d’algues. Le long-métrage gardera son message écolo sur la beauté de l’océan. Le casting s’enrichira de Diane Keaton et Eugene Levy qui seront respectivement Jenny et Charlie, les parents de Dory.

 

Toy Story 4 (été 2017)

Aucune information que l’on savait déjà n’a filtré lors de cette présentation du premier logo officiel. Tout ce que l’on peut vous dire est que ce quatrième opus ne sera pas forcément une suite au sens strict du terme à Toy Story 3. Ce nouvel épisode sera bien réalisé par John Lasseter himself et sortira à l’été 2017.

 

Côté Disney Animations :

Zootopie (10 février 2016)

Zootopie propose un concept assez drôle en imaginant une ville-monde où tous les animaux pourraient cohabiter. Différents quartiers, transports en commun et plus encore adaptés selon la taille des différentes espèces, allant de l’éléphant à la souris. Anciennement Zootropolis (ce qu’affichait le logo lors de la présentation), le film suivra Judy Hopps (avec la voix de Ginnifer Goodwin), une lapine voulant devenir agent de police, un poste plutôt attribué à des brutes comme des bisons ou des rhinocéros. Elle se fera mener en bateau par Nick Wilde, un renard filou (Jason Bateman) avec qui elle devra faire équipe pour résoudre une affaire délicate.

Quelques séquences encore en préparation ont été montrées. Des passages assez hilarants, dont une se déroulant dans un centre administratif géré par des… paresseux ! Les français sauront répondre à cette allégorie animalière de l’administration très drôle. Les premières images sont assez fun et blindées de références (notamment au cinéma). Le teaser qui ouvrait la présentation était très efficace et, s’il est diffusé un jour par Disney, saura attirer l’attention des spectateurs d’ici le mois de février 2016.

 

Moana : La Princesse du bout du monde (décembre 2016)

C’est dans les archipels d’Océanie que les studios Disney Animation nous emmèneront à Noël 2016 avec Moana, pour l’instant titré ou sous-titré provisoirement en français “La Princesse du bout du monde”. Réalisé par Ron Clements et John Musker, le film sera sur ce peuple qui, il y a 3000 ans, avait habité les innombrables îles de l’Océan Pacifique. Nous le découvrirons à travers le personnage de Moana, une jeune fille qui partira à l’aventure et rencontrera Maui (avec la voix de Dwayne Johnson, rien que ça). Elle aidera ce demi-dieu à retrouver ses pouvoirs perdus pour combattre une sombre menace.

Moana promet déjà de très belles images. L’ouverture du film propose déjà de belles idées sur une chanson que l’on suppose titrée “Away, Away” et dont la composition se fait sur les rythmes tribaux de cette région du monde. Moana sera une belle note d’exotisme et de mise en valeur d’une culture particulière où l’océan à toute son importance. Il sera même considéré comme une entité vivante et consciente à part entière.
Nous avons pu le constater au travers d’une séquence qui venait tout juste d’être terminée la veille de la présentation. Moana, encore enfant, est sur le bord d’une plage et le reflux des vagues changera de forme pour s’amuser avec elle. Le rendu de l’eau est déjà très fort.

 

Court-métrage Sanjay’s Super Team

Après une belle salve d’applaudissements, cette présentation s’est achevée sur le court-métrage Sanjay’s Super Team qui sera projeté avant Le Voyage d’Arlo. Un père va amener son garçon fan de super-héros à s’intéresser de plus près à la religion de la culture hindoue de ses ancêtres. Si l’idée lui est, au départ, ennuyeuse, elle lui fera vivre une aventure incroyable qui le fera changer d’avis d’une certaine manière.
Le court-métrage est réalisé par Sanjay Patel qui s’est inspiré de ses propres souvenirs.

 

Line up français Disney Pixar :

17 juin 2015 : Inside Out (Vice-Versa)
25 novembre 2015 : The Good Dinosaur (Le Voyage d’Arlo)
10 février 2016 : Zootopia (Zootopie)
29 juin 2016 : Finding Dory (Le Monde de Dory)
Décembre 2016 : Moana (La Princesse du bout du monde)
Été 2017 : Toy Story 4

Et encore 7 autres projets non identifiés…

1 commentaire

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.