Transformers 2 La Revanche, un des films d’action les plus jouissifs de 2009, est sorti ce 1er décembre dans les bacs. Je vous propose d’ailleurs d’en gagner 5 DVD ici et il ne reste plus que quelques jours. Pour vos achats de Noël ou tout simplement pour le plaisir de revoir le combat dans la forêt, voici tous les détails sur cette sortie et mon avis sur le film…

Synopsis
Le jeune Sam Witwicky vit à nouveau une grande étape de sa vie en quittant le cocon familial pour aller vivre sur le campus, loin de sa famille et de sa petite amie, Mickael. Il pense que le combat contre les Decepticons est loin derrière lui et s’offre même le luxe de laisser son fidèle compagnon Bumblebee aux bons soins de ses parents. Il ne sait pas encore qu’il se trompe, détenant des informations que les Decepticons vont tenter de lui arracher à tout prix ! Un périple à travers le monde va emmener le jeune homme et ses compagnons d’armes dans un combat sans merci.

 

Bande annonce DVD

Extraits

 

Détails
Edition simple
Caractéristiques techniques : Audio 5.1 Dolby – Surround VO et VF – Image : 2:40-1 optimisée 16/9
Bonus : Commentaire Audio du réalisateur Michael Bay

Edition collector et blu-ray
Disc 1 : Commentaires de Michael Bay, Roberto Orci et Alex Kurtzman

Disc 2 :
– Le Facteur Humain : Exigence de La Revanche – Ce documentaire en plusieurs chapitres fait la chronique entière de la production du film et inclut des interviews de l’équipe de tournage et du casting.
– L’univers de Michael Bay sous toutes les coutures
– Un jour avec Bay : Tokyo – Une journée intime, drôle et sans concessions avec Michael Bay lors d’un voyage à Tokyo pour l’avant-première du plus grand film de l’année. 16’18
– 25 ans de Transformers – Accédez à de tout nouveaux bonus rendant hommage à l’une des licences les plus célèbres et populaires de Hasbro. 10’16
– NEST : La Base de données Transformers – Explorez les travaux préparatoires, les concepts artistiques créés par la production pour 12 des plus populaires AUTOBOTS et DECEPTICONS du film. 25’24
– Décortiquer la pléthore d’effets spéciaux avec les commentaires du superviseur de la prévisualisation Steve Yamamoto – Une série de séquence en multi-angle permettant aux spectateurs d’apprendre comment certaines des scènes les plus spectaculaires du film ont été créées avec une introduction par Michael Bay.
– Scènes allongées / Scènes coupées
– Clip Vidéo : “New Divide” de Linkin Park.
– Bande-annonce

Bonus en exclu blu-ray
– L’expérience ALLSPARK – Les spectateurs vont pouvoir déchaîner le pouvoir du ALLSPARK récemment retrouvé sur les véhicules terrestres. Commencez par sélectionner et customiser un véhicule avec la collection d’accessoires et d’éléments proposés. Ensuite exercez le ALLSPARK sur ces créations et regardez ce qui se produit.
– Un Giga Film – Un regard en profondeur sur la fabrication du film.
– La Matrice du Marketing – Trailers, spots TV, posters…

 

Critique du film
Soyons clair dès le départ. Transformers 2 est une grande réussite, un tourbillon d’effets spéciaux parfaits mettant en scène correctement les héros robotiques de mon enfance.

Dès les premières minutes du film, on se rend compte du changement. Michael Bay n’a pas complètement posé sa caméra. Elle tourne beaucoup, se déplace à grande vitesse, monte et descend mais ne tremble jamais. Donc, dès cette scène d’introduction, on peut déjà se réjouir en sachant qu’on aura droit à un film lisible. Et c’est là qu’Optimus Prime arrive et casse la baraque.
Ça y est, on est dedans, le « frisson geek » est là et il ne nous lâchera plus jusqu’à la fin.

Si Transformers 2 est réussi, c’est un peu beaucoup la faute à Roberto Orci et Alex Kurtzman. Les deux bougres ont déjà commis le très bon Star Trek de J.J Abrams. Et ils ont décidé d’appliquer la même recette à Tranformers.
Le film est donc dense, très dense. Ca bouge vite, sans jamais basculer dans le cliché ni dans la facilité. Et la progression de l’histoire est intéressante. Personnellement, je n’ai jamais décroché. On ne s’ennuie jamais.

L’autre fautif, c’est Michael Bay (et sûrement avec lui les équipes d’ILM en charge des effets spéciaux). La caméra continue à bouger tout le temps et je suis sûr que les plans fixes se comptent sur les doigts d’une main. Quand un robot se transforme, on a systématiquement droit à un 360°. Quand des personnages se déplacent, on les suit en travelling. Mais cette fois, les combats sont lisibles et le résultat est époustouflant.
Ainsi, Bay nous livre particulièrement deux scènes dont vous reparlerez : un combat incroyable, qui plus est riche en émotions (les fans du premier dessin animé sont visés), dans une forêt où les plans sont choisis pour qu’on puisse profiter de chaque coup porté par des robots géants s’affrontant à mort et une fin d’anthologie – scène de 45 minutes d’action non-stop filmée aux pieds des pyramides. Là Bay déchaine les enfers et se lâche complètement, montrant des dizaines de robots, des explosions dans tous les sens et la moitié de l’armée américaine face à une poignée de Decepticons. Et le pire, c’est que ça marche !

Evidemment, comme tous les blockbusters, le film n’est pas sans défauts. En fait, la comparaison avec Star Trek tient encore puisque ce sont les mêmes.
Déjà, il y a encore une fois de l’humour. Pas toujours très fin, pas toujours très bien placé et dont on se serait dispensé.
Ensuite, le scénario est trop dense. Trop de choses font que des petits éléments passent à la trappe, font que certains auraient mérité d’être développés d’avantage. Du coup, aussi, on ne profite vraiment que de peu de robots : deux ou trois Autobots et autant de Decepticons sont mis en avant. Ce n’est donc pas dans ce film qu’on profitera pleinement, au hasard, d’un Ironhide.

Transformers 2 La Revanche est donc une réussite. Un film prenant et bien mis en scène, aux scènes d’action dantesques. C’est sans doute mon coup de coeur de cette année en matière de « film d’action – blockbuster – geek » même devant Star Trek. Et il réussit là où le premier film avait échoué : offrir un vrai film d’Autobots contre Decepticons, et offrir un vrai rôle digne de ce nom à un des plus grands héros de mon enface : Optimus Prime.

 

Liens
Concours Transformers 2 officiel pour gagner des lecteurs blu-ray
Concours Transformers 2 sur CloneWeb : 5 DVD à gagner
– Fan Facebook des Autobots / des Decepticons

Visuels

8 commentaires

  • Olivier mercredi 2 décembre 2009 19 h 22 min

    ….et comme pour le DVD de Star Trek, impossible de faire une copie de sauvegarde ! Alors quand on l’utilise beaucoup et qu’il traîne partout, comme avec moi, ben y a plus qu’à faire gaffe, quoi…

  • cloneweb mercredi 2 décembre 2009 19 h 32 min

    Ca doit pouvoir se faire sauter :)
    Sinon il te reste le téléchargement :D

  • Olivier mercredi 2 décembre 2009 20 h 36 min

    Si quelqu’un y arrive…je veux bien un petit mot, sur mon blog par exemple, parce que j’ai tout essayé…

  • nouba jeudi 3 décembre 2009 12 h 38 min

    Sans revenir sur la qualité du film, la séquence qui se passe dans la voiture avec la fille-Decepticon blonde (aspergée) est épouvantable. La voiture est sensée traverser la ville et on a droit a un cache affreux derrière Shia Labeouf avec un défilé de loupiotes out of focus pour faire la blague. Marrant de voir des combats de robots titanesques aussi soignés et un SFX de base torché dans un film de ce calibre.

  • Xidius vendredi 4 décembre 2009 2 h 09 min

    Encore faut il considérer ce foutraque incompréhensible comme de la mise en scène “soignée”.

  • Olivier vendredi 4 décembre 2009 10 h 24 min

    Je suis un peu d’accord avec Xidius…c’est quand même bien ciblé 6-13 ans. Les dialogues, les ralentis….pfff

  • Steph samedi 5 décembre 2009 19 h 09 min

    Bizarrement, puisque de nombreuses critiques semblent l’avoir preferé au premier, moi j’avais été très déçu: trop de robots (donc encore moins de connaissances de chacun), des combats trop brouillon auxquels je ne comprenais rien… Un gâchis pour ma part!

  • nouba samedi 5 décembre 2009 23 h 12 min

    Idem Steph. J’ai bien aimé le premier volet qui avait beaucoup de charme. Je pense à la séquence avec la chanson des Cars “Drive” par exemple.
    http://www.youtube.com/watch?v=AxUK-My6XfA
    Le film était équilibré, les personnages avaient de la place et la présentation des robots était très réussie, très bien écrite.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.