On continue toujours à parler de Star Wars et du rachat de Lucasfilm. On va donc ponctuellement faire le point sur les infos et les rumeurs, d’autant que StarWars.com continue à diffuser une interview de George Lucas et Kathleen Kennedy dont la troisième partie -qui ne raconte pas grand chose- vient d’être mise en ligne.

La première info vient de Brad Bird qui a démenti sur Twitter être impliqué alors que beaucoup espéraient qu’il prendrait les commandes. Son projet de science fiction appelé “1952” est donc bel et bien un vrai film, et pas un nom de code. Le jeune réalisateur Colin Trevorrow, qui avait tenté de se mettre en avant pour avoir le poste, a également avoué qu’il n’était pas impliqué.
De son coté Carrie Fisher a déclaré être impliquée sur la nouvelle franchise pour finalement se raviser et avouer que c’était une plaisanterie lancée lors d’une séance de dédicaces. Il faut dire qu’à ce stade du projet, c’est sans doute beaucoup trop tôt pour savoir de quoi le film parlera. Alors son casting…
Et TotalFilm pense avoir une date de sortie (ce qui ne serait pas étonnant vu comment les films sont désormais planifiés à l’avance) : le 17 juillet 2015.

Enfin, Disney aurait déclaré vouloir sortir “plusieurs films Star Wars/Lucasfilms” par an. La déclaration ne veut pas dire grand chose. Sortir d’autres films sans liens avec Star Wars sous la bannière de la société créée par George Lucas ? Ou envisager Star Wars comme une franchise à la Avengers, avec des films centraux et des histoires satellites ?

On attend maintenant, et officiellement, le nom du réalisateur. Ça ne devrait pas trop tarder.

Mise à jour : Deadline rapporte qu Disney est en train de négocier avec les scénaristes Simon Kinberg (X-Men First Class) et Lawrence Kasdan pour venir prêter main forte à Michael Arndt sur l’épisode VIII et suivant. On n’a pas oublié que Kasdan a écrit l’Empire Contre Attaque, Le Retour du Jedi et les Aventuriers de l’Arche Perdue.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.