Le site MilleniumFalcon, qui avait fait les beaux jours des amateurs de spoilers, sort de sa réserve pour dévoiler une pelletée d’images et dessins conceptuels de Star Wars Episode VII.

Le contenu est bien entendu à prendre avec des pincettes -on ignore à ce stade si les images sont réelles- mais il confirme différentes théories que nous avions évoqué en podcast. Ne pas oublier non plus que des dessins conceptuels ne sont pas forcément révélateurs du résultat final, certaines idées ayant pu être abandonnées en cours de route.

Ceci étant dit, place aux images. Et aux spoilers. Cliquez donc à vos risques et périls.

Outre les différents vaisseaux d’une planète ressemblant à Tatooine, on constate de nombreux “restes” de l’Empire : un Star Destroyer écrasé et un AT-AT servant désormais d’habitation, ce qui confirme que le personnage de Daisy Ridley y habite. On peut aussi voir que Chewbacca a désormais une main robotique, à l’instar de Luke. Celle que J.J Abrams avait dévoilé en photo ?.

De toutes ces images qui font plaisir à voir, notamment parce qu’elles reprennent des idées de Ralph McQuarrie, les plus intéressantes sont celles mettant en avant le méchant de l’histoire (et son combat contre une jeune fille – Ridley ?). Il semble être installé sur un trône dans une grotte, une idée déjà évoquée pour les anciens films mais jamais utilisée et regarde le casque de Dark Vador. Un fanatique à moitié droïde, adorateur de l’ancien Empire ? Un Inquisiteur comme celui présenté dans Rebels (ce qui a déjà été évoqué, et ce qui semble être le plus probable) ? On peut mettre de coté la théorie bidon évoquant qu’il serait en fait Luke, passé du coté obscur. Il manque la barbe énorme que Mark Hamill porte sur le tournage et l’idée semble toujours autant sortir d’un chapeau.

Au vu de tous ces éléments et des précédents, on peut dès à présent monter un petit scénario. Les plans de J.J. Abrams commencent à se dessiner d’eux-même.

1 commentaire

  • Olivier jeudi 16 octobre 2014 11 h 10 min

    Merci de prévenir !!

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.