A l’heure où ces lignes sont tapées, Internet et ses réseaux sociaux sont en train d’exploser. Les très sérieux sites TheWrap et Collider annoncent que J.J Abrams a signé pour réaliser Star Wars Episode VII. D’autres confrères confirment l’information.

Le réalisateur, non content d’avoir mis en scène deux films pour relancer la franchise Star Trek, pourrait donc bien diriger pour Lucasfilm et Disney la franchise “ennemie”. On n’a bien entendu que peu d’infos à l’heure actuelle et nul doute que Disney commentera dans les prochaines heures. Le réalisateur avait déclaré il y a quelques semaines ne pas être candidat mais on l’imagine mal refuser une telle proposition.
Ben Affleck avait également été contacté.

A suivre, vite.

Mise à jour : si Disney et Lucasfilm n’ont pas profité de la nuit pour confirmer l’information, plusieurs sources dont Variety -qui consacre un long article au réalisateur- annoncent la nomination d’Abrams comme officielle.

Maintenant, que faut-il en penser ?

Mise à jour du 26 janvier : Disney et Lucasfilm ont confirmé l’information. Le site officiel a été mis à jour. Un long communiqué annonce également que Lawrence Kasdan (L’Empire Contre Attaque, Le Retour du Jedi, Les Aventuriers de l’Arche Perdue) et Simon Kinberg (Sherlock Holmes) seront consultants. Abrams sera également producteur à travers sa société Bad Robot et restera producteur d’un hypothétique troisième Star Trek ainsi que de la franchise Mission Impossible.

Pourquoi J.J. Abrams ?
Courtisé par Kathleen Kennedy, il aurait d’abord refusé en décembre dernier, se disant fidèle à Star Trek et désireux de voir le film comme un simple spectacteur pour mieux accepter.
Beaucoup de noms ont été mentionnés et ceux revenant le plus souvent (et sans doute vraiment approchés par Lucasfilm) sont Ben Affleck, Matthew Vaughn, Guillermo del Toro, David Fincher, Brad Bird et Jon Favreau. Mais s’attaquer à Star Wars est extrêmement compliqué, et on imagine sans mal que la plupart des réalisateurs cités ont décliné. L’attente est démentielle et la franchise compte sans doute la plus large fanbase possible (sans doute encore plus vaste que celle des Trekkies). Difficile donc pour un réalisateur de ne pas s’y engouffrer sans mettre sa carrière en jeu. Difficile aussi pour ceux qui ont une patte visuelle bien à eux de devoir se plier à une réalisation classique. Qui plus est, s’engager dans la franchise Star Wars, c’est comme s’impliquer dans le développement d’Avengers (coucou Joss Whedon), soit ne plus vraiment avoir le temps pour des projets plus personnels. On imagine effectivement non sans mal que Disney va faire d’Abrams ce qu’ils ont fait avec le metteur en scène des Vengeurs : le maitre d’oeuvre de la franchise principale mais aussi le superviseur des projets parallèles.
Autant dire que c’est délicat pour tous les réalisateurs évoqués d’accepter une telle proposition et ce malgré le chèque qu’il doit y avoir au bout. Par contre, ils y réfléchiront sans doute d’avantage quand on leur proposera un Star Wars “stand alone” dans lequel ils auront la liberté de faire au moins visuellement ce qu’ils veulent.

Que penser d’Abrams ?
Ce n’est pas forcément le dernier choix de Kathleen Kennedy mais c’est sans doute le plus logique. Le réalisateur a une filmographie grandissante mais néanmoins raisonnable : quatre longs, dont un Mission Impossible et la relance de Star Trek.
C’est un metteur en scène très fan de cinéma à l’ancienne, de maquettes, de modèles réduits et qui a grandi avec les films des années 70, ceux de Spielberg … et Lucas. Il est aussi un réalisateur qui fait un boulot correct, sans trop avoir de touche personnelle. Vous aurez sans doute envie de citer sa passion pour les lens flare, qui a fait l’objet de nombreuses blagues sur les réseaux sociaux, mais il n’y a pas de raison que le réalisateur ne puisse pas lever le pied sur ce gadget visuel afin de livrer quelque chose de plus classique.
QUoiqu’en pensent les Trekkies, il a relancé la franchise Star Trek pour en faire du divertissement de qualité. On pourra faire tout un tas de reproches au film mais on prend quand même du plaisir à le découvrir.

Au final, le choix d’Abrams en 2013 est sans doute le plus logique : c’est un réalisateur correct, qui a bien relancé une franchise vieillissante pour en faire un divertissement honnête et dont la carrière est à un point idéal pour s’investir dans Star Wars, ni trop connu ni débutant.

Mais un réalisateur ne faisant pas tout, on a également hâte de savoir quel sera le casting et ce qu’a mijoté Michael Arndt au scénario.

 

J.J. Abrams will direct Star Wars: Episode VII, the first of a new series of Star Wars films to come from Lucasfilm under the leadership of Kathleen Kennedy. Abrams will be directing and Academy Award-winning writer Michael Arndt will write the screenplay.

“It’s very exciting to have J.J. aboard leading the charge as we set off to make a new Star Wars movie,” said Kennedy. “J.J. is the perfect director to helm this. Beyond having such great instincts as a filmmaker, he has an intuitive understanding of this franchise. He understands the essence of the Star Wars experience, and will bring that talent to create an unforgettable motion picture.”

George Lucas went on to say “I’ve consistently been impressed with J.J. as a filmmaker and storyteller. He’s an ideal choice to direct the new Star Wars film and the legacy couldn’t be in better hands.”

“To be a part of the next chapter of the Star Wars saga, to collaborate with Kathy Kennedy and this remarkable group of people, is an absolute honor,” J.J. Abrams said. “I may be even more grateful to George Lucas now than I was as a kid.”

J.J., his longtime producing partner Bryan Burk, and Bad Robot are on board to produce along with Kathleen Kennedy under the Disney | Lucasfilm banner.

Also consulting on the project are Lawrence Kasdan and Simon Kinberg. Kasdan has a long history with Lucasfilm, as screenwriter on The Empire Strikes Back, Raiders of the Lost Ark and Return of the Jedi. Kinberg was writer on Sherlock Holmes and Mr. and Mrs. Smith.

Abrams and his production company Bad Robot have a proven track record of blockbuster movies that feature complex action, heartfelt drama, iconic heroes and fantastic production values with such credits as Star Trek, Super 8, Mission: Impossible Ghost Protocol, and this year’s Star Trek Into Darkness. Abrams has worked with Lucasfilm’s preeminent postproduction facilities, Industrial Light & Magic and Skywalker Sound, on all of the feature films he has directed, beginning with Mission: Impossible III. He also created or co-created such acclaimed television series as Felicity, Alias, Lost and Fringe.

 

https://twitter.com/DamonLindelof/status/294587553330364416


6 commentaires

  • Paul jeudi 24 janvier 2013 23 h 00 min

    Pourquoi pas, c’est unbon choix au vu de son travail sur Star Trek et Super 8 (ou sa prod avisé de MI4)
    Peut-être pas le meilleur choix, mais on ne va pas s’en plaindre

  • Thomas vendredi 25 janvier 2013 11 h 00 min

    Tout ce qu’il faut savoir sur le réalisateur du prochain Star Wars :
    http://danslecran.wordpress.com/2013/01/19/double-j-abrams/

    C’est le dossier le plus complet et documenté que vous pourrez trouver sur le web. Qui c’est qui va briller en soirée ?

  • browncoat84 vendredi 25 janvier 2013 17 h 33 min

    Si Abrams réalise le prochain Star Wars, ça veut dire qu’on aura sûrement Michael Giacchino à la musique. Et ça c’est bien cool ! Je crois d’ailleurs qu’il a composé celle de l’attraction Star Tours donc il est déjà familier avec l’univers SW.

  • Olivier vendredi 25 janvier 2013 17 h 34 min

    Autant j’ai aimé Star Trek, autant ma déception est énorme.

  • Klaatu samedi 26 janvier 2013 16 h 55 min

    JJ ? Oui j’ai aimé son MI, Son Star Trek et meme Fringe donc j’irai voir le flim pour lui et non pour Star Wars mort et enterrés avec la menace fantome

  • EagleWolf samedi 26 janvier 2013 17 h 37 min

    Bon bein c’est confirmé sur le sit(h)e officiel !! :)

    Franchement, suite au commentaire qu’il avait fait j’y croyais plus vraiment, mais là, wouufff, ça me fait dire que l’intox est toujours de rigueur dans le monde du rêve !!

    En tout cas, moi j’apprécie, surtout pour le redémarrage de la franchise, il faut quand même assuré le coup et qui de mieux que lui pour ça ? Bon, je reconnais qu’il finit par être effectivement assimilé à un messie/sauveur mais, pour ceux qui ne l’apprécient pas ou peu, faut qu’ils admettent qu’il est fort dans son domaine ! D’autant qu’il ne faut pas se leurrer, quand une grosse firme comme Disney veut réussir une telle entreprise (ST ? ;) ) elle prend le meilleur, elle ne risque pas tout sur un coup de tête ou une intuition infondée !
    Et puis après, comme pour la 1ère trilogie, d’autres réals pourront prendre le relais et n’auront plus qu’à suivre ses traces.

    De toute façon, et quel qu’aurait été le choix du réal, j’attend surtout de voir la direction scénaristique, le choix de développement, ce qu’ils nous donneront à voir, l’aspect visuel étant d’hors et déjà assuré !! (Enfin.. c’est mon humble avis !) ;)

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.