Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Mutant Chronicles : la bande annonce R

Mutant Chronicles est un film de science-fiction très orienté action bourrine dans lequel on retrouve Thomas Jane, Ron Perlman, Devon Aoki et John Malkovich. Voici la bande annonce, ainsi que le synosis en français. Le film encore n’a pas de date de sorties en France.
Attention, le trailer est classé “R”, il faut donc être majeur pour le voir et renseigner sa date de naissance.

Constantine est à la tête d’une organisation des Nations-Unies, gérée par quatre pays régis par d’énormes corporations qui ont pillé les ressources naturelles de la Terre. Lorsqu’une armée extra-terrestre, les NecroMutants, organise une guerre contre les humains pour s’approprier le peu qu’il reste à prendre sur Terre, Constantine envisage de quitter la planète avec quelques proches et de la faire exploser pour qu’elle ne tombe jamais aux mains de l’ennemi. Mais le Major Mitch Hunter du corps des marines qui mène la rébellion humaine s’avère être aux antipodes de Constantine.

Voir les commentairesFermer

4 Comments

  • par Joël
    Posté vendredi 23 janvier 2009 11 h 51 min 0Likes

    Ben oui, le film a l’air bien sympa, ok, mais pourquoi cette classification R? On voit strictement rien de plus que d’habitude dans ce genre de production.

  • par Vador
    Posté vendredi 23 janvier 2009 12 h 55 min 0Likes

    Effet speciaux dignes d’une serie B!!!
    Ininteressant!!!

  • par Zetemplar
    Posté samedi 24 janvier 2009 20 h 16 min 0Likes

    A l’origine, Mutant Chronicles est un jeu de rôles et un wargame (genre Warhammer 40k). Au vue de l’univers tel qu’il était dépeind, il ne faudra pas s’attendre à quelquechose de très philosophique.

  • par Zetemplar
    Posté samedi 24 janvier 2009 20 h 21 min 0Likes

    Par contre, ce qui me parait intéressant, même pour ceux qui connaissent le jeu (qui date un peu), le sujet abordé se place au début de l’intrigue, bien des années avant l’univers dans lequel évoluait les personnages.
    En tout cas, ça promet d’en mettre plein les yeux.

Laisser un commentaire