C’est dans un Eurostar en route vers Paris que ces lignes sont tapées.

J’ai en effet eu le privilège de pouvoir aller assister à la projection londonienne du fameux prologue Imax de The Dark Knight Rises. Nous avons vu, présentées par la productrice Emma Thomas -Madame Chris Nolan à la ville- 6 minutes du prochain Batman, qui sont en réalité les six premières minutes du film, le tout projeté sur le plus grand écran d’Angleterre, plus encore que la salle de Disneyland.

Cet extrait ne sera pas projeté en France pour des raisons techniques (Nolan exige une projection en Imax pellicule 70mm et les salles françaises sont en numérique). Voici donc le descriptif de ce que vous verrez à l’été prochain en ouverture de The Dark Knight Rises et son décryptage.

Le film commence sur un bref plan de James Gordon qui rend hommage à Harvey Dent devant sans doute une foule hors champs. Il termine son allocution par le fameux “I believe in Harvey Dent”.
La séquence suivante se déroule dans un pays étranger. Un agent de la CIA vient récupérer des prisonniers dans un petit avion. Après le décollage, il cherchera à les faire parler en les menaçant de les jeter dans le vide en plein vol.
L’un d’entre eux se révélera être Bane !
Et si dans certaines versions du comic, Bane est un gros bourrin sans cervelle, c’est ici quelqu’un d’intelligent qui a tout prévu – et dont la voix déformée par son masque se revèle parfois incompréhensible.
Arrive donc un avion beaucoup plus impressionnant que celui de la CIA. Et, en plein vol, des hommes prennent d’assaut le petit biréacteur. À l’aide de câbles, ils vont “remorquer” le petit à gros, pendant que Bane y met de l’ordre.
À l’intérieur, l’homme au masque se met à transfuser le sang du scientifique amené à bord vers un cadavre sans qu’on comprenne vraiment pourquoi, le tout dans une ronde confusion entre agents américains et terroristes se tirant dessus, et pendant que le petit avion part en morceaux.
La scène se termine sur un plan incroyablement impressionnant et filmé à la verticale montrant Bane suspendu à un câble alors que le reste de la carlingue désagrégée tombe au sol !

Ce prologue est suivi, pour ceux qui auront la chance de le voir en salles, de quelques plans rapides du film : Batman avec une sorte d’arme portée à l’épaule (vue en couverture du magazine Empire), Catwoman avec à la fois un masque et des oreilles de chat devant une cellule puis en vêtue d’une tenue orange de prisonnière dans une voiture de police, Joseph Gordon Levitt en flic l’arme au poing, Bane sous la pluie tenant ce qui semble être une télécommande ou un détonateur, Bane affrontant Batman en plein jour sous la neige et au milieu d’une foule, Bane tenant le masque brisé du Chevalier Noir, ainsi qu’un plan d’un groupe de gens voulant en découdre dans une rue avec autant de forces de l’ordre équipées de tumblers.

Entre les images officielles et les photos de tournage, certains de ses plans étaient déjà connus. À l’inverse, certains sont inédits et alléchants : Catwoman en mouvement a plus de gueule que sur les photos et le combat Batman/Bane s’annonce peut être plus iconique que tout ce qui a été fait jusque là.
Cependant, comme pour le précédent volet, les choix de Nolan s annoncent discutables : Bane n’a pas toujours été un génie et faire combattre Batman en plein jour est une hérésie qui fera hurler les plus puristes.

Quand au prologue lui-même, il est surtout destiné à montrer la puissance de Bane et son intelligence. Sous le masque se cache un terroriste qui n’hésite pas à monter des plans complexes, à anticiper les mouvements de son adversaire et à froidement tuer.
Scénaristiquement sans doute moins intéressant que les premières minutes du précédent film (quoique le passage avec le scientifique est suffisamment obscur pour qu’on s’interroge), c’est surtout une très belle demo pour l’imax qu’affectionne Chris Nolan. Les plans aériens et en particulier le dernier sont hyper impressionnants.

Difficile évidemment de juger en quelques minutes (qui ont filtré sur le net mais dont le rendu sur Youtube ne doit pas vous donner envie de le voir) de la qualité d’un film. Le prologue est à la fois intéressant mais extrêmement frustrant.

Frustration qui ne pourra être comblée qu’à l’été prochain.

5 commentaires

  • Jawa24 mercredi 14 décembre 2011 10 h 39 min

    Je plussoie ce qu’à dit Dust : Bane est tout sauf un crétin : c’est le seul a avoir découvert l’identité de Batman avant de lui briser le dos.Dans les comics il est fin , chez Shumacher non

  • Dust mercredi 14 décembre 2011 22 h 20 min

    Je suis désolé mais tu te trompes sur Bane version comics, Nolan respecte le personnage, malgré son allure de gros pourris il a toujours été décris comneon un excellent tacticien, intelligent et non pas un gros jeunes qui fonce contre les murs. Beaucoup sont restés sur la version du film de Schumacher, l’horrible “Batman & Robin”, et n’ont que cette mauvaise image du personnage.

    Pour rester dans le sujet j’ai hâte de voir une version Hd de l’extrait, tout le monde sort son article mais à part un bootleg horrible on n’a toujours pas la chance de voir Bane en action.

  • Misutsu@live.fr mercredi 14 décembre 2011 22 h 27 min

    Et moi je ne veux rien voir merci. J’en ai déjà trop lu.

  • Terenn vendredi 16 décembre 2011 9 h 40 min

    Le trailer #2, le nouveau donc, encore différent du prologue raconté ici, est également disponible sur le net, il faut juste chercher un peu. Ou attendre quelques jours que la version officielle arrive.

  • Trackback: CloneWeb » The Dark Knight Rises : le trailer dans la soirée

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.