Difficile de ne pas faire de The Dark Knight Rises le film de la semaine. Malheureusement marqué par la tragédie qui a touché Aurora dans le Colorado, le film fait parler de lui dans tous les sens.

Aux USA, certains journalistes ayant émis des critiques négatives ont reçu des menaces de mort et pour la première fois dans son histoire Rotten Tomatoes a dû fermer ses commentaires sur le sujet.
On découvre stupéfait qu’au lieu d’être impatient, inquiet, désireux de découvrir le film ou pas, les gens sont désormais fans sans avoir vu le produit fini. Ils le défendent bec et ongles sans pour autant avoir eu de quoi se faire une opinion, puisqu’une bande annonce -produit marketé et calibré pour être vendeur- n’est que rarement le reflet du résultat final.
Ainsi les sites sont noyés sous des commentaires parfois très durs expliquant que le boulot de Christopher Nolan est forcément le meilleur. C’est d’autant plus surprenant que The Dark Knight Rises n’est pas l’adaptation exacte d’une BD précise de Batman (même s’il reprend des éléments de Knightfall, entre autres) et ce, contrairement à d’autres adaptations récentes et littérales comme Twilight pour ne citer que lui.
On aura l’occasion de voir dans les prochains mois si d’autres films provoquent ce comportement, s’il est le reflet d’une époque où la promotion d’un film est de plus en plus calibrée pour faire du spectateur un fan avant l’heure ou si Batman est suffisamment à part pour mériter un tel traitement

Demain est donc le jour officiel de la sortie de The Dark Knight Rises. C’est uniquement à partir de là (ou de ce soir pour ceux qui vont le voir en avant-première) que l’on pourra débattre des qualités et des défauts du long-métrage. N’hésitez pas à venir en discuter largement dans les commentaires.

Enfin, si l’homme au costume de chauve souris n’est pas du tout votre priorité, jetez vous sur A.C.A.B (All Cops Are Bastards), premier film du réalisateur italien Stefano Sollima, très dur, très réaliste, très fort sur une équipe de CRS aux méthodes parfois peu réglementaires.

The Dark Knight Rises
Critique du film, par Marc
Critique du film dans l’Emission, par Jean-Victor et Michael des Fiches du Cinéma

7 commentaires

  • Yota jeudi 26 juillet 2012 1 h 36 min

    Je lis vos commentaires depuis un temps.. Et j’ai egalement vu le film.
    En revanche personne ne parle de l’experience imax, realisė en film pellicule 70mm à 5 perf… Peut être un des derniers (si ce n’est pas le dernier) à être traité de cette manière.
    Je le recommande dans ces salles… Les plans aériens étant impressionnants.

  • Misutsu mardi 24 juillet 2012 20 h 53 min

    Ahhh les américains. J’ai hâte de voir le film pour me permettre de dire en toute objectivité que c’est de la merde comme les 2 précédents :D

  • Mery mercredi 25 juillet 2012 0 h 40 min

    Bonsoir!

    Je sors de l’avant première et j’ai décider de vous livrer mes impressions sur le film. Je ne voulais pas me faire un avis avant d’avoir vu l’intégralité de la chose je pense que cela a déjà était suffisamment fait dans les commentaires de la critique de Marc. Mon ressenti est très positif, The Dark Knight Rises est pour moi la meilleure manière de terminer la trilogie Batman.
    La réalisation reste toujours à la Nolan et on ne sera pas dépaysé (à condition d’apprécier la chose, si l’on a pas aimé les deux premiers le troisième ne sauvera pas la trilogie). La musique est de très bonne facture même si elle manque un peu de variété, les tons emphatiques donnent de la grandeur à certains moments clés ce qui rajoute du cachet à certaines scènes. Une fois de plus les moments de silence sont plutôt bien gérés.Pour parler des points qui ont pu faire débat je trouve que le combat Batman vs Bane ne manque pas d’intensité mais que la nécessité scénaristique (je ne veux pas spoiler le déroulement du film) n’en fera pas le point culminant tant attendu par les fans et que nous vendaient fort bien les affiches et teasers.
    J’aimerais à l’instar de Marc décerner une mention spéciale à Joseph Gordon-Levitt qui fait une brillante prestation tout comme Anne Hattaway qui est véritablement faite pour interpréter le rôle de catwoman(un possible spin-off ne serait pas de refus d’ailleurs). Par contre je me dois de sauver celle de Tom Hardy qui est plutôt bonne malgré un poste dur à occuper après le regretté Heath Ledger. La comparaison avec le Joker est bien trop complexe car nous n’avons pas affaire au même type de méchant et je pense qu’il y a du bon dans la façon de jouer Bane autant dans le physique que dans le côté oppressant de sa voix.
    Concernant le personnage de Batman en lui même il est vrai qu’on peut parfois oublier qu’il est censé être le héros du film mais je ne pense pas que le réduire à une pleureuse serait la meilleure observation. En effet Nolan nous livre sa vision du personnage, plutôt en phase une vision pessimiste du monde qui rejaillit dans la prise d’otage de Gotham et le combat entre espoir et désespoir qui coule tout au long du film. Nous avons donc un personnage en proie à un combat intérieur entre les limites de ces deux composantes sans oublier une part non négligeable de questionnement sur la peur. Alors oui Batman se pose des questions, se montre vulnérable et parfois pathétique (dans le personnage pas dans la prestation) mais c’est une vision assumée à laquelle j’ai parfaitement adhéré, libre à vous d’apprécier ou non. Par ailleurs on peut penser que le retour à l’action du chevalier noir est rapide mais cela ne m’a pas dérangé outre mesure car il s’enchaîne bien dans le déroulement de l’action.
    Quant aux effets spéciaux je n’ai rien de négatif à leur sujet tout est pour le mieux.
    Enfin pour parler de la durée du film je dois dire que je n’ai pas vu le temps passé malgré quelques scènes plus creuses que d’autres (défaut déjà présent dans les autres fims).
    Pour moi The Dark Knight Rises est donc une franche réussite et je ne suis en aucun cas déçu. Mais cela ne m’empêche pas de respecter la critique de Marc ni de comprendre pourquoi il n’a pas vu dans ce film tout ce qu’on pouvait en attendre. Chacun aura son point de vue sur le film et la trilogie en général ce n’est pas pour autant qu’il devrait y avoir un camp détenant la vérité plus que l’autre. Nous somme tous spectateurs du même film mais nous le vivons différemment, nous le ressentons tous d’un point personnel qui fait que chaque expérience de cinéma est unique pour tout un chacun.
    Je vous prie de bien vouloir m’excuser pour cette “critique” pas très structurée et un poil longue, je me rend compte qu’il est difficile d’avoir un texte parfait à chaud.

    PS: On a eu le droit à la bande annonce de The Man Of Steel juste avant le film et je dois avouer qu’elle rend bien sur grand écran, il me tarde de le découvrir le 13 juin prochain!

    -Mery

  • Wal mercredi 25 juillet 2012 2 h 27 min

    J’étais ce soir à l’avant-première. Excellent film, à la hauteur des deux premiers. Encore une fois, Nolan nous sert un vrai scénario original, au lieu de recycler la recette du film précédent. C’est là, à mon avis, la grande force de cette trilogie: chaque film est unique. TDKR n’est pas sans défauts, mais ils sont minimes (la performance de Marion Cotillard un peu en dessous effectivement, heureusement son rôle est relativement mineur). Qu’est-ce que ça fait du bien de voir se finir une trilogie de si belle manière!

  • Alaninho mercredi 25 juillet 2012 10 h 01 min

    Je ne dirais plus rien sur la critique de Marc, cela a deja été fait!
    Je suis donc allé a l’avant-première hier soir et que dire, film peut paraitre, pour certain, un peu long à démarrer mais cette entrée en matière reste légitime dans le bon déroulement de l’histoire. Dès la première rencontre Batman-Bane, d’une noirceur glaçante, on commence seulement à imaginer le chaos dans lequel ce nouvel antagoniste va plonger la ville de Gotham. Les acteurs sont irréprochables ; Les irréductibles Bale, Oldman, Freeman et Caine (bien que ces deux derniers ne disposent pas de la présence dont ils ont pu bénéficier lors des premiers épisodes) restent des valeurs sûrs. Les nouveaux ; Anne Hattaway en une Selina Kyle de haut vol (et non en Catwoman beaucoup redouté) est sublime, et Joseph Gordon-Levitt(attention surprise) confirme tout le bien qu’on pense de lui. Marion Cotillard continue d’embrasser sa carrière américaine de façon honnête. Quant à Tom Hardy (Monstrueux), après ses performances de brute épaisse dans “Bronson” ou plus récemment “Warrior”, on imagine pas Nolan penser à quelqu’un d’autre pour interpréter le rôle de Bane. Le final du film tient toutes ses promesses (le visuel et les références au monde de Batman vont en satisfaire plus d’un). Le blockbuster de l’année sans aucun doute et un des meilleurs films de super héros, qui reste cependant devancé par son prédécesseur qui à l’avantage d’avoir ses atouts, Joker inégalable. Au final, The Dark Knight Rises est l’exemple type du film réglé comme du papier à musique. Du début à la fin, difficile de le prendre en défaut. Les 2h44 du long métrage passent à toute vitesse et le rythme reste soutenu. Les rares scènes d’actions sont parfaitement calibrées tandis que Christopher Nolan a fait un véritable effort pour rendre ses combats plus lisibles (Batman vs Bane). Le réalisateur s’amuse encore une fois avec les scènes de poursuites toujours aussi bien construites et à couper le souffle (Batwing)!Rare est la justice. Toujours est l’espoir, qui l’est bon de croire. A mes yeux il est bon de croire en ce Chevalier Noir, justicier hors pair et protecteur fictif d’un monde proche du réel. Le monde réel lui, véritablement, ne cotoye pas le Héros.(Pourrait-il?) Nolan termine avec brio et une main de maitre malgré quelques coquilles dans l’écriture. La perfection pure n’existe pas. L’image que l’on s’en fait existe. J’ai trouvé cette perle parfaite qui me fait aimer de nouveau le cinéma. Adieux ringardise, pouvoirs, invincibilité et autres statuts majeurs propre aux héros XXIeme siècle et de l’image de synthèse des super productons actuelles. Salutations à l’humanité de l’Homme et sa faiblesse depuis sa naissance. Vous l’aurez compris , Nolan lie la réalité au chef d’oeuvre. Pourquoi donc? Car en tout Homme pourrait se trouver ce Héros. Il faut juste y croire. Le film en sa technicité nous maintiens pendant 2h40 dans une salle obscure en étant assis! Cette Trilogie est a mes yeux la meilleure Trilogie de Super-Héros qu’il m’est été donner de voir! (Paix a mon ame d’enfant Mr Burton masi la…)J”en ai encore des frissons et je paierai volontiers a nouveau pour que l’homme chauve souris m’en fasse baver a nouveau!!
    Merci Mr.Nolan!!

  • Tork mercredi 25 juillet 2012 10 h 14 min

    J’ai été hier à l’avant première.
    J’avais peur (étant gros fan du deuxième), tout commence super bien, je me retrouve rassuré. Et au fur et a mesure de l’avancement du film, je me suis rendu compte que je tentai de me dire que les défauts n’avait pas d’importance. Que la vf me gâchait certaine réplique, que si je m’ennuie sur la deuxième partie c’est parce que l’intrigue se noue etc…
    Et est arrivé une scène à la fin, avec Marion Cotillard, où je me suis dis c’est pas possible c’est trop mal joué, c’est moi qui voit le mal. Mais là toute la salle a explosé de rire.

    La première partie est vraiment bien, sans atteindre le niveau de Dark Knight. La deuxième est tué par trop de défauts.
    Rythme, scène d’action soporifique, intrigue complexifié inutilement (le personnage de Marion Cotillard), des scènes franchement ridicules.

    Une vraie déception.

  • Olivier vendredi 27 juillet 2012 2 h 12 min

    Personnellement je ne l’ai pas encore vu. En revanche j’ai lu une partie de l’article du “Blog dun odieux Connard” qui y est consacré. Une lecture qui passe en revue toutes les bourdes des scripts des trois films, qui relativise et qui ferait du bien à certains esprits échauffés…

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.