Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que nous suivons le travail de Tomm Moore depuis plusieurs années. Nous l’avions rencontré notamment chez lui à Kilkenny lors de la préparation du Chant de la Mer puis à Paris pour la sortie du film. Il était donc tout naturel qu’on se parle à nouveau pour le troisième volet de sa trilogie irlandaise, titré en français Le Peuple Loup.

Dans une vidéo publiée sur le site d’Annecy le temps du Festival, Tomm Moore et son co-réalisateur Ross Stewart présentent le projet. Il est basé sur une légende locale autour de la petite ville de Kilkenny, en Irlande, où le studio Cartoon Saloon est basé, une réinterprétation du mythe du loup garou dans lequel les hommes peuvent devenir des animaux.

L’histoire se déroule au début du 17e siècle. L’Anglais Olivier Cromwell, “Lord Protecteur” d’Irlande, qui a massacré les catholiques irlandais, envoie des chasseurs sur l’ile pour se débarasser d’une population de loup. La fille de l’un d’entre eux, la jeune Robyn, va, elle, fait la connaissance de Mebh. En cherchant la mère de cette jeune fille locale, elles vont prendre le risque de se transformer en loup et d’être donc la proie des chasseurs anglais.

Le Peuple Loup sera une histoire d’opposition. Entre les Anglais et les Irlandais, entre les chasseurs et les loups, entre la ville et la forêt. L’opposition sera graphique : les deux réalisateurs ont cherché à travailler des styles différents selon les lieux et les personnages. Les décors des villes sont carrés, anguleux et sombres comme de la pierre quand les décors des forêts sont lumineux et irréguliers. Les traits des personnages anglais sont aussi plus marqués que ceux des irlandais, plus légers. Seul le personnage de Robyn aura droit à une évolution. Ses traits anguleux vont s’arrondir au fur et à mesure qu’elle trouve sa place au sein des Irlandais.

Le film a été acheté par Apple pour une diffusion presque mondiale sur Apple TV+. Il va néamoins bénéficier de sorties salles, notamment en Irlande, aux USA et en France via Haut et Court. La sortie est prévue pour décembre prochain. Et après avoir eu la chance de visionner une sublime séquence où deux loups couraient, de nuit, dans une forêt, on a hâte de voir le résultat final.

Pour patienter, on a posé quelques questions au réalisateur Tomm Moore grâce à la magie de Skype, une “Interview Animée où on l’on parle aussi, évidemment, de Wolfwalkers.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.