A l’issu d’une projection avant-première, j’ai eu la chance de rencontrer Fabrice Gobert, jeune réalisateur à qui on doit le sympathique Simon Werner a disparu (voir la critique).
Pendant une vingtaine de minutes, il a bien voulu répondre à nos questions sur un film à la fois inspiré de Elephant que de Scream.
Voici l’intégralité de cette rencontre, disponible en haute définition.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.