Article mis à jour avec les derniers titres – Pendant que les spéculations les plus folles s’emportent sur les derniers films qui complèteront la compétition, les noms qui composeront le jury présidé par Cate Blanchett ont été révélés et les sections parallèles nous ont offert leurs plus beaux atours pour briller d’autant plus sur la Croisette au mois de juillet.

Les cinq continents seront donc représentés dans ce jury composé de cinq femmes et quatre hommes. Tout un symbole après l’affaire Weinstein. Il faudra donc compter aux côtés de Cate Blanchett les présences de la réalisatrice Ava DuVernay, des actrices Léa Seydooux et Kristen Stewart, ainsi que de l’auteur, compositeur et interprète Khadja Nin. Avec elles, nous aurons l’acteur chinois Chang Chen et les réalisateurs et scénaristes Robert Guédiguian, Denis Villeneuve en pleine préparation de Dune et Andrey Zvyagintsev reparti l’an dernier avec le Prix spécial du jury pour son émouvant Faute d’amour.

Un peu plus loin sur la Croisette, les autres sélections ne sont pas en reste. La plupart des journalistes se retrouvent encore partagés avec l’alléchante programmation de la Quinzaine des réalisateurs qui célèbre sa cinquantième édition. Rappelons que Martin Scorsese recevra le prix du Carrosse d’or le mercredi 9 mai.

Les films français se sont taillés la part du lion cette année avec les nouveaux long-métrages de Pierre Salvadori, Guillaume Nicloux, Philippe Faucon, Romain Gavras et Gaspar Noé. Marie Monge verra également son premier film intitulé Joueurs présenté en avant-première. Les hispanophones sont aussi de la partie avec cinq long-métrages allant de l’Espagne de Carmen y Lola à un Mexique entre Peter Pan et Mad Max de Comprame un revolver. Alors qu’est parti il y a peu Isao Takahata, qui avait été sélectionné avec La Princesse Kaguya, Mamoru Hosoda sera là pour représenter le Japon et l’animation en compétition avec Mirai ma petite sœur.

La Semaine de la critique tient aussi son lot de curiosités, comme le film Diamantino sur la désillusion hallucinée d’une icône du football. Inde, Pologne, Islande, Hongrie, Allemagne et France complètent l’équipe de départ.

En attendant que la sélection de Cannes Classics se révèle, il n’est plus un secret depuis longtemps que Christopher Nolan pour de 2001, l’Odyssée de l’espace qui a inspiré à plus d’un titre son Interstellar. Le réalisateur britannique sera présent pour une masterclass autour du film culte de Stanley Kubrick qui sera projeté en copie 70mm neuve, afin d’en fêter dignement le cinquantième anniversaire.

Mise à jour : De nouveaux titres plus ou moins attendus sont venus compléter la sélection officielle ce jeudi : Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan, palmé pour Winter Sleep en 2014, et le drame kazakh Ayka signé Sergey Dvortsevoy. Un Couteau dans le Cœur de Yann Gonzalez et Farenheit 451 rejoignent les Séances de Minuit, tandis que le festival accueillera en hors compétition le déjà très sulfureux The House That Jack Built de Lars Von Trier. L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Guilliam sera lui proposé en film de clôture et sortira le même jour (le 19 mai prochain) dans les salles françaises.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.