Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Demain c’est … mercredi 14 septembre

Si vous êtes parisien, peut-être avez-vous bouffé du film à l’Etrange Festival ces derniers jours. A moins que vous soyez prêt à affronter son équivalent strasbourgeois. Si vous n’êtes pas festival et préférez les salles “classiques”, parlons des sorties de ce mercredi 14 septembre.

Il sera difficile de passer à coté alors autant commencer par là : c’est aujourd’hui que sort le 1e film consacré à la Guerre des Boutons, celui qui a l’air très jeune public, plutôt amusant d’après quelques teasers. Nous ne l’avons pas vu donc difficile d’émettre une critique mais il semble plus intéressant que la version de Barratier et son raccrochage à l’histoire de France.
Nous n’avons pas vu non plus Fright Night, remake de Vampire vous avez dit Vampire dans lequel il semble que Colin Farrell en fasse des tonnes.

Nous, nous avons vu de bonnes choses : la comédie Crazy Stupid Love avec Steve Carrel, Et Maintenant On Va Où de la réalisatrice de Caramel et le face à face brutal entre Joel Edgerton et Tom Hardy dans Warrior, que vous pouvez retrouver également en interview.

N’oubliez pas non plus que c’est demain que sort Star Wars en blu-ray. Un évènement quoiqu’on pense des retouches effectuées et une tuerie visuelle si on en croit les premiers retours.

Warrior
Critique du film
Rencontre avec Tom Hardy et Joel Edgerton
Ce Warrior là ira plus chercher son originalité dans son style de combat différent mais tout autant brutal si ce n’est plus, le côté kick-boxing et avalanche de coups en tout genre lui conférant un caractère série B rappelant par moment des films jurant pour la violence de leurs combats comme Undisputed 2 ou d’autres joyeusetés bien plus primaires dans leur genre. Un héritage que Gavin O’Connor ne renie pas, mais auquel il infuse suffisamment de clacissisme et d’importance pour les personnages pour que le résultat soit un bon moment de cinéma, certes attendu, mais non moins agréable.

Crazy Stupid Love
Critique du film
Crazy, Stupid, Love n’est certainement pas le film de l’année, la faute à un scénario sans surprise. Cependant l’excellente réalisation, l’écriture fine et l’incroyable brochette d’acteurs en font une production qui remplis son contrat, divertissant et qui nous fait ressortir avec un immense sourire. Après tout, c’est ce qu’on demande non ?

Et Maintenant On Va Où ?
Critique du film
…mais le plus simple, c’est de vous même vous forger un avis car une chose est sûr, ce genre de film qui nous fait sortir avec le sourire et qui mêle talent et humour, c’est à voir.

Voir les commentairesFermer

Laisser un commentaire