Réalisé en 1984 et sorti discrètement en 2006 en salles, à une époque où Disney/Buena Vista ressortait en catimini les Ghibli au cinéma, Nausicaä est un Miyazaki obligatoire. Vous verrez que les thèmes sont encore bien contemporains et que l’animation n’a que peu vieilli.
C’est ce soir à 20h35 sur Arte…

Nausicaä de la Vallée du Vent
Réalisé par Hayao Miyazaki, Tomoko Kida
Titre original : Nausicaä Of The Valley Of The Wind
Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les sept jours de feu, une poignée d’humains a survécu. Menacée par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l’ampleur, cette poignée de survivants attend le salut de la princesse Nausicaä, capable de communiquer avec tous les êtres vivants.


Nausicaa de la vallée du vent Bande annonce
envoyé par PlacedeCinema. – Les dernières bandes annonces en ligne.

Alors, Nausicaä, ça n’est pas un film, c’est une promesse.

On est en 1984, deux petits gars de la TOEI (gros studio d’animation pour les séries télévisées japonaises) décident d’adapter le manga de l’un d’entre eux et ils cherchent des producteurs pour mener à bien ce projet. Les petits gars, c’est Miyazaki et Takahata, le manga c’est Nausicaä et la suite, vous la connaissez, c’est la genèse des studios Ghibli.

Nausicaä, c’est de la sf des années 70/80 (grosse influence de Moebius au passage) : une ambiance baroque et un environnement organique qui mettent en avant les relations humaines et le rapport de l’homme au monde plutôt que de quelconques histoires de robots méchants ou de virus zombifiants. Et au travers de cet histoire, Miyazaki nous fait donc une promesse : oui, l’animation est capable de raconter de grandes histoires matures, d’émouvoir (y compris des adultes), de faire réfléchir son public et je vais vous le prouver.

Pour beaucoup de fans, Nausicaä est LE film de Miyazaki, tous les films suivants se limitant à reprendre ou approfondir un thème ou un schéma narratif de celui-ci.

Je ne peux que fortement vous conseiller de regarder ce film parce qu’en plus de tout ça, il est magnifique (musique envoûtante, trait de Miyazaki omniprésent, animation remarquable (les Omus).

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.