Je fais assez peu de critiques DVD sur CloneWeb parce que d’autres font ça très bien. Mais quand Paramount m’a proposé de jeter un oeil (ah ah !) à L’Oeil du Mal, je me suis laissé tenter. Après tout, derrière ce titre français un peu honteux, il y a Shia LaBeouf, Roberto Orci et Alex Kurtzman.
Malheureusement, si l’acteur assure, les scénaristes de Transformers ne sont ici que producteurs…

Le synopsis
Jerry Shaw (Shia LaBeouf), un jeune homme au passé douloureux, en pleine période de deuil, et Rachel Holloman (Michelle Monaghan), une jeune femme dévouée au bonheur de son jeune garçon, vont devenir les pions d’une machination hors du commun. Rien ne les relie et pourtant ils vont se retrouver dans une aventure qui les dépasse, un jeu de manipulation effroyable dont ils ne comprennent pas les enjeux et qui surtout va mettre leur vie et celle de leurs proches en danger.
Ils ne peuvent ni se cacher ni échapper au regard de celui ou celle qui les terrorise et dont les motivations leur restent indéterminées. Des inconnus vont croiser leur chemin tandis que les cellules antiterroristes de tout le pays vont mettre leurs têtes à prix ! Les morts jonchent leur route et ils ne savent plus à qui faire confiance, ils ne peuvent se tourner vers personne pour les aider, ne peuvent compter que sur eux-mêmes, sur leur seule arme et leur seul point commun : leur humanité.

La critique
L’Oeil du Mal avait tout pour me plaire. Un thriller d’espionnage, une conspiration, plein de trucs high tech, Shia LaBeouf et la jolie Michelle Monaghan. D’ailleurs, le début n’est pas trop mal : c’est mystérieux, plutôt prenant et on découvre quelques trop rares acteurs en seconds rôles comme Michael Chiklis (The Shield) ou Billy Bob Thornton. Mais passé les premières minutes, on se rend vite compte de notre erreur.
Le film enchaine les clichés, parfois hyper patriotiques et les facilités. Si les acteurs sont convaincants, les personnages le sont moins. On n’accroche pas vraiment à ces deux jeunes qui doivent suivre une voix au péril de leur vie.
L’ensemble est léger et survolé. Ca aurait d’ailleurs pu être intéressant en insistant sur le coté surveillance high-tech et sur le “ils sont partout”. Mais DJ Caruso préfère survoler l’ensemble plutot que d’insister sur certains points et on se retrouve face à un blockbuster plus que basique, parfois mauvais et vite oubliable.
Reste quelques jolies scènes, notamment de poursuites et cascades qui font que le film est plus un film qu’on pourrait qualifier de “très moyen” que de “purge complète”.
Personnellement, je l’ai vu dans un avion, ça m’a occupé sans m’endormir. Reste à voir ce que vous en penserez…

Le détail :
Version longue inédite pour la France.

Bonus DVD :
– Scènes coupées (3:27)
– Carnet de voyage: Sur place avec l’équipe et les acteurs (3:00)
– Fin alternative (1:07)
– Bêtisier (6:56)
– Galerie photo (2:00)

Bonus Blu-ray :
– Scènes coupées HD
– Carnet de voyage : Sur place avec l’équipe et les acteurs HD
– Fin alternative HD
– La fabrication de L’OEil du Mal HD
– L’OEil du Mal sur place : Washington D.C. HD
– Mon téléphone portable m’espionne-t-il ? HD
– Jouerions-nous à un jeu ? HD
– Bêtisier HD
– Carnet de voyage HD
– Galerie photo



Éditions :
DVD single 19,99 €*
Blu-ray 29,99 €*
Bi-pack avec Shooter 24,99 €*

Sortie le 24 juin 2009

Extraits :

 

1 commentaire

  • Sylvebarbe mercredi 1 juillet 2009 18 h 29 min

    J’avais bien aimé ça à sa sortie. C’est plutôt efficace et bien rythmé. Dommage que la France ait eu droit (une fois de plus) à une sortie à la va vite pour ce film.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.