Certes, avoir donné un truc anglais à une production espagnole peut sonner pour bizarre. Mais The Goya Murders réalisé par Gerardo Herrero arribe bien en VOD en cette fin juillet.

 

LA CRITIQUE

Francisco de Goya est un artiste espagnol de la fin du 18e siècle. Considéré comme un précurseur de la période romantique, on lui doit de très nombreux tableaux célèbres comme Dos de mayo et Tres de mayo ou encore Saturne Dévorant Ses Fils. On lui doit aussi Les Caprices, une série de quatre vingt gravures considérée comme des caricatures de l’époque dont certaines ont été faites en plusieurs exemplaires. Parmi les représentations, on pouvait voir des gens pendus ou violentés, suffisamment de quoi inspirer le cinéma policier.

The Goya Murders, ou plutôt El Asesino de los Caprichos puisque c’est son titre original, raconte l’histoire d’un duo d’enquêtrices madrilènes qui vont se retrouver à travailler sur une série de meurtres non seulement inspirés des gravures de Francisco de Goya mais se déroulant aussi dans l’univers de l’art. Une enquête somme toute classique dans la nuit espagnole.

Des Meurtres selon Goya, vous ne retiendrez pas la mise en scène de Gerardo Herrero, beaucoup trop classique même si tout à fait correcte notamment lorsqu’il filme Madrid en voiture. Vous ne retiendrez pas non plus les meurtres, beaucoup trop sages par rapport à ce que les gravures vendaient. On aurait aimé voir le sujet dans les mains d’un Alex de la Iglesia pour proposer des images plus glauques, une ambiance plus poisseuse. Non, The Goya Murders a tout d’une enquête policière comme le petit écran en propose des dizaines.

La télévision, et plus récemment la vidéo à la demande, s’est emparé du genre. Désormais, les enquêtes policières sont l’apanage de HBO aux USA ou encore de la BBC en Angleterre. C’est un genre qui a pratiquement disparu du grand écran, sauf quand les producteurs ont la possibilité des grands noms au générique comme avec Knives Out de Rian Johnson ou encore le récent Crime de l’Orient Express de Kenneth Branagh. Si vous aimez les duos d’enquêteurs et les meurtres à résoudre, il faut vous tourner vers des projets comme The Outsider (OCS) ou plus gentiment vers Cardinal (Canal Séries). Ces dernières années, les anglo-saxons ont produit des choses formidables, damant le pion au cinéma.

De fait, ce que vous retiendrez de The Goya Murders, c’est le duo de flics, déjà parce qu’un buddy movie au féminin c’est bien rare mais aussi parce que l’opposition entre elles est aussi bien écrite que l’héroïne principale, vieille policière célibataire un peu aigrie et qui conduit bien trop mal. On n’est pas très loin du cliché mais “gender-swappé” grâce à la formidable Maribel Verdú. On se dit alors que le duo aurait formidablement fonctionné dans un format petit écran régulier plutôt que pour une histoire unique.

Pas désagréable, The Goya Murders aurait pu mieux faire. A réserver aux aficionados du genre.

The Goya Murders de Gerardo Herrero – Sortie en VOD le 30 juillet 2020

 

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.