Prince of Persia. Une légende du jeu vidéo est enfin déclinée en film. Les premières images n’étaient pas forcément encourageantes, notamment à cause de la présence de Jake Gyllenhaal qui est autant Perse que moi. La bande annonce a montré un résultat un peu plus intéressant. Et puis, j’ai fini par voir le film…

Prince of Persia : Les Sables du Temps – Sortie le 26 mai 2010
Réalisé par Mike Newell
Avec Jake Gyllenhaal, Gemma Arterton, Ben Kingsley
Un prince rebelle est contraint d’unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.

Les adaptations de jeux vidéo au cinéma, c’est une longue histoire d’amour/haine. Je ne crois pas qu’on soit jamais arrivé à un résultat vraiment satisfaisant. On a eu du ridicule (Marios Bros), du très mauvais (Street Fighter), des tentatives ratées (Mortal Kombat), des désastres (Max Payne), des caricatures (Postal), des essais plus réussis (Hitman) et même du travail de fan (Silent Hill) mais je crois qu’on peut dire qu’aucun jeu vidéo n’a correctement été adapté au cinéma.
Prince of Persia de Mike Newell n’échappe pas à cette malédiction.

Jerry Bruckheimer est malheureusement à la production de cette adaptation du jeu vidéo de Jordan Mechner. Il a donc tenté de nous servir une sorte de Pirate des Caraïbes transposé dans le désert perse.
Cette transposition commence par un casting qui aurait d’ailleurs mérité une polémique. On parle beaucoup des choix “raciaux” discutables de M. Night Shyamalan pour son Dernier Maitre de l’Air mais personne ne tique pour Prince of Persia. Ici, aucun des rôles principaux n’est tenu par un Arabe. Gemma Arterton est donc passée sous la lampe à bronzer et le pénible Alfred Molina, mauvaise caricacture du gros vendeur de chameaux, est noyé dans le fond de teint.
Les seconds rôles sont tous tenus par des anglais et seuls les figurants sont … marocains, lieu de tournage oblige. Si ça passe pour quelques personnages, ca finira à la longue par devenir pénible.

Passons sur le choix de Jake Gyllenhaal qui n’a donc rien de Perse pour évoquer son jeu. Il est manifeste que le garçon s’est amusé sur le tournage mais c’est malheureusement tout. Son personnage est un Prince à mi-chemin entre l’homme d’honneur et le jeune cool qui fait de l’humour et se bat avec le sourire en coin. Mais Gyllenhaal n’est vraiment pas Johnny Depp. Ses perles dans les cheveux n’y changeront d’ailleurs rien : il n’a pas grand chose à faire là et on aurait largement pu se contenter de son cascadeur.

Dastan forme un couple avec Tamina (Gemma Arterton, splendide malgré tout) vraiment pénible, tentant de s’aimer tout en s’affrontant. Ils nous offriront d’interminables scènes de prises de bec absolument insupportables, comme d’ailleurs une bonne partie de l’histoire du film.

L’histoire, d’ailleurs, n’a qu’un rapport assez lointain avec le jeu vidéo. Il y a bien un Vizir, un Prince et une dague magique mais les Sables du Temps ne seront libérés qu’à la fin du film, ne créant pas la moindre créature surnaturelle. Surement dans une volonté de faire un film tout public, Dastan n’affrontera que des soldats humains et pas des sortes de zombies possédés par le sable maléfique.
Les Sables n’étant pas dispersés, il faudra trouver une histoire pour remplir deux heures. Une histoire pénible et pleine de clichés, facile et déjà vue.
Au début du film, le Prince se trouve dans la ville où sont la Dague et le Sablier. Bien qu’il ne soit pas au courant de son pouvoir, il le découvrira vite. Au lieu de faire le choix intéressant de rester là où il est, il préfèrera partir le plus loin possible pour nous offrir deux heures presque sans intérêt uniquement destinées à le faire revenir au point de départ. Tout ça pour ça.

Rien à sauver dans Prince of Persia ? Heureusement, si. En terme de réalisation, Mike Newell fait un travail honorable. C’est correctement filmé dans de sublimissimes décors marocains et les couleurs choisies, autour de l’ocre, sont vraiment très belle. Mention spéciale à la photo et aux décors et ciels, parfois virtuels, parfois réels.
L’autre point fort, c’est ce qui fait le jeu vidéo. Prince of Persia à la base n’est pas une histoire ni un personnage mais un type qui court à l’horizontal sur des murs, fait des sauts de fou furieux sans rien se casser et saute de toit en toi avec une facilité déconcertante. Dans le film, tout y est et c’est très réussi. Le Prince saute, court, bondit, grime un mur à la verticale en s’aidant de flèches et nous offre des scènes de parkour particulièrement réussies. Newell glisse également quelques plans tirés du jeu vidéo dans sa manière de filmer des combats avec des ralentis et même un court plan où la caméra montrera le parcours à suivre et le but à atteindre par le prince. Il ira même jusqu’à glisser une référence à l’autre jeu de parkour : Assassin’s Creed.

Malheureusement, ces quelques scènes d’action bien foutues ne sauveront pas le film. Entre deux courses sur les toits, le spectateur s’ennuie à cause d’un scénario sans intérêt, de dialogues interminables, et d’acteurs pas forcément à leur place. Prince of Persia Les Sables du Temps n’est donc pas encore l’adaptation rêvée d’un jeu vidéo au cinéma.

13 commentaires

  • Broack Dincht mercredi 19 mai 2010 12 h 34 min

    soupçons confirmés
    si personne ne critique les choix des origines des acteurs, à l’inverse du Dernier maitre de l’air, c’est que tout le monde se fiche de Prince of persia!

    Petite correction anthropologique: les Perses ne sont pas Arabes… mais Perses! ce sont deux peuples bien distincts. De même que les turcs. On a tendance à mettre tous les pays musulmans dans le même panier, mais ce n’est pas le cas (ce qui explique certains problèmes de là bas)

  • cloneweb mercredi 19 mai 2010 12 h 36 min

    Ca n’a jamais été très clair dans mon esprit.
    Dans le film, ils simplifient la chose en montrant une carte de la Perse : de l’Inde à la Turquie, en gros :D

  • Trackback: Tweets that mention CloneWeb – L'actualité des héros » Détails » Critique : Prince of Persia : Les Sables du Temps -- Topsy.com
  • rafa-07 mercredi 19 mai 2010 17 h 12 min

    C’est quand même incroyable aucun des films auquelles j’attendaient la sortie ne m’a vraiment convaincu (alice aux pays des merveilles, iron man 2, le choc des titans et certainement prince of persia j’imagine au vue de la critique).

    Des blockbusters auxquelles les réalisateurs on eu le ventre trop gourmand.

    Quand à ceux dont je ne m’attendais pas à aller voir au ciné (Shutter Island et Robin des bois), j’étais vraiment surpris.

  • Marc mercredi 19 mai 2010 17 h 23 min

    Trop formatés surement.
    C’est vrai qu’en dehors de Shutter Island, je n’ai pas été follement surpris cette année (même si moi j’ai aimé Iron Man 2).
    Je compte *vraiment* sur Edgar Wright & Scott Pilgrim pour changer ça

  • Olivier mercredi 19 mai 2010 18 h 13 min

    Drôle de ‘parkour’ aussi que celui de Mike Newell…

  • sebiomega jeudi 20 mai 2010 10 h 44 min

    Aïe ,c’était mon apréhension sur cette adaptation de ce jeu qui a été culte pour moi dès le premier en 1990-91. Quelle déception, mais où sont les scénaristes?? (Chez Pixar, je sais, mais il doit bien y en avoir qql autres talentueux qui ne demandent qu’à développer leurs idées, Messieurs les producteurs jetez un coup d’oeil sur certains scénaristes français de Bd (entre autres) il y a de quoi faire….

  • rafa-07 vendredi 21 mai 2010 1 h 17 min

    Je suis allé le voir auj’hui et qu’en ai je retenu de bon?

    Pour ma part au niveau du choix des deux acteurs je n’ai pas vu à un instant Jake Gyllenhaal vouloir se la jouer Jack Sparrow bien au contraire un zest d’humour très vite soutenu par la mission du prince qu’il prend très au sérieux, ensuite il est vrai qu’il n’est pas perse mais je trouve que le rôle lui va plutôt bien.

    Quand à Gemma Arterton, je la trouve beaucoup moins agaçante que Gwyneth Paltrow (une voix à tuer dans Iron man 2) ainsi que ces disputes avec le prince plutôt amusante.

    Quand à l’ensemble du film, j’en aurais bien retiré au moins 10 minutes histoire que ça ne semble pas interminable, mise à part cela j’en retire (enfin) une superproduction plutôt réussie. Troisième coup de coeur cette année

  • b4ss lundi 24 mai 2010 7 h 34 min

    Il ne faut pas oublier que le Hero de “Prince of Persia” le tout premier jeu était habillé tout en blanc et était châtain voir blond ;-)

    Le Prince de Perse n’est donc pas obligatoirement perse ou arabe.

    De toute façon, les polémiques “racistes” sont souvent pour moi des faux débats du moment que des producteurs ne prennent pas un acteur blanc pour jouer l’oncle Tom ou une asiatique pour jouer Jeanne d’Arc ;-)

  • Julianne dimanche 30 mai 2010 7 h 36 min

    Rafa-07 jsui dac avk toi

  • Lucie mercredi 2 juin 2010 12 h 42 min

    j’ai été le voir hier, et je dois l’avouer le film ma couper le souffle!! j’ai passer 1H50 a me dire whoua! ne connaissant pas véritablement le jeu je ne pouvais pas être déçue! le casting m’a plue que ce soit les personnages secondaires et principaux! notamment l’héroïne qui pour une fois n’était pas niaise! de beau combat ( qui m’ont rappeler Assassin’s Creed vue que c’est aussi Ubisoft)!
    j’attends vraiment la suite!

  • ripleyaeryn mercredi 16 juin 2010 11 h 32 min

    Je suis allée voir le film, je ne connaissais pas les jeux, mais simplement le nom et quelques images. Et franchement, j’ai adoré, je comprends pas que le film soit aussi mal perçu! Peut être pour les fans du jeu, mais je comprends pas vis à vis du grand public! Si le film ne cartonne pas du tout aux USA, il cartonne à l’étranger. Plutôt encourageant pour une hypothétique suite! Moi qui n’apprécie pas vraiment Jake Gyllenhaal dans ses autres rôles, là, je l’ai trouvé incroyable, ça fait du bien! Gemma Arterton est une véritable découverte pour moi et je la trouve très bien dans le film. Pour résumer, ce film est un excellent divertissement, pour ceux qui veulent se changer les idées!

  • Paul jeudi 8 juillet 2010 14 h 43 min

    Moi aussi j’ai passé un excellent moment, je suis en général assez d’accord avec les avis de ce site, mais pour cette fois c’est pas le cas :)

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.