Succéder à Terence Hill et à Philippe Haim (pour les Dalton, avec Eric et Ramzy, sorti en 2004) devrait être une chose facile. Jusque là, jamais Lucky Luke n’a été correctement adapté. L’adaptation de la bande dessinée culte de Morris et Goscinny par James Huth et Jean Dujardin est donc attendue au tournant.
Verdict…

Le film est sorti en salles ce mercredi. Que vous partagiez ou non mon avis, venez le dire dans les commentaires.

Attention, la critique qui suit spoile quelques éléments de l’histoire

J’ai lu tout Lucky Luke, depuis La Mine d’Or de Dick Digger -et tous les albums édites chez Dupuis au style un peu différents et aujourd’hui partiellement oubliés- jusqu’à la Légende de l’Ouest. J’ai même croisé Morris et longuement discuté avec Leonardo, l’auteur actuel de la série Ran-Tan-Plan.

C’est dire si j’attendais la sortie de ce film avec impatience. Et le moins qu’on puisse dire … c’est que c’est raté. Là où Alain Chabat a réussi avec brio (et c’est le seul jusque là à avoir réussi à adapter Goscinny) avec son Mission Cléopatre, James Huth et Jean Dujardin échouent lamentablement.

Pourtant, le film commence bien. Décors soignés, réalisation bien pensée, jolie photo… Les premières images séduisent. En plus, comme dans la bande dessinée, on voit Lucky Luke parcourir l’Ouest en faisant tout sur son cheval : manger, dormir, se raser, etc. Huth a veillé à travailler les couleurs, elles sont éclatantes, les contrastes sont marqués. On est bien parti.

Dujardin s’en sort correctement dans le personnage. C’est clairement pas son meilleur rôle mais il est plutôt à l’aise et fait de son mieux. Niveau casting, ça varie d’un personnage à l’autre : Michael Youn en fait trop, Sylvie Testud est absolument parfaite en Calamity Jane et Daniel Prevost a clairement oublié ses cours de comédie, il est juste catastrophique de nullité.

Tout au long du film, beaucoup de petites choses issues de la BD font mouche : L’homme tire vraiment plus vite que son ombre, et transforme les billets de banque en pièces de monnaies en tirant dessus. On croise aussi un croque-mort semblant sortir d’une des cases d’un album, Hank le conducteur de caravane ou encore le Docteur Doxey et son fameux élixir. Ils ont même réussi à caser un clin d’oeil à Tintin et une reproduction de la première case du tome 1 …

Alors qu’est ce ce qui ne va pas ? C’est simple : l’histoire. Soit à peu près tout le reste. Huth et Dujardin, qui co-signent le scénario se sont sentis obligés d’inviter un background à Lucky Luke. Il a donc un prénom, ses parents ont été assassinés sous ses yeux et il n’a jamais tué personne…
Ca pourrait passer sauf qu’on se rend compte que, une fois ce postulat établi, ils ne savent jamais quoi en faire. Du coup, Luke est surement le personnage le moins bien développé du film dans une histoire complétement bancale, voir ratée. En plus, il vanne, s’offre des petites phrases dans un univers comico-moderne qui fera surement rire les amateurs des blagues de Frank Dubosc. Mais qui est à mille lieues de la finesse humoristique de Maitre Goscinny. Je ne crois pas avoir jamais ri ouvertement.

Le personnage finit par se retrouver ouvertement massacré dans un univers qui n’est pas le sien et on sent que les scénaristes sont perdus et tentent de recoller plusieurs fois les morceaux, comme pendant la période de l’histoire où Luke “raccroche” et pendant laquelle le personnage est absolument vide et dénué d’intérêt.

En plus, le film se veut un “hommage à” comme c’est clairement écrit pendant le générique mais James Huth n’a lu que les albums qui l’arrangent. Il part du principe que Lucky Luke n’a jamais tué personne mais oublie pourtant le mort dans La Mine d’Or de Dick Digger, les quatre premiers Dalton battus en duel dans l’album Arizona et Phil Depher abattu par la 7e balle d’un revolver spécial que Luke ne réutilisera jamais.

Bref, tout ça pour dire que malgré une certaine bonne volonté, Lucky Luke est un échec. Jamais drôle, subissant une histoire pénible et quelques mauvais acteurs, le film ne séduit pas. Il aurait sans doute fallu adapter un album pour obtenir une bonne histoire.

A moins que Goscinny soit, comme Alan Moore dans son genre, inadaptable ?

NB : le générique est ponctué de gags et il y a une scène post-gen si vous avez le courage de rester jusqu’au bout.

23 commentaires

  • Kameyoko mardi 6 octobre 2009 17 h 18 min

    Malheureusement ce n’est pas très étonnant. Ca sentait le bide à plein nez.

    Je pense que ce type de BD trop ancré dans une époque et trop présent dans l’esprit sont trop durs à adapter.

    En plus les scénaristes ont tendance à juste s’inspirer d’un univers alors qu’une adaptation fidèle d’un tome serait plus simple.

    Bref un film que je n’irai sans doute pas voir. En attendant de voir le Tintin (qui sera une trahison par rapport à Hergé) du duo Spielberg/ Jackson

  • cloneweb mardi 6 octobre 2009 18 h 46 min

    Je pense qu’adapter un album ou deux mélangés aurait fait un bon film parce qu’ici il y a un potentiel (chouette mise en scène, couleurs, décors, etc)

  • kdace mercredi 7 octobre 2009 1 h 10 min

    Ouch ça fait mal quand même. Espérons que Dujardin se resaisisse

  • Broack Dincht mercredi 7 octobre 2009 15 h 03 min

    Je ne savais pas que Daniel Prévost avait un jour prit des cours de comédie…
    sinon, à la base je ne le sentais pas ce film

  • Joël jeudi 8 octobre 2009 11 h 52 min

    Je n’ai jamais aimé Lucky Luke mais j’étais quand même curieux… Plus du tout maintenant, merci de m’avoir évité cela!

  • Luke mercredi 14 octobre 2009 12 h 42 min

    Je ne vois que mes craintes confirmés par cette critique. Est-ce qu’on a le droit à une espece de mix entre Brice de Nice et OSS 117 dans la peau de Lucky Luke ? Je me demande comment les scénaristes ont justifiés l’association avec Billy the Kid et Jesse James qui sont des “ennemis” dans la BD du héros… Déjà rien que ça…
    Ensuite petite précision, je vais passer pour un pédant ou un fan hardcore, mais Phil Defer n’est pas pas tué par Lucky Luke, le croque mort précise qu’il s’en sortira mais qu’il ne pourra plus jamais tiré.
    Merci pour votre critique, j’irais donc le voir a reclulons grâce à la carte UGC. De toute façon avec la Bankabilité de Dujardin le film fera au moins son million d’entrée voire plus, pas de quoi inciter les producteurs a respecter les BDs.
    Pourtant effectivement les resultats de Chabat devraient leur ouvrir les yeux (l’outremangeur aussi était bien adapté ceci dit…)

  • cloneweb mercredi 14 octobre 2009 13 h 24 min

    Merci du commentaire.
    – Ce n’est pas un mix, non, mais c’est un film avec un humour très moderne et très français.
    – Pour l’association des héros, c’est justifié dans le film mais ca n’en restep as moins bancal pour autant.
    – Sinon, je veux pas passer pour un fan hardcore :), mais il existe deux versions de l’album avec Phil Defer dont une non censurée où il meurt vraiment.

  • Sky_V jeudi 15 octobre 2009 0 h 55 min

    @Kameyoko :
    Qui dit que Tintin sera une “trahison par rapport à Hergé” ? Voir le résultat un an à l’avance alors qu’aucune image ni scénario n’a encore filtré, ça c’est de la voyance !…

    Sinon on le sentait un peu bof bof ce Lucky Luke. Déjà Dujardin n’a pas du tout la classe avec cet accoutrement. Lucky Luke doit être un gars solitaire, timide, qui reste dans le fond en sirotant son verre. Pas un type mal rasé qui fait des vannes avec un sourire à la Belmondo ! Quand au reste, on se tape encore les pires acteurs “bancables” : Youn, Prevost, Lamy, Testud, etc etc. Non merci, je préfère garder en tête la voix rauque d’Antoine de Caunes.

  • Kameyoko jeudi 15 octobre 2009 9 h 34 min

    @Sky_V : Si je ne dis pas de bêtises, quand on sait que Dupond et Dupont seront interprétés par Simon Pegg et Nick Frost (duo de Hot Fuzz, Shawn of the Dead), on est en droit de se dire que déjà les Duponts seront bien différents (ne serait-ce que physiquement. les deux seraient plus crédibles en Laurel et Hardy)

  • cloneweb jeudi 15 octobre 2009 10 h 09 min

    Euh non. Le film sera en motion capture comme Beowulf. Ils seront donc identiques, évidemment. On les a pris eux pour leur jeu d’acteur, pas pour le physique qui sera remplacé par les effets spéciaux.

    La seule inquiétude concernant Tintin, c’est le scénario et le fait que des libertés seraient prises avec l’album.

  • Luke jeudi 15 octobre 2009 19 h 50 min

    @Cloneweb
    Deux versions ? On en apprend tout les jours, merci pour cette info ! Je m’incline ^^
    Bonne continuation pour votre site !

    @Sky_V
    D’accord pour Youn, mais Prevost et Lamy on fait bien plus Bankable de nos jours (Cornillac par exemple…) Et Testud semble être la seule qui mérite qu’on aille voir ce film (à condition de bénéficier d’un tarif réduit ou d’une carte UGC je le redit ^^).
    Je pense que justement là où le coche est raté c’est que ce rôle aurait pu permettre à Dujardin de montrer qu’il pouvait incarner un rôle déjà écrit et casse-gueule sans placer son “jeu à la belmondo” qui peut être une qualité autant qu’un défaut.
    Sur ce coup-là ça sent le défaut…Surtout quand on s’affiche comme co-scénariste, c’est qu’on a choisi cette voie-là de l’adaptation modernisée, qui semble être un echec. C’est d’autant plus dommage que plusieurs critiques louent la réalisation et la qualité de la photo du film. J’ajouterais pour ma part que les premières images du costumes m’avaient bluffées, c’est vraiment dommage mais j’en aurai le cœur net !

  • Sky_V jeudi 15 octobre 2009 22 h 11 min

    @Kamekoyo : ‘Tintin’ sera une production numérique, les personnages d’Hergé animés dans un espace en 3D. Mais je confirme pour Pegg et Frost qui ne me semble pas les choix les plus judicieux, tout comme Serkis et Bell sortis de chez ‘King Kong”. Mais bon, la performances des acteurs dans un dessin animé en 3D, on s’en tape non ? ^^

  • Broack Dincht vendredi 16 octobre 2009 11 h 41 min

    les tintin, on les connait par coeur.
    S’ils refaisaient mot pour mot l’album, l’intérêt serait proche de zéro, il suffirait de voir une image de rendu, de se dire “ah ouais c’est joli”, puis d’imaginer le reste de l’album

    pour Asterix, bizarrement, celui est le plus fidèle à la bd, c’est le 3eme, mais c’est aussi le plus mauvais. Celui de Chabat s’en éloigne beaucoup,

    pour lucky luke, je n’ai pas vu le film et je n’irai surement pas le voir, mais rien qu’à voir la bande annonce, ça s’annonçait mal.

  • Olivier jeudi 22 octobre 2009 3 h 42 min

    Ce que vous racontez me fait penser, mais là c’est pas une BD, au troisième Harry Potter. C’est à mon avis le meilleur, mais comme il a une vraie identité, il se distingue beaucoup des livres. Pour Astérix 2, Chabat il a fait du Chabat, pas du Astérix, mais ça lmarche. Sinon, Lucky Luke, j’irais pas le voir, le rapport prix de la place/qualité…

  • marc jeudi 22 octobre 2009 9 h 54 min

    Moi aussi

  • Sky_V jeudi 22 octobre 2009 11 h 58 min

    J’adore, parce que depuis deux jours on se tape la promo de Jean “Belmondo fake” Dujardin sur toute les chaînes. Blabla, le film est génial, bla-bla ça a été un tournage merveilleux, etc etc, bla-bla, les fans vont adorer…

    Il a même lâché qu’il y aura toujours des gens mécontents du cinéma en France…Excusez-moi hein, mais quand on voit la qualité des adaptations qui massacrent sans pitié les oeuvres cultes de la BD française, on se demande pourquoi chaque film est boycotté, tiens ! Entre Largo Winch qui devient un arabe, le budget d’Astérix qui part dans les caméos de 3 minutes (Tony Parker, Mauresmo), Michel Vaillant qui ressemble à un grand spot pour le Grand Prix de Formule 1 sur TF1…Où va-t-on ?

  • cedrique10160 lundi 26 octobre 2009 1 h 43 min

    Et bien sortie d’une projection pénible.le film le plus nul que je n’ai jamais vu depuis longtemps.pourtant fan de dujardin dans d’autre mais la une catastrophe filmique a éviter

  • juja jeudi 29 octobre 2009 11 h 24 min

    Nul !!! je me suis ennuyé à mourir !!! j’ai quitté la salle avant la fin. Quelle tristesse !!!

  • STEPH lundi 2 novembre 2009 16 h 15 min

    Je suis allé voir ce film hier soir : le verdict ::::: BIDON !!! Le film n’est pas bien du tout, l’histoire est molle, les blagues ratées !!!!! Je trouve que l’histoire n’a rien a voir avec les BD lucky luke …

    Dommage .

  • jojogaga lundi 2 novembre 2009 18 h 50 min

    film vraiment nul ; on est très loin de la BD. C’est un navet ; on s’ennuie vraiment.
    La bande annonce du film trompe le spectateur… Jean Dujardin se discrédite dans ce rôle de lucky lucke…
    Une seule remarque: zéro. N’allez pas voir le film.

  • Jiven lundi 9 novembre 2009 12 h 17 min

    Bien dommage que ce film soit si mal aimé… Personnellement, je ne me suis pas arrêté au scénario sans saveur, et ai vraiment accroché aux décors, aux images et aux plans qui sont sacrément accrocheurs. Le Bandit Machot m’a donné envie de faire pause image à plusieurs reprises (au cinéma ==” ) juste pour détailler le bâtiment, et les lumières sont biens gérées. Mais c’est vrai que découvrir John “Lucky” Luke à moitié irlandais et à moitié indien, y a quand même de quoi se flinguer.
    Bien dommage que ce film soit si mal aimé.

  • pierrot dimanche 15 novembre 2009 21 h 18 min

    très contant du film;Je suis allé voir avec mse 3 garçons fans de Dujardin.
    ils ont apprécié aussi.Il ne fallait pas s’attendre à un scenario de bd. C’est un bon film et un bon moment de détente à passer en famille.Que demander de plus…
    beaux décors et belles images. Peut-etre un peu trop long la periode ou lucky luke abandonne les armes et se concentre sur Belle , mais ça donne l’occasion à dujardin de faire du dujardin.C’est en tout cas la meilleure adaptation au cinéma.

  • clashdandy mardi 23 mars 2010 0 h 43 min

    Alors moi je ne suis pas du tout d’accord d’habitude je ne suis pas du tout fan des film français a humour de beauf mais je trouves celui la réussit,Je n’est pas été le voir au ciné je me disais que ça sentait le gros bid et bien je me suis trompée!
    oui Huth a personnalisé l’histoire du jeune lucky et n’étant vraiment pas fan de Du jardin je trouves qu’il s’appropris bien le personnage ,le principal est quand meme respecté c’est a dire les décors les tetes des personnage dont le croc mort qui fait un peu penser a l’univers de burton et je trouves memes quelques blagues dans l’ésprit de la bd, bref vraiment je trouves la critique dure quand on voit que les chtis ou meme oSS fait un carton …
    J’ai trouver le film plutot charmant et ayant vue Hell phone je dois dire que j’accroche vachement a l’univers de Huth typé américain de par les plans,les couleurs ,l’embience
    Bravo James

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.