Voilà une sortie cinéma bien surprenante, celle de Je suis Supporter du Standard.

Long métrage réalisé par Riton Liebman, il sort en salles alors que toute l’actualité va être marquée dans les prochains jours par … le tennis. Et qui plus est, il évoque un fan d’une équipe belge qui doit finalement peu parler à la plupart d’entre vous. Un peu comme si sortait un film sur le Bayern de Munich.

Mais à quoi tout cela peut-il ressembler ?

 

Je suis supporter du Standard. En voilà un titre un peu étrange pour un film ici. Si vous n’êtes pas un grand footeux, il y a de forte chance que vous n’y compreniez rien. A moins d’être belge. Car si on n’en parle pas beaucoup ici, la Belgique a quand même plusieurs équipes de football dont deux qui sont l’équivalent de l’OM et du PSG : Anderlecht (de Bruxelles) et le Standard (de Liège). Ici on suit Milou, qui comme le titre du film l’indique, est supporter du standard. Et pas qu’un peu, il ne vit QUE pour le Standard de Liège et ne loupe pas un seul match. Jusqu’au jour où il rencontre Martine alors qu’elle prend un cours de conduite (Milou est également moniteur d’auto école). Il tombe de suite sous le charme de la jeune femme. Problème : elle déteste le football. Évidemment. S’en suit alors une série de quiproquos quand notre protagoniste va essayer de jongler avec les deux jusqu’à se déclarer lui même “footballique”.

N’y allons pas par quatre chemin, le film est loin d’être parfait. Cousu de fil blanc, on se doute de tout le dérouler de la chose dès la bande annonce, et si vous ne l’avez pas vu, je suis à peu prêt certain que le résumé du dessus vous suffira à deviner le dénouement de l’histoire. Le scénario n’est clairement pas la force de l’histoire puisque c’est simplement banal. La réalisation plan plan non plus d’ailleurs. Les acteurs peut être ? Pas vraiment. En effet, l’acteur belge Riton Liebman ne méritera pas une nomination aux césars pour son rôle qui sonne mal assez souvent et les seconds rôles ne sont pas bien mieux. Lea Drucker en revanche est pétillante et resplendissante et est un peu au dessus de tous les autres dans le film. Mais alors quoi ?

Et bien c’est un tout. Déjà, le film est très drôle. S’il est vrai que pas mal de blagues usent de l’humour que seul les belges pourront comprendre, les situations cocasses et burlesques en font un film où on ne s’ennuie pas. Également, il est fort probable que certains d’entre vous vous sentiez concernés. Il n’y a aucun fan de foot ici dont la nana ne peut pas supporter le sport et où elle préfère se barrer chez sa meilleure copine plutôt que de vous voir insulter un ballon ? En plus d’être drôle, c’est également un film touchant, humain et finalement très vrai. Sans être le chef d’œuvre de l’année, il en résulte un film bon enfant qu’on regarde sans déplaisir.

 

Je suis Supporter du Standard – Sortie le 29 mai 2013
Réalisé par Riton Liebman
Avec Riton Liebman, Léa Drucker, Samir Guesmi
Pour Milou, le football est une véritable drogue, une religion qu’il pratique en fanatique, se faisant un devoir de contribuer personnellement, et par tous les moyens, à la victoire de son équipe : le Standard de Liège. Mais sa rencontre avec Martine va lui donner une bonne raison de décrocher…

3 commentaires

  • Robin mercredi 29 mai 2013 12 h 28 min

    “un peu comme si sortait un film sur le Bayern de Munich”…

    Alex, je sais pas si c’est ta Belgitude ou alors le fait que tu connaisses pas beaucoup le football qui te pousse à comparer le Standard de Liège avec le meilleur club de football d’Europe à l’heure actuelle. :D

  • Marc mercredi 29 mai 2013 16 h 03 min

    Je n’y connais strictement rien en football Robin. Et quand j’ai écris l’intro de la critique d’Alex, j’ai juste voulu citer une équipe étrangère, n’étant pas certain que ça passionne les foules de suivre un supporter d’un autre pays que le sien

  • Robin mercredi 29 mai 2013 17 h 55 min

    Je taquinais, je taquinais ;)

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.