Salut les Gloutons Barjots !

Si vous n’êtes pas fan de films de guerre relatant la vie d’un sniper ou si vous n’êtes pas intéressé par une sorte de James Bond sous acide par le réalisateur de X-Men le Commencement, nous avons ce qu’il vous faut à voir en salles dès ce 18 février : une plongée dans l’univers de Bikini Bottom … et à sa surface puisque, et c’est une première, Bob l’Eponge sort de l’eau !

 

LA CRITIQUE

Dessin animé créée en 1999, diffusée sur Nickelodeon, Bob l’Eponge met en scène une éponge (Bob donc) habitant dans un ananas au fond de la mer. Personnage assez idiot, il travaille au Crabe Croustillant, restaurant géré par Eugène Krabs qui ne pense qu’à l’argent. Y travaille également Carlo le calamar aigri. Le meilleur ami de Bob s’appelle Patrick, une étoile de mer au cerveau aussi développé que celui d’Homer Simpson. On y retrouve également Sandy, un écureuil femelle et le terrifiant Plankton, dont le seul but est de voler la recette secrète du pâté de crabe de Krabs.
Avec ce pitch complètement improbable, Bob l’Eponge est passé en quelques années en série absolument incontournable aussi bien pour les jeunes que les moins jeunes. Toujours avec un second degré et un humour parfois profondément débile et invraisemblable, ils traitent tout de même régulièrement de sujets importants et d’actualités (l’homosexualité, l’alcool, la drogue).

Bob n’en est pas à son premier passage au grand écran. En effet en 2003, Nickelodeon a sorti Bob l’Eponge le film, dont on se demande encore comment certains passages n’ont pas été censurés. On y retrouvais en vrac : une parodie de “I Wanna Rock” des Twisted Sisters, David Hasselhoff ou une énorme cuite / gueule de bois à la glace.
Cette fois-ci, Bob sort de l’eau.

Le film débute sur une île. Antonio Banderas, qui joue le pirate Steak Barbare, arrive sur l’île juste au dessus de Bikini Bottom pour y trouver un livre racontant une histoire particulière, celle de Plankton, qui arrive enfin à s’infiltrer dans le coffre-fort de Krabs. Alors que Bob essaie de la lui arracher des mains après une bataille de nourriture, la recette secrète du pâté de crabe… disparaît. Plankton et Bob décident alors de construire une machine à voyager dans un photomaton pour la retrouver. Sans spoiler, ils finissent par être envoyé hors de l’eau, à se transformer en super-héros. Bob fait des bulles, Patrick attire les glaces, Krabs est un robot (et fait des fulgure-poings !) et Sandy devient une vraie écureuil.

Contrairement à ce qu’on nous a vendu, la partie “hors de l’eau” ne représente qu’un tiers du film, le reste se passant à Bikini Bottom. Si on voit un certain soin apporté à l’animation, ne vous attendez pas à avoir une partie animée du niveau des Simpsons – Le Film. Ici on est en territoire connu. Pas d’efforts attribués aux personnages secondaires, à l’animation ou aux décors. En revanche, si la partie sur terre ressemble toujours à un téléfilm notamment sur le doublage des humains, la partie super-héros est assez incroyable. Visuellement sans faute, la texture et l’animation sont de très hauts niveaux, n’hésitant pas à aller égaler à plusieurs reprises certains grands films de super-héros.

Au niveau du scénario, si Bob l’Eponge Un héros sort de l’eau nous offre des passages aussi hallucinant de génie qu’hilarant (en vrac : un shoot à la barbe à papa, Krabs en tenue SM, un passage dantesque dans le cerveau de Bob, et toute la partie où ils remontent le temps), on regrettera tout de même un récit très balisé, sans surprise et beaucoup moins irrévérencieux que son prédécesseur.
Néanmoins, on ne va pas bouder notre plaisir, on pleure parfois de rire, on ne s’ennuie pas une seconde, c’est toujours un vrai plaisir de retrouver Bob l’Eponge et son rire idiot.

Bob L’Eponge Un héros sort de l’eau est définitivement un film pour tous les gloutons barjots ! Et puis, il y a un dauphin, avec une cape, doublé par la VF de Nicolas Cage qui tire des rayons lasers. Alors à partir de là…

 

Bob l’Eponge le Film, Un Héros Sort de l’Eau – Sortie le 18 février 2015
Réalisé par Paul Tibbitt
Tout baigne à Bikini Bottom pour Bob l’éponge, l’éternel optimiste et ses amis: Patrick l’étoile de mer fidèle, Carlo le calamar égoïste, Sandy l’écureuil et Monsieur Krabs, le crustacé obsédé par l’argent!
Cependant tout bascule quand la recette du pâté de crabe est volée par le diabolique pirate Steak Barbare (et les mouettes qui ne le quittent jamais…) ! Pour sauver leur monde, Bob et ses amis vont unir leurs forces (avec l’aide de Plankton, l’ennemi de toujours !) et débarquer dans le nôtre ! Transformés en super-héros, ils vont apprendre à maîtriser leurs super-pouvoirs, mais … ça va faire des vagues !

2 commentaires

  • broack dincht mercredi 18 février 2015 11 h 27 min

    ils ne sortaient pas déjà de l’eau dans le 1er? Il me semble même qu’il y avait david hasselhoff…

  • Alex mercredi 18 février 2015 14 h 59 min

    Oui il sortait de l’eau mais pas comme ça, il devenait une vraie éponge et se desséchait.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.