Sur CloneWeb, nous n’évoquons que rarement les courts-métrages pour une bonne raison : la plupart du temps, il est difficile pour vous de voir le résultat final. A quoi bon évoquer un kickstarter ou vous montrer une bande-annonce si vous ne pouvez pas accéder au résultat final ?

300 000 Kilomètres par Seconde nous permet de faire une exception puisque le film de Stéphane Réthoré est intégralement visible en ligne depuis aujourd’hui après avoir fait le tour des festivals dans le monde entier.

Le film, dont le titre évoque la vitesse de la lumière (en réalité de 299 792 458 mètres par seconde), arrive à point nommé puisque la pop culture revient régulièrement aux sujets des grands voyages, que ça soit à travers Interstellar de Christopher Nolan ou Le Château des Etoiles d’Alex Alice en bande-dessinée pour ne citer qu’eux.

Vu comme une bande démo destinée à promouvoir un futur long-métrage, 300 000 Km/secondes s’ouvre sur Thomas Cousseau (que vous reconnaitrez sans mal, puisqu’il incarne Lancelot dans la série Kaamelott) dans une rue parisienne en 1956. Fils d’un inventeur, il se fera pourchasser par de mystérieux individus qui veulent mettre la main sur la création de son père, une machine à voyager dans le temps.

En moins d’une vingtaine de minutes, Stéphane Réthoré donne le ton : sa réalisation est sobre mais la direction artistique du film est particulièrement soignée. Les décors sont reconstitués avec minutie et les images parfaitement éclairées. Quand au comédien principal, si vous êtes spectateurs de l’univers d’Alexandre Astier, vous savez qu’il n’a rien à prouver. Quand le générique de fin commence à défiler, on n’a qu’une envie : voir comment cet univers pourrait être décliné en long-métrage.

Pour cela, il faudra encore attendre mais Stéphane Réthoré nous a expliqué être particulièrement motivé. Il compte sur le bouche à oreille autour du court-métrage pour décider les investisseurs et sait que le public est friand de ce genre d’histoires, contrairement aux producteurs français plus frileux quand il s’agit de faire du film de genre. Lui espère pouvoir raconter une grande et belle aventure, à l’instar de Julien Mokrani sur les Sentinelles.

Affaire à suivre de près.

300 000 KILOMÈTRES / SECONDE – FILM – Subs from Stéphane Réthoré on Vimeo.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.