Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Critique : Lovely Bones

Depuis 2001 et la sortie du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau chaque film de Peter Jackson est un évènement. Le barbu le plus célèbre de Nouvelle Zélande a repris avec brio l’histoire de King Kong mais a aussi, modestement, signé une trilogie méritant largement le titre de films de la décennie.
Lovely Bones, adapté du roman éponyme d’Alice Sebold, était donc très attendu. Verdict…

Critique initialement publiée le 29 janvier.
Sortie du film ce 10 février.

Lovely Bones – Sortie le 10 février
Réalisé par Peter Jackson
Avec Saoirse Ronan, Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Rachel Weisz et Susan Sarandon.
L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête…

 

Soyons franc dès le début : Lovely Bones est une déception.
Et pourtant le nouveau film de Peter Jackson avait tout pour nous séduire : une histoire intéressante, quelques grands noms au générique que ça soit devant ou derrière la caméra.

Le film commence bien. Jackson est de retour après King Kong et enchaine des plans magnifiquement choisis, des mouvements de caméra ingénieux dans des décors travaillés et de jolies couleurs.

Le casting n’est pas non plus en reste. Si Mark Wahlberg et Rachel Weisz m’ont semblé avoir finalement peu de temps devant la caméra, il faut parler de Stanley Tucci et de Saoirse (prononcez “Circé”) Ronan.
Le premier, que j’ai découvert en Dr Kevin Moretti dans la série Urgences, est méconnaissable et brillant en tueur psychopathe planqué sous les traits d’un voisin discret et oubliable.
La seconde, tout juste 15 ans, prouve qu’elle est une grande actrice en devenir parfaite dans le rôle de la jeune fille assassinée qui suivra ses parents depuis l’au-delà.

Mais Peter Jackson ne sait pas où il va.
Si les scènes dans le monde “réel” sont vraiment bien faites et parfois très accrocheuses, ce n’est pas systématiquement le cas pour autant. C’est parfois trop long, trop “gros sabots”, et un peu plombé par des effets sonores et une ambiance particulière. Jackson n’a pas non plus complétement décidé s’il faisait un drame ou un thriller. Le film oscille donc entre scènes plutot inquiétantes autour du tueur et de l’enquête et scènes de la vie d’une famille se remettant de la disparition de leur fille dont on a plutôt tendance à finalement se foutre.

L’autre problème, majeur selon moi, sont les scènes dans un univers qui est une sorte d’antichambre au paradis. D’abord, on s’y emmerde profondément : plans contemplatifs sur un arbre à la The Fountain, champs de blés, montagnes enneigées, petits oiseaux… Tout y passe. Mais là aussi Peter Jackson ne sait pas quoi raconter. On a droit à des visuels plutôt réalistes, d’autres beaucoup moins comme une mini-planète toute ronde, à mi-chemin entre une illustration de Terry Gilliam et Mario Galaxy. Mais Jackson n’est pas Gilliam et ne s’en sort pas, préférant finalement nous montrer un kiosque au milieu d’une forêt… Bref, l’ensemble, en plus d’être laid, est complétement inintéressant.

Je n’ai pas lu le livre d’Alice Sebold mais on aurait pu avoir un film intéressant si Peter Jackson et ses équipes s’étaient inspiré de Ghost ou de Always de Steven Spielberg, avec un “mort” fantomatique errant dans le monde des vivants et une histoire mieux orientée.
Une réalisation soignée, de bons acteurs, mais de sérieux problèmes de scénarios. Dommage.

En parallèle de la sortie du film, Paramount lance “Explorez l’Entre Deux Mondes” – un site web interactif vous permettant de découvrir ce fameux univers à travers des milliers de photos téléchargées par les utilisateurs, même via FlickR ou Facebook.
Un concours sur le site vous permet également de remporter un caméscope Toshiba.

Voir les commentairesFermer

13 Comments

  • par Joel
    Posté vendredi 29 janvier 2010 14 h 29 min 0Likes

    Bon je ne peux pas juger je ne l’ai pas encore vu, mais comme tu l’as dit toi-même tu n’as pas lu le roman (ni moi d’ailleurs). Si Peter Jackson a respecté le roman, ça change toute la donne. Mais ce n’est qu’un “SI”.

    J’irai le voir j’espère…

  • par cloneweb
    Posté vendredi 29 janvier 2010 15 h 20 min 0Likes

    A priori, et de ce que j’ai pu en lire ailleurs, ce n’est pas le cas.

  • par Paulina Strange
    Posté vendredi 29 janvier 2010 16 h 01 min 0Likes

    Personnellement, je n’aime pas du tout le King Kong de Jackson…
    Je ne pense pas que j’irais voir Lonely Bones, à moins qu’on m’y invite. Je n’ai pour l’instant lu que des critiques négatives…

  • par Bone
    Posté vendredi 29 janvier 2010 16 h 14 min 0Likes

    Eh bien c’est assez dur comme critique… Dire que le film est raté, et qu’il aurait du être plus comme ci, ou plus comme ça… N’est ce pas un peu orgueilleux ?
    Peter Jackson a fait un choix. Il a decidé de représenter ça de cette façon. Rien à voir avec un thriller. Ce film raconte l’histoire d’une famille endeuillée avant tout. Quant à l’univers dans lequel erre Saoirse Ronan, dire qu’il est laid est plutôt gonflé. Une réelle critique avancerait le fait que cet univers est raté, pas abouti, ce qui n’est pas le cas ici. Dire qu’il est laid relève de l’affect, qui n’a pas sa place ici.
    Je ne suis pas un partisan de Jackson. Je n’ai pas tellement aimé King Kong. Quant à ce film, je trouve qu’il souffre de certaines lenteurs, et que Jackson passe à côté de quelque chose avec son personnage joué par Saoirse Ronan, qu’elle n’est pas abouti. Mais de là à dire que le film aurait du être une énième copie du schéma classique à la “Ghost”… Pitié, on en a soupé dans les années 80. Et de toutes façons, ce n’est clairement pas l’intention du réalisateur, et d’après ce que j’ai pu comprendre, ce n’est pas non plus celle de l’auteur du livre.
    Donc un peu de modération dans les propos. Il faut savoir être humble, de temps en temps !

  • par cloneweb
    Posté vendredi 29 janvier 2010 16 h 28 min 0Likes

    Je ne pense pas avoir été orgueilleux ni même pompeux. C’est un avis qui n’implique que moi et je pense vraiment que le film aurait été meilleur en étant uniquement “terrestre” (ou alors en trouvant un tout autre schéma narratif, je sais pas moi… se contenter d’une voix off ?)

    Dire qu’il est laid a sa place ici puisque c’est ma critique et mon avis. Moi je n’aime pas. Plan par plan, c’est pas vilain, y a des choses sympathiques et de jolis tableaux. Mais l’enchainement est laid.
    Et j’ajoute, ce n’est pas dans la critique, que j’ai failli m’assoupir à de nombreux moments.

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur un dernier point : Peter Jackson n’a pas choisi de faire un drame familiale. La descente du père, le départ de la mère, tout ça n’est pas du tout mis en avant. Et c’est pour ça qu’on s’en fout.
    L’enquête menée par le père puis reprise par la soeur est, elle, mieux expliquée. Nom de dieu, cette scène (flippante hein) du journal (pour ne pas en dire plus) ca n’a quand même rien à voir avec un l’histoire d’une famille endeuillée.

    Après, chacun sa vision du truc mais moi je trouve ça très dommage.

  • Trackback: Tweets that mention CloneWeb – L'actualité des héros » Détails » Critique : Lovely Bones -- Topsy.com
  • par Misutsu
    Posté mardi 9 février 2010 10 h 23 min 0Likes

    J’ai passé plus de temps à empêcher mon voisin de s’endormir qu’à regarder ce film qui était d’un ennui ! Cela m’a rappelé que les films de Peter Jackson n’ont jamais été portés que par les effets spéciaux.

    Comme l’a dit Cloneweb, les séquences dans l’anti-chambre du Paradis sont complétement inutiles et inintéressantes. Elles n’apportes rien au film, pire, elles me donnaient l’impression de perdre de vue ce qui se passait sur terre, de manquer des étapes de ce drame familial qui se joue chez les vivants.

    Mention spéciale à Saoirse Ronan, attachante et talentueuse, mais ce film est comment dit-on ? Ah oui, un beau ratage.

  • par londonien
    Posté mardi 9 février 2010 11 h 44 min 0Likes

    Ce qui est dommage c’est que vous parliez de ce que vous auriez voulu que le film soit au lieu de parler du film.
    Peut-être qu’une seconde vision du film vous éclairerait un peu plus quant aux réelles motivations de Peter Jackson. Quand les critiques ne le voient pas, ils recopient ce qui est écrit dans le dossier de presse. Merci au moins de nous avoir évité ça.
    Pourquoi faudrait-il choisir entre thriller et drame ? Je ne crois pas à cette vision univoque du cinéma. Les 10 commandements cinématographiques ont encore frappé. Hi hi ! C’est bien parce que Peter Jackson complexifie les niveaux de lecture qu’il enrichit son film. Dommage que vous soyez passé à côté.
    En tout cas, c’est une belle leçon pour tous ceux qui pensent qu’il faut prémâcher le travail du spectateur.
    Cordialement.

  • par Misutsu
    Posté mardi 9 février 2010 12 h 32 min 0Likes

    Entre pré-mâcher la lecture d’une histoire et la rendre pénible pour le spectateur, il y a tout un champs de possibilités que visiblement Peter Jackson ne maîtrise pas. Le film n’a d’ailleurs rien de complexe, et montre ou dit des choses qui pouvaient se passer de commentaires, qu’ils soient visuels ou narratifs. Une partie de la salle s’est mise à rire à l’approche de la fin du film. Je crois que les nerfs ont lâché :p

  • par cloneweb
    Posté mardi 9 février 2010 13 h 26 min 0Likes

    @londonien > je ne suis pas d’accord. D’abord, si tu lisais complétement ma critique, tu verrais que je parle vraiment de ce que le film est : un film intéressant, bien réalisé mais bancal. Bancal car les parties “paradisiaques sont pénibles”, bancale parce que tout cela n’est pas assez développé.

    S’il ne faut pas choisir entre deux genre, il faut suffisamment travailler l’histoire pour rendre les deux aspects au moins aussi intéressant. Je vais répèter ce que j’ai dit dans la critique mais -par exemple- le passage où la mère quitte le domicile familial n’a absolument rien d’intéressant. Il n’est pas développé, tout le monde s’en fout, ca ne sert donc pas le drame et encore moins le thriller. Pourquoi ne pas avoir montré d’avantage ce qui pousse cette femme à partir (et outre le décès de sa fille) ?

    J’aime beaucoup Peter Jackson (d’autant que j’ai eu l’occasion de le rencontrer, et je le précise parce qu’il a un noyau dur de fans) mais je pense qu’il ne maitrise pas totalement ses idées.
    Pourquoi nous montrer l’entre deux mondes parfois complément délirant (le plan avec les mini planètes sorties d’un animé de Terry Gilliam) et parfois complétement plat ?
    Etc, etc…

  • par ceriise
    Posté jeudi 11 février 2010 15 h 57 min 0Likes

    Bonjour,
    J’aimerais peut-être aller le voir, mais, à qui le conseiller vous (âge) ?
    Merci.

  • par cloneweb
    Posté vendredi 12 février 2010 17 h 22 min 0Likes

    A moins que tu aies 8 ans ou que tu sois une grande sensible, c’est vraiment tout public

  • par nouba
    Posté vendredi 19 février 2010 0 h 48 min 0Likes

    On échappe pas à une certaine kitcherie Jacksonienne (déjà présente dans King Kong),
    mais le cast est parfait et le film d’une grand noblesse.

Laisser un commentaire