Elle ressemble à l’affiche 4 par 3 qu’on a pu voir la semaine dernière dans le métro parisien. Voici l’affiche définitive française d’Avatar de James Cameron telle qu’elle sera visible dans vos cinémas le 16 décembre prochain. En bonus, le synopsis officiel corrigé.

Mise à jour : On a quelques infos sur la musique d’Avatar. Composée par James Horner, la bande originale contiendra 14 titres dont un chanté par Leona Lewis (gagnante 2006 de la Nouvelle Star britannique). Tous les détails sur le CD et un titre inédit à écouter -qui me rappelle le travail de Hans Zimmer sur le Roi Lion- sont sur le site officiel.

A la demande de la Fox, l’affiche est momentanément retirée du site…

AVATAR nous entraîne dans un univers spectaculaire qui repousse les limites de notre imagination. Un héros malgré lui se lance dans une aventure épique qui le conduira à se battre pour sauver un monde lointain ; un monde qu’il finira par considérer être le sien.

James Cameron, le réalisateur oscarisé de TITANIC, a commencé à concevoir le film il y a quinze ans, à une époque où les moyens pour concrétiser sa vision n’existaient pas encore. Aujourd’hui, après quatre ans de production intensive, AVATAR offre une expérience cinématographique unique, portée par une nouvelle génération d’effets spéciaux. Une technologie révolutionnaire inventée pour le film qui laisse toute sa place à l’authenticité émotionnelle des personnages, pour une immersion totale du spectateur dans l’intensité de l’histoire.
Nous découvrons ce monde lointain à travers le regard de Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant. Malgré sa paralysie, Jake est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l’atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des « pilotes » humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l’ADN humain avec celui des Na’vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d’avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d’infiltration auprès des Na’vi, devenus un obstacle trop conséquent à l’exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na’vi, sauve la vie de Jake. Ce dernier est alors recueilli par son clan, et à travers de nombreuses épreuves et aventures, il va apprendre progressivement à devenir l’un des leurs. Alors que la relation entre Jake et la réticente Neytiri s’approfondit, Jake en vient à respecter le mode de vie des Na’vi et finit par trouver sa place parmi eux.
Reste pour lui à affronter l’ultime épreuve en les menant dans une bataille épique qui devra sceller le destin de tout un monde.

9 commentaires

  • cloneweb mercredi 18 novembre 2009 12 h 50 min

    J’ai du mal avec la tronche de Worthington sur l’affiche. Trop faux.
    Sinon, c’est pas l’affiche du siècle :(

  • cirus10 mercredi 18 novembre 2009 12 h 51 min

    Mais ou sont passées nos superbes affiches d’antan peinte à la main???? Foutu photoshop!!

  • Sylvebarbe mercredi 18 novembre 2009 12 h 56 min

    M’ouais bon ce n’est qu’une affiche mais bon.

  • Trackback: Tweets that mention CloneWeb – L'actualité des héros » Détails » Avatar : l’affiche finale ! -- Topsy.com
  • cloneweb mercredi 18 novembre 2009 13 h 14 min

    Sylvebarbe : c’est toi qui t’enflamme sur le film plus que moi.
    Sinon, sur la musique, je suis le seul à qui ça rappelle le Roi Lion ?

  • Dark-movie mercredi 18 novembre 2009 23 h 40 min

    ouai, l’affiche casse pas des briques, mais d’un autre côté elle est simple et en dit (assez) long sur le film.
    pour la musique, t’as pas tord cloneweb (aaah… le Roi Lion, mon 1er film au cinéma !) mais en même temps jtrouve ça logique qu’on retrouve le même résultat : on est dans un univers sauvage (enfin celui des na’vis) et exotique donc forcement les percus en rythmes avec les voix “haaaaayyy haaaaaaayy” style africain ça colle bien… et du coup on aperçoit auditivement effectivement le Roi Lion ^^ jtrouve ça sympa

  • Trackback: Uruloki :: Blog » 2D2: ¿Sueña J.J. Abrams con Nestor Carbonell para ser Khan?, ¿Julia Stiles tanteada para ser Felicia Hardy en Spider-Man 4?, spot y póster de Daybreakers, "Global Frecuency" de Warren Ellis a l
  • LudSidious samedi 21 novembre 2009 8 h 50 min

    Je vais jouer les troubles fêtes, mais bon, je rassure tout le monde, j’irai le voir dès la sortie…
    Cameron nous refait le coup de l’incohérence majeure dès le début, comme avec T2.
    Je m’explique : dès le début de T2, il bousille la cohérence du 1 en faisant traverser le temps à une forme en “métal” liquide, alors que seule la matière organique pouvait traverser le temps (et ce qu’il y avait en-dessous).
    Là, c’est un peu pareil. Comment penser que dans un monde aussi futuriste et technicisé, il puisse être possible de transférer les milliards de milliards de connexions neuronales et impossible de réparer la moelle épinière ?
    Par ailleurs, j’espère qu’il aura une explication plausible pour justifier le fait que, si la planète contient du minerais fortement magnétique, le matériel humain, forcément à base de métal lui aussi magnétique, puisse être utilisable.
    Mais bon, je chipote ! J’irai voir Avatar pour en prendre plein la tronche, comme cela vient d’être le cas pour 2012 !

  • Genuine Watches vendredi 7 mai 2010 11 h 50 min

    All men delusion, but not equally. Those who dream by means of night in the dusty recesses of their minds, wake in the heyday to espy that it was bootlessness: but the dreamers of the epoch are dangerous men, because they may sketch on their dreams with exposed eyes, to get them possible.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.