Mais où est donc passé le Luc Besson qui nous vendait du rêve avec Le Cinquième Elément ? Le formidable conteur d’histoire de Leon ou Nikita ?

Son nouveau film, Valérian, dont la nouvelle bande-annonce est en ligne ressemble à une compilation de tout ce que le space opera a produit ses quinze dernières années : on y retrouve des créatures comme celles d’Avatar, l’humour et les couleurs des Gardiens de la Galaxie et même la créature (au début de la vidéo de John Carter). Entre ça et les horribles fonds verts, difficile d’être attiré.

Pas sûr que la bande dessinée d’origine mérite un tel traitement.

Valerian et la Cité des Mille Planètes sortira le 26 juillet.

1 commentaire

  • broack dincht samedi 1 avril 2017 0 h 19 min

    la 1ere bande annonce m’avait plus hypé, mais je reste curieux pour ce film. C’est vrai que certains fonds vert sont foireux, mais bon.
    Je trouve surtout dommage de ne pas avoir appelé le film “Valerian et Laureline”. Je sais que que “Valerian” est le titre original, mais ce n’est pas très moderne d’exclure comme ça le perso féminin

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.