Adapté du roman du roman de Roy Lewis, “Pourquoi j’ai (pas) mangé mon père” sera le premier long-métrage réalisé par Jamel Debbouze, projet que le comédien porte à bout de bras depuis plusieurs années.

Et pour cause : il a choisi de le tourner en performance capture, une technique peu connue en France, qu’on imagine réservée “aux Américains” mais qui a pourtant déjà été utilisée par deux fois dans l’Hexagone pour Prodigies et Renaissance.

Et si l’on ne peut que saluer l’intérêt de l’humoriste pour cette technologie, on peut aussi s’interroger sur le choix d’avoir “ressuscité” Louis de Funès qui aura un rôle dans le film grâce aux nouvelles technologies…

Si on n’est pas bien certain des techniques utilisées, elles devraient mêler images d’archives (et donc ne plus être de la perfcap) et utilisation d’un imitateur, autant pour la gestuelle que pour la voix. A partir du moment où le comédien lui-même ne joue pas dans le film et qu’il est personnifié par quelqu’un d’autre, quel est l’intérêt de la chose si ce n’est purement commercial ? Jamel a beau être un grand admirateur de De Funès, et il a beau avoir fait appel à son fils pour participer au film, on se demande bien ce qu’il lui a pris. Et ce qui est éthiquement tolérable dans l’utilisation de l’image d’une personne décédée.

En attendant d’en voir d’avantage pour juger réellement, voici le premier teaser qui reprend le principe du Cinéma de Jamel, la séquence qui l’avait fait découvrir sur Canal+ il y a quelques années. On aura aimé quelque chose de plus original tant qu’à utiliser une technologie aux possibilités infinies.

Sortie française le 8 avril 2015

4 commentaires

  • Misutsu vendredi 4 juillet 2014 15 h 05 min

    Mouai, soit c’est purement commercial, soit c’est pour vendre son film à toutes les personne que le nom “Jamel Debbouze” ferait fuir…

  • Marc vendredi 4 juillet 2014 16 h 06 min

    Jamel est un grand fan de l’acteur, depuis longtemps. Alors un petit cameo virtuel discret à la Marlon Brando dans Superman Returns, pourquoi pas mais en faire une tête d’affiche et utiliser un imitateur…

  • Number18 samedi 5 juillet 2014 11 h 12 min

    “Projet que le comédien porte à bout de bras” j’ai bien rigolé :)

  • Marc samedi 5 juillet 2014 11 h 35 min

    C’était pas du tout volontaire :/

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.