C’est une légende du cinéma hollywoodien, acteur engagé, réalisateur, entrepreneur de l’humanitaire, qui s’est éteint vendredi, à l’âge de 83 ans, des suites d’un cancer du poumon.

Agé de 83 ans, Paul Newman a joué dans une soixantaine de films au cours d’une carrière commencée au théâtre à Broadway au début des années 50.

Récompensé par l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans La Couleur de l’Argent de Martin Scorsese en 1986, Paul Newman, formé au fameux actor’s studio, a tourné avec les plus grands.

Il apparaissait notamment à l’affiche de La chatte sur un toit brûlant de Richard Brooks en 1958, puis de L’Arnaqueur de Robert Rossen (1961) ou encore dans Le rideau déchiré d’Alfred Hitchcock (1966) et Butch Cassidy et le Kid de George Roy Hill (1969).

Moins présent dans le monde artistique depuis le début des années 90, il avait annoncé sa retraite complète en mai 2007.

L’acteur a été marié à deux reprises. D’abord avec Jackie Witte en 1949, dont il se sépara en 1958, après avoir eu un garçon Scott et deux filles Susan Kendall et Stéphanie.

Avec sa seconde épouse Joanne Woodward, qu’il épousa en janvier 1958, il eut trois autres filles.

Très engagé politiquement, Paul Newman figurait sur la liste des adversaires de Richard Nixon, l’ancien président républicain des Etats-Unis.

Egalement passionné par le sport automobile, il avait participé aux 24 Heures du Mans ou il avait décroché la deuxième place en 1979 sur une Porsche 935.

En 2005, à plus de 80 ans, il avait repris le volant au 24 Heures de Daytona en compagnie des pilotes Sébastien Bourdais et Bruno Junqueira.

En 1982, Newman avait créé une ligne de produits alimentaires, Newman’s Own, dont les recettes étaient reversées à des oeuvres caritatives. Les dons de la franchise avaient dépassé les 200 millions de dollars en 2006.

Né le 26 janvier 1925 dans la banlieue de Cleveland, il avait servi dans une unité de transmission de la marine américaine dans le Pacifique lors de la Seconde guerre mondiale.

Blessé, il ne put se consacrer à sa première passion qui était le sport et il se lança alors dans une carrière d’acteur.

Son premier grand rôle au cinéma le met dans la peau de Rocky Graziano dans le film Marqué par la haine de Robert Wise en 1956.

Ancien fumeur, Paul Newman avait appris cette année qu’il souffrait d’un cancer du poumon et était soigné à New York.

Source / Texte : L’Express.fr

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.