Pour la première fois, CloneWeb couvre  le Festival du film fantastique qui se passe dans la très jolie ville médiévale de Neufchâtel, en suisse . La neuvième édition du NIFFF s’est ouvert hier soir et nous avons eu l’occasion d’assister à la cérémonie d’ouverture (malgré quelques problèmes administratifs).

Après de banals discours de remerciements des élus communaux, nous avons pu entendre Pierre-Yves Jeanneret (Président du NIFFF), Anaïs Emery (directrice artistique) et Michel Vust (directeur administratif). Depuis les années 2000, le cadre du cinéma a évolué. La VHS était encore le support le plus répandu, les films étaient encore sur pellicule. Le NIFFF a évolué avec le cinéma (et notamment l’avènement du numérique. Il choisit sa programmation en fonction de l’Histoire, le but premier étant d’ouvrir le cinéma fantastique au grand public, hors des clichés habituels. Le fantastique est de plus en plus présent, et pas seulement dans les films de genre. En effet, nous allons pouvoir voir des films d’horreur bien sûr, mais aussi des comédies, des films romantiques, des films d’aventure, des polars ou encore des thrillers.
Avec plus de 70 films, le Festival essaye de représenter le cinéma international. 3 “pays” sont mis à l’honneur cette année : Hong-Kong, par la rétrospective Catégorie III (un mélange de burlesque, d’érotique et de gore, qui sont considérés comme des films interdits au moins de 18 ans), les films de genre Scandinave et pour la première fois, le retour du cinéma indépendant américain avec la rétrospective William Castle

Le jury cette année est composé de Bong Joon-Ho (réalisateur coréen), François Angelier (journaliste français), Joko Anwar (réalisateur indonésien), Gérard Soeteman (scénariste hollandais) et Erika Stucky (chanteuse suisse). Pour la première fois au NIFFF, le président du jury Bong Joon-Ho présentera 3 films : “The Housemaid”, film sud-coréen de Kim Ki-Young, de 1960; “Kairo”, film japonais de Kiyoshi Kurosawa, de 2001 et le très attendu et culte “The Thing” de John Carpenter, datant de 1982.

Nous serons présent jusqu’à la fin du NIFFF et nous vous reparlerons notamment de “Coffin Rock”, “Fish Story”, “Franklyn”, “Grace”, “Infestation”, “Moon”, “Tears for sale”, “Sky Crawlers”, “The Story of Ricky”, “Brendan et le secret de Kells” et “Mary and Max”

– Alexandre

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.