Le 23 octobre 1958, les Schtroumpfs faisaient leur première apparition dans le journal de Spirou. Les petits lutins bleus dont le nom est apparu au cours d’un déjeuner entre Peyo et Franquin – Ne trouvant pas ses mots, le créateur des Schtroumpfs a demandé à celui de Gaston Lagaffe de lui passer la salière sur le mode “Passe moi le Schtroumpf”, la conversation se poursuivant en Schtroumpf ! – étaient au départ des personnages secondaires de Johan et Pirlouit. Ils deviendront rapidement des stars à eux seuls bouleversant la vie de Peyo.

Après quelques mini-albums, les histoires des Schtroumpfs font l’objet d’albums de bande dessinée à part entière. Le premier album, Les Sctroumpfs Noirs paraît chez Dupuis en 1963. En 1976, alors que paraît le tome 10, La soupe aux schtroumpfs, les Schtroumpfs s’attaquent au cinéma avec le film Les Schtroumpfs et la flûte à six schtroumpfs, sur une musique de Michel Legrand, s’il vous plaît !

Grâce au chanteur néerlandais Vader Abraham, les Schtroumpfs s’invitent aussi au top 50 en Belgique, aux Pays-Bas bientôt dans le reste du monde. Les figurines, peluches et autres joutes participent également à la popularité des habitants du village champignon. En 1981, le célèbre duo de dessins animés Hanna & Barbera (qui avait créé Tom & Jerry et plus tard Les Pierrafeu et Yogi l’ours) parachève l’oeuvre en donnnat naissance à une série télévisées pour la NBC aux USA. Pas moins de 256 épisodes seront produits et diffusés dans une trentaine de pays.

Le succès est immense. Il amène Peyo à créer son propre studio et à s’entourer d’une équipe d’assistants. A sa mort, elle est reprise par son son fils Thierry Culliford qui coordonne l’exécution graphique et assure la continuité des productions.

A l’occasion de demi-siècle de bon et loyaux services, le journal de Spirou publie un numéro spécial Schtroumpf. Ne le manquez pas !

Source et texte : Neuvième Art

1 commentaire

  • Joël vendredi 24 octobre 2008 8 h 55 min

    Joyeux Anniversaire les Schtroumpfs!

    J’avais toutes les BD quand j’étais petit. D’excellents souvenirs.

    Merci Mr Peyo

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.