Les premiers échos cannois font état d’une comédie française réussie, notamment grâce à sa brochette de comédiens. Quatorze ans après Narco, Gilles Lellouche retourne derrière une caméra et emmène ses potes dans Le Grand Bain.

Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Félix Moati ou encore Alban Ivanov enfilent un moule-bite pour s’entrainer pour un concours masculin de natation synchronisée. Avec aussi Leila Bekhti, Virginie Efira, Marina Foïs ou Mélanie Doutey.

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.