Quelques semaines après avoir pu redécouvrir La Belle et la Bête de Jean Cocteau en version restaurée, la version signée Christophe Gans se dévoile dans une première bande annonce.

7 ans après Silent Hill et 12 ans après Le Pacte des Loups, Gans revient derrière la caméra pour adapter le célèbre conte et, alors qu’on pouvait s’attendre à quelque chose de scénaristiquement différent, les images font d’avantage penser au film de 1946 qu’aux versions suivantes. On verra le 12 février prochain si le réalisateur s’est éloigné ou non de l’histoire de Madame Leprince de Beaumont.

La Belle et la Bête réunit Léa Seydoux et Vincent Cassel mais aussi André Dussolier et Eduardo Noriega.

3 commentaires

  • Dantès mardi 3 décembre 2013 20 h 19 min

    Ca a l’air très mauvais et très mal joué… Dommage, j’avais adoré Silent Hill.

  • Jane Goodale mardi 3 décembre 2013 20 h 47 min

    Je suis d’accord avec Dantès, c’est extrêmement mal joué !!!!

  • MR.AKA mercredi 4 décembre 2013 22 h 30 min

    Gans fais partie de ces réalisateurs français ayant une vraie culture cinématographique et artistique qui ont une vision et une ambition esthétique, visuelle et narrative, malheureusement frustrés par des producteurs français qui n’injectent pas de budget à la hauteur de leurs talents et attentes. Résultat, un film par décennie, accouché dans la douleur et j’imagine avec multiples concessions.
    Tant qu’en france on produira 97% de merdouilles de chroniques sociales chiantes et dépressives, tournées dans un appart de bobos parisiens et tout le tralala juste pour contenter et faire vivre tout ce petit monde qui gravite autour du cinéma français, on pérennisera l’émasculation de vrais auteurs ambitieux. Enfin, même Europa, blindé de fric fais de la merde, on s’en sortira jamais…
    Pendant ce temps, à l’étranger, les Blomkamp, Cameron, Fincher, SPielberg, Jackson, Nolan, Lee (et Cuaron) continuent à nous divertir avec du grand spectacle…
    Quand à cette bande annonce, elle me laisse un peu sur ma fin, surtout le design de la bête, très consensuel et trop proche de ce qu’on connait déjà, j’espère que Gans ne passera pas à côté de son film…

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.