Eh oui ! Déjà le retour sur Cloneweb de votre rubrique sur l’actualité du patrimoine cinématographique, en salles et au salon !

Pour cette quinzaine, encore de grands noms tels Mankiewicz, Eisenstein, Mann, Lautner… Pour finir, on vous parlera de 2 manifestations à la programmation alléchante en rétrospectives et évènements : Hallucinations Collectives et Mauvais Genres ! Enjoy !

 

18 mars

Baba Yaga nous propose de revoir l’oeuvre colossale de Sergueï Eisenstein, le plus important des réalisateurs russes, à savoir IVAN LE TERRIBLE. Monumentale saga en 2 films, dont le tournage a duré plus de 3 ans en raison du perfectionnisme de son metteur en scène, le film relate la vie d’Ivan IV dit Ivan Le Terrible, premier tsar de Russie entre 1547 et 1584. Seule la première partie nous est proposée ce mercredi, la seconde (interdite en Union Soviétique jusqu’en 1958 car Staline se sentait visé dans le film) ressortira le 10 juin prochain.

Après la superbe édition BR/DVD + livre parue chez Wild Side que nous avons évoqué il y a quinze jours, LE SOLITAIRE, premier long-métrage de Michael Mann, ressort en salles en même temps que la dernière œuvre de son réalisateur, HACKER. L’occasion de vous faire avec un double programme Michael Mann avec ce polar hypnotique, interprété par James Cann et porté par une superbe musique de Tangerine Dream, qui contient déjà tout le style du maître américain. Si vous appréciez HACKER, n’hésitez pas !

Carlotta continue son cycle Nagisa Oshima : après LE PETIT GARçON le 4 mars dernier, ce mercredi ressortent en salles LA CEREMONIE et LA PENDAISON. LA CEREMONIE raconte l’histoire de Masuo et sa cousine Ritsuko se rendant sur l’île où vit Terumichi, dont un télégramme leur a annoncé la mort prochaine ; tous trois sont parmi les derniers représentants de la vaste et puissante famille Sakurada. LA PENDAISON narre l’histoire d’un résident coréen au Japon, reconnu coupable de meurtre et condamné à mort par pendaison, qui perd la mémoire le jour de son exécution. Mais ce n’est pas tout : Bac Films ressort également un des plus célèbres films de Nagisa Oshima, FURYO, avec David Bowie, narrant le duel entre un soldat anglais et l’impitoyable chef japonais d’un camp de prisonniers américains à Java en 1942.

 

25 mars

Abordons notre petit tour habituel dans le cinéma américain classique ; en effet, les ressorties du patrimoine classique hollywoodien sont très régulières, et ce mercredi ne fait pas exception à la règle avec un des meilleurs crus de Joseph L. Mankiewicz, EVE. Récompensé par 6 Oscar dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur, le film raconte l’ascension d’Eve Harrington alors qu’elle est sur le point de recevoir le prix de la meilleure actrice de théâtre de l’année. Une œuvre sur les pratiques peu reluisantes mais réelles du mileu du spectacle dans les années 1950, où il ne faut pas hésiter à mentir et manipuler pour arriver à ses fins.

Changement de pays avec Malavida qui nous propose de redécouvrir l’oeuvre de Bo Widerberg, réalisateur suédois très influencé par John Cassavetes et la Nouvelle Vague française, ayant proposé une alternative à Ingmar Bergman dans la cinématographie suédoise. Deux films sont présentés pour ce cycle : LE QUARTIER DU CORBEAU, hommage à la classe ouvrière, et AMOUR 65.

 

Sorties DVD et Blu-Ray

Petit planning pour cette quinzaine, orienté majoritairement cinéma français avec plusieurs sorties chez Gaumont en HD : Claude Pinoteau, Marcel Carné, Yves Robert. Sinon, vous avez droit à du bis 70’s, de l’animation européenne, et un sommet de la comédie musicale US avec TOUS EN SCENE de Vincente Minnelli, proposé dans le plus bel écrin qui soit.

LA 7ème CIBLE de Claude Pinoteau (BR, Gaumont)
DU MOURON POUR LES PETITS OISEAUX de Marcel Carné (BR, Gaumont)
JUSTE AVANT LA NUIT de Claude Chabrol (DVD, Artedis Films)
LEO ET FRED de Pal Toth (DVD, Les Films Du Paradoxe)
LES MACHOIRES INFERNALES de William Grefe (DVD, Crocofilms Editions)
LE MOUTON ENRAGE de Michel Deville (DVD, Artedis Films)
NI VU… NI CONNU… d’Yves Robert (BR, Gaumont)
LA PIE VOLEUSE d’Emanuele Luzzati & Giulio Gianini (DVD, Les Films Du Paradoxe)
TOUS EN SCENE de Vincente Minnelli (BR, Warner Bros)
LA VALISE de Georges Lautner (BR, Gaumont)

 

Festivals

Du 31 mars au 06 avril, l’association Lyonnaise Zone Bis organise comme chaque année son festival consacré au cinéma déviant et alternatif, « Hallucinations Collectives ». Au milieu d’avant-premières toutes plus intéressantes les unes que les autres, la manifestation propose à chaque édition de redécouvrir des classiques et des films méconnus ; cette année, dans une thématique « Nouvelle humanité » seront projetés L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU de Erle C. Kenton, MEURTRES SOUS CONTRÔLE de Larry Cohen, SCANNERS de David Cronenberg et TETSUO 2 de Shinya Tsukamoto.
Le festival propose également un petit panorama du cinéma italien avec CANNIBAL HOLOCAUST de Ruggero Deodato, FEMINA RIDENS de Piero Schivazappa, RABID DOGS de Mario Bava et LE VENIN DE LA PEUR de Lucio Fulci ; ainsi qu’une carte blanche donnée à Christophe Gans, une soirée japanimation, et d’autres réjouissances que je vous laisse découvrir par vous-même sur le site officiel.

Signalons, enfin, du 1er au 6 avril prochain, la 9ème édition du Festival Mauvais Genres de Tours, manifestation consacrée également à un certain cinéma de genre bizarre et déviant, qui nous propose 2 évènements incontournables si vous habitez la région : tout d’abord, présenté en séance d’ouverture, l’ultime chef d’oeuvre de Sergio Leone, IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE, à découvrir pour la première fois dans sa version intégrale comprenant 22 minutes inédites, retrouvées et restaurée par Martin Scorsese et son équipe ; une avant-première nationale avant la sortie en salles le 6 mai prochain.
Ensuite, un ciné-concert sera donnée par le duo tourangeau COSMIQUE (Piano Chat et son ami Thomas, technicien lumière et homme à tout faire chez Anymal Fiesta) qui jouera une partition sur un grand classique méconnu du cinéma d’horreur des années 1980, SCHIZOPHRENIA, film extrêmement dérangeant qui nous fait rentrer pendant 83 minutes dans la tête d’un psycho-killer.
Plus d’infos sur http://www.festivalmauvaisgenre.com/

Et voilà, c’est tout pour cette quinzaine ! Portez-vous bien, allez au cinéma, et à dans quinze jours !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.