L’été est toujours chaud (un peu moins, heureusement pour la santé mentale et physique de votre serviteur…), et l’agenda est toujours bien rempli en cette période de farniente et de sérénitude de grands films, voire même de véritables chef-d’oeuvres à découvrir en salles.

Et même si les éditeurs vidéo ont décidé de prendre leurs vacances au vu du planning des sorties quasi inexistant, croyez-moi : du lourd, du très lourd arrive en salles !

 

15 juillet :

Attention, chef-d’oeuvre ! (et ce n’est pas la dernière fois que je vais l’écrire…) Si vous êtes fan absolu du film d’Alejandro Amenabar LES AUTRES, si vous avez adoré le premier l’orphelinat du jeune prodige Juan Antonio Bayona L’ORPHELINAT, et bien, vous pouvez redécouvrir le film matriciel de ces œuvres, à savoir LES INNOCENTS, classique du cinéma fantastique des années 1960 et brillante adaptation de la nouvelle « Le Tour d’Ecrou » de Henry James. L’histoire angoissante et poétique à la fois d’une jeune institutrice chargée d’éduquer deux enfants dans un vieux manoir au passé tourmenté. Deborah Kerr dans l’un de ses plus grands rôles, une photographie incroyable, une atmosphère unique, bref, à voir impérativement !

Souffrant d’une réputation d’actioner injustifié (dûe aux séquelles que le film a engendré par la suite), le premier RAMBO de Ted Kotcheff est un vrai drame, doublé d’un survival intense, dans lequel Sylvester Stallone interprète John Rambo, héros de la guerre du Vietnam errant de ville en ville, arrêté pour vagabondage puis traqué comme une bête dans les bois par la police et la Garde Nationale après le meurtre d’un policier en légitime défense. Un film co-écrit par Stallone, qui livre dans ses dernières minutes une véritable performance, qui nous prouve qu’il est avant tout un grand acteur.

Les distributeurs français nous emmènent assez régulièrement du côté du cinéma italien de patrimoine, et ce n’est pas ce mois estival qui va déroger à la coutume avec la réédition de ROCCO ET SES FRERES, grande fresque de 3 heures de Luchino Visconti pleinement ancrée dans le néo-réalisme italien. Contant les déboires d’une famille du sud de l’Italie récemment immigrée à Milan, dont deux frères vont s’entre-déchirer pour l’amour d’une prostituée, le film est une immense pièce de choix dans le grand cinéma italien, porté par un casting majestueux : Alain Delon, Annie Girardot, Claudia Cardinale… ; ainsi qu’une grande radiographie de l’Italie sociale d’après-guerre.

Nous en avons déjà parlé auparavant lors de son avant-première à Enghien-Les-Bains en présence du journaliste Jean-Baptiste Thoret ; après la réédition vidéo en import, et une diffusion TV sur Arte, la voilà : l’édition restaurée, magnifiée, décrassée, de cet immense film fou et sauvage de William Friedkin : SORCERER, remake du classique LE SALAIRE DE LA PEUR de Henri-Georges Clouzot, et nouvelle adaptation de Georges Arnaud. Porté par Roy Scheider, Francisco Rabal et Bruno Cremer, un thriller éprouvant, aux confins du fantastique, connu pour son tournage cauchemardesque et porté par la mégalomanie de Friedkin ; un film longtemps invisible, ici présentée dans une copie absolument somptueuse et à voir de toute urgence. LA RESSORTIE DU MOIS !

 

22 juillet :

Vous reprendrez bien un peu d’Orson Welles ? Après le cycle sur la chaîne TCM, CITIZEN KANE en Blu-ray et LE TROISIEME HOMME de Carol Reed toujours visible en salles, Films Sans Frontières nous propose en salles FALSTAFF. Il s’agit non pas d’une adaptation de Shakespeare mais de l’histoire de l’un de ses personnages, le chevalier Falstaff. Orson Welles, ici devant et derrière la caméra, consacre un film à cet homme qui joue un rôle important dans HENRY IV, étant un des compagnons de débauche du futur roi d’Angleterre Henri V. FALSTAFF est ainsi à la fois l’histoire d’un personnage recréé de toutes pièces par Welles, ainsi qu’un portrait de l’artiste Welles. Ce dernier considérait d’ailleurs ce film comme son meilleur.

https://www.youtube.com/watch?v=1qRoyUcOi4E

Ah ! Pas de Welles ? Très bien, alors prenez du Hitchcock ! LES OISEAUX, adaptation d’une nouvelle de Daphné Du Maurier et dernier chef-d’oeuvre du maître du suspense, ressort dans une version restaurée chez Ciné Sorbonne. Considéré comme un des grands classiques du cinéma d’épouvante, le film met en scène la ville de Bodega Bay brusquement attaquée par des mouettes en grand nombre. Certainement le film le plus effrayant dans la carrière du maître britannique.

 

29 juillet :

Lost Films est de retour ! Cette petite mais vaillante boîte de distribution se fixant comme objectif de faire redécouvrir un film par an, après nous avoir subjugué l’année dernière avec la copie restaurée de SECONDS, nous permet de redécouvrir le film musical THE ROSE de Mark Rydell. Evocation de la vie d’une chanteuse de rock à la fin des années 1960, très largement inspiré de la vie de Janis Joplin, le film est porté par l’interprétation de Bette Midler, qui a enregistré elle-même la bande originale du film.

On termine ce mois de juillet avec un grand film épique de King Hu, spécialiste du film d’arts martiaux, A TOUCH OF ZEN, grande sage de 3 heures mettant en scène en Chine, sous la dynastie Ming, Yang Hui-chen, dont le père a été assassiné par la police politique du Grand Eunuque Weï, qui trouve refuge dans une citadelle frontalière abandonnée. Un véritable émerveillement pour les yeux, proposé dans une version restaurée par Carlotta, à voir si vous avez adoré TIGRE ET DRAGON.

 

BR et DVD :

Si vous avez la chance de partir en vacances, il existe beaucoup de probabilités que vous croisiez au hasard de votre route un responsable de l’édition vidéo ; car au vu du planning ci-dessous, on peut dire que les éditeurs ont démarré leur pause estivale… Bon, évoquons tout de même l’édition BR et DVD chez Studio Canal du mythique LE TROISIEME HOMME (également visible en salles, on en parlait il y a quinze jours), et la ressortie du petit classique de Tim Burton BEETLEJUICE en HD. Sans oublier le cinquième coffret de la collection Gaumont 120 ans ».

https://www.youtube.com/watch?v=I8lR5kNEUuA

BEETLEJUICE (BR, Warner Bros)
COFFRET GAUMONT 120 ANS VOLUME 5 : 1965-1974 (DVD)
LE TROISIEME HOMME (BR et DVD, Studio Canal)

 

Festivals :

Le festival Cinéma plein air de La Vilette est de retour, comme tous les étés, cette année sur le thème « Home Cinéma ». Du 22 juillet au 23 août, les mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche soir à la tombée de nuit, profitez de la bonne étoile avec comme toujours une superbe sélection alternant films récents et classiques tels LA GARçONNIERE, HANTISE, L’AVENTURE DE MME. MUIR, LE MEPRIS, LE CHÂTEAU DANS LE CIEL, REBECCA ou encore SHINING. Plus d’infos ici : http://lavillette.com/evenement/cinema-en-plein-air-home-cinema/

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Bon été, et à dans quinze jours !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.