Décembre, les guirlandes, les calendriers de l’avent, les crèches, les chocolats, les pubs de jouets qui passent en boucle à la télé, les repas qui vont vous faire exploser la panse et le foie…

Si vous vous sentez complètement indifférent à la joyeuseté ambiante qui règne à l’heure actuelle, rien de mieux que les quelques ressorties en salles et dans les bacs de vos espaces culturels de classiques du 7ème Art !

Et en cette quinzaine, quelques mets de choix avec du cinoche australien culte, de l’expressionnisme allemand, des garçons de Liverpool dans le vent, et plein d’autres choses encore !

 

03 décembre

Après LE CUIRASSE POTEMKINE d’Eisenstein, Films Sans Frontières nous propose de nouveau, toujours en version restaurée haute définition, un autre film mythique des origines du cinéma, à savoir LE CABINET DU DOCTEUR CALIGARI de Robert Wiene. Considéré par certains comme le premier film d’épouvante de l’histoire du cinéma, le long métrage narre l’étrange histoire dans une fête foraine du 19ème siècle d’un docteur exhibant un somnambule, lequel prédit la mort d’un étudiant. Une œuvre importante dans le patrimoine cinématographique mondial, puisqu’elle annonce l’acte de naissance du courant de l’expressionnisme, qui donnera lieu à de nombreux chef d’oeuvres tels METROPOLIS et M LE MAUDIT, et qui influencera le film policier dans les années 1940.



Un grand film méconnu, que l’on croyait pendant longtemps à jamais perdu, nous est proposé par La Rabbia/Le Pacte, dans une version totalement restaurée : WAKE IN FRIGHT aka REVEIL DANS LA TERREUR de Ted Kotcheff. 10 ans avant le premier volet de la saga Rambo avec Sylvester Stallone, le metteur en scène nous propose une vision hallucinée de l’arrière-pays australien des années 1970, via l’histoire d’un jeune instituteur faisant une escale dans la petite ville minière de Bundayabba avant de partir pour Sydney, escale qui va s’avérer par un malheureux concours de circonstances plus longue que prévue. Une odyssée cauchemardesque faite de chaleur, de sueur, de poussière, à laquelle vous ne ressortirez pas totalement indemne. Adepte de films qui retournent son audience, courez-y, c’est un petit bijou !



Les Acacias nous proposent 3 long métrages d’un des plus grands cinéastes historiques du cinéma mondial, l’indien Satyajit Ray : LA GRANDE VILLE, LE SAINT et LE HEROS. L’occasion de découvrir le cinéma de cette légende de la culture indienne, qui a exercé au cours de sa vie un large éventail de métiers, dont l’écriture de scénarios, le casting, la composition musicale de bandes originales, le tournage, la direction artistique, la conception et la réalisation de ses propres génériques et affiches publicitaires…



 

10 décembre

Clavis Films nous propose de (re)découvrir L’ENCLOS d’Armand Gatti. Résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale, déporté dans un camp de travail, Armand Gatti réalise ici son premier long métrage, l’un des premiers films de fiction abordant l’univers concentrationnaire, inspiré d’une histoire dont il a été témoin pendant son incarcération : un lieutenant SS qui enferme pour une nuit un détenu politique allemand, avec un Juif se nommant , promettant la vie sauve à celui qui tuera l’autre…


https://www.youtube.com/watch?v=mXJKLOfcb-s

Fan des Beatles, réjouissez-vous ! Carlotta ressort dans une version restaurée en 4K et son 5.1 un des films les plus connus mettant en scène les Fab Four : A HARD DAY’S NIGHT, réalisé par Richard Lester. Tourné en pleine Beatlemania, le film suit trois jours dans la vie des quatre de Liverpool qui déclenchent partout où ils passent des phénomènes d’hystérie collective. Ils vont donner un concert à la télévision, et on les suit successivement dans le train, dans la rue, dans un club, en répétition, en concert… A noter que le film ressort également en Blu ray et DVD, toujours chez Carlotta.



Enfin, Splendor Films nous propose de découvrir LES PETITES FUGUES dans son cycle « le second souffle du cinéma suisse », film dans lequel se distingue particulièrement Michel Robin, sociétaire de la Comédie Française, dans le rôle de Pipe, valet de ferme depuis 40 ans, maintenant près de sa retraite, qui décide d’acquérir un vélomoteur, et découvre alors la liberté.



 

DVD, Blu-Ray et rétrospectives

Si vous ne savez toujours pas quoi ajouter à votre liste pour le Père Noël, pas de panique : ce planning va résoudre votre problème. En effet, une poignée de chef d’oeuvres est réédité en DVD et Blu ray, parmi lesquels MASSACRE A LA TRONçONNEUSE, LES 7 SAMOURAÏS, JOHNNY GOT HIS GUN et LA PARTY. Si vous êtes amateurs de beaux objets, vous pouvez opter pour les coffrets collector de MASSACRE… et JOHNNY…, ou alors le coffret de 5 films de Claude Sautet et le coffret de 10 films consacré à Ingmar Bergman. Enfin, si Elephant ne change pas encore son planning d’ici là, les films de Seijun Suzuki sortent bien ce mois-ci.

LES 7 SAMOURAÏS d’Akira Kurosawa (BR et DVD, Wild Side)
« Agnès Varda : 5 films Made in California » (DVD, Arte)
LA BRIDE SUR LE COU de Roger Vadim (DVD, LCJ Editions)
CAPITAINE KING de Henry King (DVD, ESC Editions)
Coffret Claude Sautet (BR et DVD, Studio Canal) : CESAR ET ROSALIE, LES CHOSES DE LA VIE, NELLY ET MONSIEUR ARNAUD, QUELQUES JOURS AVEC MOI, VINCENT, FRANçOIS, PAUL ET LES AUTRES,
DES JOURNEES ENTIERES DANS LES ARBRES et LA FEMME DU GANGE de Marguerite Duras (DVD, INA)
DETECTIVE BUREAU 2-3, LA JEUNESSE DE LA BÊTE et LA MARQUE DU TUEUR de Seijun Suzuki (BR et DVD, Elephant Films)
A HARD DAY’S NIGHT de Richard Lester (BR et DVD, Carlotta Films)
IL IMPORTE D’ÊTRE CONSTANT d’Anthony Asquith (DVD, Elephant Films)
Ingmar Bergman, l’essentiel (BR et DVD, Studio Canal) : FANNY ET ALEXANDRE, LES FRAISES SAUVAGES, JEUX D’ETE, MONIKA ET LE DESIR, PERSONA, SCENES DE LA VIE CONJUGUALE, LE SEPTIEME SCEAU, SONATE D’AUTOMNE, LA SOURCE, SOURIRES D’UNE NUIT D’ETE
JOHNNY GOT HIS GUN de Dalton Trumbo (BR et DVD, Europa Corp)
UN MARI IDEAL d’Alexander Korda (BR et DVD, Elephant Films)
MASSACRE A LA TRONçONNEUSE de Tobe Hooper (BR et DVD, TF1 Video)
« Miyamoto Musashi par Tomu Uchida » (DVD, Wild Side)
MOONWALK ONE de Theo Kamecke (DVD, ED Distribution)
LA MOUSSON de Jean Negulesco (DVD, ESC Editions)
THE PARTY de Blake Edwards (BR, MGM)
LE RENDEZ-VOUS DE HONG KONG d’Edward Dmytryk (DVD, ESC Editions)
ROMEO & JULIETTE de Renato Castellani (BR et DVD, Elephant Films)
LA ROSE NOIRE de Henry Hathaway (DVD, ESC Editions)
SACCO ET VANZETTI de Giuliano Montaldo (BR et DVD, Carlotta Films)



Enfin, signalons, en parallèle de la sortie en Blu ray de plusieurs de ces films et un programme de ressorties salles à la fin du mois par Les Acacias (nous en reparlerons au prochain numéro), une rétrospective Claude Sautet proposée par la Cinémathèque Française du 10 décembre au 4 janvier 2015 avec toutes ces réalisations, mais également les films dont il a participé au scénario, tels LES YEUX SANS VISAGE de Georges Franju ou LES MARIES DE L’AN 2 de Jean-Paul Rappeneau.



Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Je tenais pour finir à vous remercier de votre fidélité et de votre soutien à cette nouvelle rubrique de Cloneweb, vous êtes de plus en plus nombreux à lire « Keep Calm & Watch Old Movies » ; cela fait chaud au cœur et incite à continuer de vous parler de cette programmation alternative. A bientôt, et allez au cinéma !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.