L’acteur américain Jack Palance, à la filmographie impressionnante s’étendant sur un demi-siècle, est mort vendredi à son domicile de Montecito, en Californie, à l’âge de 87 ans, a annoncé un porte-parole de la famille.

Jack Palance, acteur au visage rugueux, avait joué dans des dizaines de films, notamment dans “Le masque arraché” (“Sudden Fear”, 1952), “L’homme des vallées perdues” (“Shane”, 1953) ou encore “Bagdad Cafe” (1987).
Après un début de carrière marqué par des rôles de méchants, tueurs et autres têtes brûlées, il s’orienta à la fin de sa carrière vers la comédie, en jouant par exemple à l’âge de 70 ans dans “La vie, l’amour, les vaches” (“City Slickers”, 1991), une auto-parodie qui lui valut l’Oscar du meilleur acteur à Hollywood. Fils d’immigrants russes, Palance est décédé de mort naturelle, chez lui, entouré de sa famille, a précisé le porte-parole Dick Guttman. Les sources divergent sur son âge: sa famille dit qu’il avait 87 ans, mais d’autres sources lui donnent de 85 à 88 ans.

Texte : AP
Merci à LudSidious pour l’alerte

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.