C’est un projet immense et une première mondiale. Demain, 5 juin, Journée Mondiale de l’Environnement, sortira un peu partout dans le monde le film Home de Yann Arthus-Bertrand, un film à vocation écologique destiné à montrer l’exploitation démesurée des richesses de la Terre par l’Homme et à faire prendre conscience qu’il faut désormais changer nos modes de consommation.
Le film sortira à la fois au cinéma (avec des séances à prix coutant), en DVD et Blue-Ray (à 5 euros), sur France 2 à 20h35 pour la France et sur RTL-TVI à 20h15 pour la Belgique, gratuitement sur des écrans géants au Champs de Mars à 22h pour les Parisiens et dans Central Park pour les New Yorkais mais aussi en intégralité sur Youtube.

Mise à jour : le film est sorti et visible en intégralité dans la suite de cette actu. Je vous assure qu’il mérite plus qu’un simple coup d’oeil.


Home – le film en intégralité

Bande annonce

9 commentaires

  • Olivier jeudi 4 juin 2009 19 h 35 min

    Je n’irais pas voir ce film. Sans doute est-ce magnifique….mais…
    J’ai la chance d’habiter en bord de mer en Bretagne, et je sais ce que c’est que de vouloir préserver un paradis.
    Mais je suis saturé par les médias, par ce qu’on nous impose, pace qu’il n’y a plus aucun débat possible, parce qu’on nous culpabilise. Tous les gens disent oui-oui, sans chercher plus loin. Je ne suis pas climatosceptique, je ne veux pas lancer un débat, ce blog n’est pas fait pour ça. Je suis d’accord de rouler à l’électrique et de mettre des panneaux solaires sur mon toit. Mais il est bon de temps en temps d’aller voir ce que disent les sceptiques.

  • cloneweb dimanche 7 juin 2009 22 h 14 min

    Ben moi je viens de le voir à l’instant et je suis sur le cul. Si on passe le discours écolo, c’est à voir ne fusse que pour la beauté des images.

  • The_Geek59 dimanche 7 juin 2009 23 h 03 min

    +1 clone et je pense que le film en a touché plus d’un (même un public inattendu…)

  • Ludsidious lundi 8 juin 2009 12 h 08 min

    Olivier, moi aussi j’habite en Bretagne et lorsque j’étais gamin, je nageais dans la baie de Douarnenez dans une eau claire. Depuis 25 ans (que le temps passe !), cette eau est à chaque fois remplie d’algues vertes.
    Qu’on soit sceptique ou pas, force est de constater que cela correspond à un important changement des habitudes humaines et au développement des élevages hors sol et l’utilisation des lisiers comme engrais.
    Qu’on soit sceptique ou non, les réserves d’eau potable sont limitées et quand on va dans le sud de la Loire pour voir des champs de maïs dans les Landes en train d’être copieusement arrosés force est de constater que c’est une hérésie !
    Ce film a le mérite de nous faire réfléchir sur nos modes de vie. Il est temps.

  • VB lundi 8 juin 2009 17 h 37 min

    N’oublions pas que ce n’est pas parce que Gérard, qui habite dans son pavillon parisien, va diminuer sa consommation d’eau et d’essence; que la planète ira mieux dans 5 ans. C’est une action à l’échelle MONDIALE, soit des milliards de décisions humaines, qui doit être faite.

  • Ludsidious lundi 8 juin 2009 18 h 15 min

    Peut-être, mais si Gérard et ses voisins comprennent qu’il n’est pas utile de bouffer 2kg de barbaque par semaine, peut-être que la filière boucherie se portera plus mal, mais à l’échelle de la Terre, on arrêtera un gaspillage inutile de céréales pour nourrir des animaux ! Remember : 100 litres d’eau pour 1kg de patates 13 000 litres pour 1kg de boeuf ! Ca fait réfléchir !
    Du coup, on en a parlé en classe avec mes CM2 et j’ai diffusé une partie du doc étant donné que pas mal ne l’avaient pas vu.

    Pour en revenir au film proprement dit, je trouve juste dommage qu’il n’y ait pas de sous-titres permettant de connaître les lieux des paysages que l’on découvre.

  • Olivier lundi 8 juin 2009 19 h 51 min

    Ah oui, ça les images sont belles…en revanche l’argumentaire est moins joli. Faire attention au climat, je suis d’accord, asséner encore et encore les mêmes phrases toutes prêtes, comme le font les médias, moi ça me donne envie d’aller défoncer les dunes avec mon gros 4*4.
    Les médias n’ont jamais su éduquer les gens. Je crois que je n’ai jamais été aussi gros que depuis qu’on nous répète que c’est pas bien d’être gros (5 fruits et légumes, ne pas grignoter…etc).
    Les gens ne veulent pas qu’on leur dise quoi faire, ils veulent comprendre, voir sentir. Les expressions comme “sauver la planète”, dont se servent les médias, moi ça me fait franchement rire. L’homme est toujours si fier de son pouvoir…c’est une expression sensationnelle, qui le flatte…
    Quand on me parle de ça dans la rue, moi je détourne la conversation, j’ai envie de répondre “p…., arrête de regarder la télé”.

  • Olivier lundi 8 juin 2009 19 h 54 min

    J’ajouterais que de plus en plus de scientifiques veulent être reconnus comme climato-sceptiques, ils veulent qu’on inscrivent leur nom bien visible sur une liste. Parce qu’ils sentent que les calculs qui ont été faits ne sont pas entièrement viables. Par ex, l’ancien responsable de la NASA, qui s’est affirmé sceptique quand aux modèles…

  • Misutsu mardi 9 juin 2009 8 h 17 min

    @Ludsidious : Ce n’est pas comme si les noms des lieux n’étaient pas indiqués dans le générique pour éviter de pourrir les images du documentaire …

    De toutes façons le problème de “l’éco-responsabilité” n’est pas nouveau.

    – Arrêter le pétrol ? pffffiouuu c’est qu’on en fait pas que du carburant, et je vois mal un avion de chasse fonctionner au Colza, tout comme je nous vois mal nous passer d’avions de chasse ….
    – Aménager une maison écolo ? Encore faut-il en avoir les moyens. Si l’Etat me paye au moins les panneaux solaires, le récupérateur de chaleur géothermique, et le système de compost domestique, alors je veux bien. (Quand j’aurais une maison d’ici 20 à 25 ans.)
    – Et l’Etat parlons-en, n’a comme seul moyen pour favoriser un mode de vie écolo, de nous y contraindre. Il n’y a que comme ça que ça fonctionne en France. Vous croyez qu’on aurait l’Euro si on avait eu le choix ?

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.