2012 est donc le prochain film de Roland Emmerich. Le pitch est à peu près similaire aux précédents, soit une catastrophe quelconque qui détruit le monde et des survivants que l’on suit, probablement à travers une tonne de clichés. Si le réalisateur s’était pris au sérieux pour Independance Day ou Le Jour d’Après, on se pose un peu la question ici tant les images sont surréalistes.
Voici la bande annonce en deux versions : pour le public américain et pour la promo internationale.

14 commentaires

  • Sylvebarbe jeudi 18 juin 2009 22 h 57 min

    C’est certes surréaliste, mais comme des robots géants qui se battent entre eux au sommet des pyramides (même si j’attends le film de Bay avec impatience aussi). Bref, c’est du cinéma à grand spectacle et si ç’était pas Emmerich, on taclerait moins dessus.

  • cloneweb jeudi 18 juin 2009 23 h 52 min

    Sauf que Emmerich sort le même film tous les deux ans. En allant un peu plus loin à chaque fois dans le ridicule (le porte avion qui écrase la maison blanche, misère…)

  • papymat vendredi 19 juin 2009 9 h 19 min

    Idem cloneweb: depuis independance day c’est tjrs le même schéma avec Emerich à savoir une catastrophe, l’humanité qui en prend plein la poire, qques gus (généralement la maison blanche) qui avaient tout prévu et préparent leur revanche qui, bannière étoilée oblige, est svt couronnée de succès.
    J’ai pas encore vu 10000 qui a l’air d’être l’exception à la règle (film formaté pour les fans de la thèse du créationnisme??) mais il faudrait que Emmerich songe à se renouveler parce que depuis moon 44, stargate et independance day (premier à initier ce sujet pré, per et post apocalyptique), c’est du réchauffé.
    On dira rien sur les studios qui le confortent en continuer à financer…

  • Misutsu vendredi 19 juin 2009 9 h 23 min

    Et les héros de son film vont survivre à la fin du monde ?!!! Trop fort ce Emmerich.

  • Broack Dincht vendredi 19 juin 2009 9 h 25 min

    là il faut admettre… il va vraiment loin… à côté de ça, Stargate est presque un film documentaire…
    mais ça pourrait être drôle avec 2 ou 3 bierres

    et je pense que oui, il se prend au sérieux, comme toujours

  • Olivier vendredi 19 juin 2009 10 h 23 min

    C’es étrange de voir le génial John Cusack dans un film comme ça

  • Misutsu vendredi 19 juin 2009 10 h 56 min

    @Olivier : Tu ne le surestime pas un peu John Cusack ? Il joue tout de même assez mal.

  • Thor vendredi 19 juin 2009 13 h 37 min

    Je vois pas non plus en quoi les images sont surréalistes, c’est plutot un film pop corn comme Emmerich sait les faire, hormis le pitch qu’i n’ est pas novateur du tout ça se regardera quand même.

  • VB vendredi 19 juin 2009 20 h 03 min

    Avec un film pareil, les gens vont croire que 2012 sera VRAIMENT la fin du monde…

    …Et comme il ne se passera rien, Emmerich aura l’air d’un con et dans 20 ans, les gens rigoleront du film.

  • cloneweb vendredi 19 juin 2009 20 h 09 min

    @Misutsu : c’est un bon acteur mais il avait surement des factures à payer, tout comme Danny Glover qui est également au casting.

    @VB : comme Paco Rabanne ?

  • gdy vendredi 19 juin 2009 20 h 14 min

    mais la, ils montrent tout le film non??

  • LudSidious vendredi 19 juin 2009 22 h 18 min

    Franchement, dès que c’est signé Roland Emmereich, on sait à quoi s’attendre ! Moi, je suis fan de ce genre de cinéma. On laisse le cerveau de côté et on en prend plein la vue. C’est aussi fun que d’aller à Disneyland et se taper en boucle des attractions !

    On se fout de la vraisemblance. Il y a un nombre incroyable de grands classiques de la SF des années 50-60 qui sont encore moins vraisemblables !

  • Olivier samedi 20 juin 2009 0 h 24 min

    @ Mitsusu : chacun ses goûts. moi je trouve cet acteur impeccable.

    Je ne pense pas qu’il aura l’air ridicule dans 20 ans. 2012 est déjà une vieille légende.
    regardez 10 000 : avec ses erreurs chronologiques grosses comme des mammouths, il est déjà ridicule.

  • LudSidious dimanche 21 juin 2009 7 h 37 min

    Mais l’original avec Rachel Welch l’était encore plus ! Et pourtant, c’est cultissime !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.