Le producteur Dino De Laurentiis, qui avait joué un rôle clef dans la renaissance du cinéma italien de l’après-guerre, est décédé à Los Angeles à l’âge de 91 ans, a annoncé sa famille.

De son vrai prénom Agostino, De Laurentiis avait travaillé sur près de 600 films au long de sa carrière.

On lui doit notamment “La Strada” et “Les nuits de Cabiria” de Federico Fellini, qui ont reçu l’Oscar du meilleur film étranger en 1956 et 1957. Mais aussi quelques années plus tôt “Riz amer”, avec l’actrice Silvana Mangano, qu’il épouse en 1951.

Leur fille Raffaella précise dans un communiqué qu’il était entouré de sa famille lorsqu’il s’est éteint mercredi soir chez lui, à Beverly Hills.

Dino De Laurentiis avait créé en 1948 avec Carlo Ponti une société de production portant leurs deux noms et dotée de ses propres studios de cinéma. Ensemble, ils avaient financé le premier film couleur réalisé en Italie: “Toto a colori” (1952).

Dans les années 1960, lorsque la loi italienne pénalise les films qui ne sont pas 100% de production italienne, De Laurentiis s’exile aux Etats-Unis. Là encore, il produit des films qui rencontrent le succès, comme “Les trois jours du Condor” de Sidney Lumet avec Robert Redford (1975).

Parmi ses productions les plus célèbres, l’on peut citer pour les années 1950 “Guerre et Paix” de King Vidor avec Audrey Hepburn, pour les sixties “Pierrot le Fou” de Jean-Luc Godard avec Jean-Paul Belmondo (1965), pour les années 1980 “Ragtime” de Milos Forman, “Dead Zone” de David Cronenberg ou encore “Dune” de David Lynch.

En 2001, Dino De Laurentiis avait reçu un Oscar pour l’ensemble de sa carrière. Et en 2003 un Lion d’Or également pour l’ensemble de son oeuvre.

Il a eu six enfants: Veronica, Raffaella, Federico et Francesca avec Silvana Mangano, décédée en 1989, Carolyna et Dina avec Martha Schumacher, épousée en 1990.

Source et texte : AP

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.