Internet débattant tellement de qui est le meilleur entre Sam Raimi, Chris Nolan et Mark Webb qu’on en oublierait presque que des films sortent demain dans les salles.

Pourtant, ce mercredi 8 est riche en sorties diverses et variées. Vous aurez le choix entre l’opposé de Twilight, un film d’espionnage qu’on n’est pas les seuls à ne pas avoir compris, un film d’animation français tout mignon avec une girafe, des Jedis convertis en 3D ou une comédie réservée aux fans de Vincent Lacoste.
Dans la suite, tous les liens pour savoir quoi choisir entre ceux-là. Mais il y en a d’autres. Et vous pouvez également nous retrouver dans le Blogorama d’Excessif.

Qu’irez-vous voir en premier ?

Underworld Nouvelle Ere
Critique par Marc
Mais soyons réaliste : le scénario est extrêmement mince (…) on est là pour divertir le spectateur et ouvrir la porte à de nouveaux épisodes. Cette mission là est bien réussie.

La Taupe
Critique par Marc
Pas question ici de dénigrer le film qui a de grandes qualités esthétiques ou de se contenter d’évoquer l’envie de sieste qui en résulte. mais l’histoire est bien trop complexe, torturée pour qu’un spectateur un peu distrait comme moi, un peu fatigué lors de la projection soit immédiatement lâché et ne comprenne plus rien pendant deux heures.

Zarafa
Critique par Alex
Ainsi donc, on oublie par moment le scénario bancale et on se laisse entraîner dans une Afrique sublime dont certains passages sont époustouflants

JC comme Jésus Christ
Critique par Alex
Comme la majorité de ses comparses, JC comme Jésus Christ ira dans l’immense sac de « règles » du cinéma français tant il n’y a rien à sauver dans cette purge. Pas même Vincent Lacoste, qu’on espère un peu plus en forme dans Astérix.

Star Wars La Menace Fantôme 3D
Critique par Alex
Interview de Rafik Djoumi sur la Prélogie
Si les incrustations sont immondes, le rendu de Jar-Jar Binks est à vomir. Quand on voit le Yoda en CGI absolument nickel, on ne peut que se prendre la tête dans les mains. George Lucas a non seulement violé notre enfance mais continue, en prenant tous les jours un peu plus le public pour un demeuré.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.