Parmi les 13 films sortant cette semaine, reprises comprises, l’équipé de CloneWeb en a vu quatre. On vous propose donc de choisir entre :
Un excellent thriller filmé entièrement dans un cercueil et dont on vous a beaucoup parlé avec plaisir : Buried
Les conneries du bande de dingues si vous voulez laisser votre cerveau au vestiaire : Jackass 3D
Tout ce que Basile déteste dans le cinéma français avec L’Homme qui voulait vivre sa vie
Une comédie d’humour noir très belge rappelant C’est Arrivé près de chez Vous : Kill Me Please
On jettera également un oeil intéressé à Fair Game, nouveau film de Doug Liman avec Naomi Watts.
Voici tous les détails vers l’actu de ces films, les bandes annonces et nos critiques pour mieux faire votre choix pour la semaine.

BURIED
Réalisé par Rodrigo Cortés
Avec Ryan Reynolds
Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…

“Vous l’aurez compris, que vous soyez claustro ou pas, Buried de Rodriguo Cortés est un film prenant de bout en bout et ce, dès sa première image.”

 

 

JACKASS 3D
Réalisé par Jeff Tremaine
Avec Johnny Knoxville, Bam Margera, Chris Pontius
Johnny Knoxville et sa bande de déjantés débarquent pour la première fois sur grand écran et en 3D !

“C’est d’une connerie abyssale, d’une stupidité fièrement affichée et assumée et ça n’a d’autre ambition que de tout défoncer sur son passage à coup de pets, de vomis, d’excréments et de cascades suicidaires. Si les agitations de ces siphonnés du bocal vous amusaient déjà par le passé, vous pourrez sans problème aller vous poiler une heure et demi durant dans la salle en prenant soin de bien déposer votre cerveau et tout vos neurones à l’entrée de la salle.”

 

 

L’HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA VIE
Réalisé par Eric Lartigau
Avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve
Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.

“le film dure d’ailleurs 1h55, ce qui s’avère terrible quand on voit la gestion de l’intrigue. Le second acte est d’une platitude épouvantable, les enjeux sont tous passés à la trappe et, plus grave encore, on a carrément changé le ton du film.”

 

 

KILL ME PLEASE
Réalisé par Olias Barco
Avec Aurélien Recoing, Virginie Efira, Benoît Poelvoorde
Le docteur Kruger est un pionnier décidé à faire entrer le suicide dans la modernité. Sa clinique reçoit une subvention gouvernementale afin que le suicide ne soit plus une tragédie, mais un acte médical assisté. Son rêve est de trouver un cadre thérapeutique à l’intérieur duquel la médecine parvient à dominer cette pulsion de destruction que les désespérés, ou les malades, veulent exercer contre eux-mêmes. Chaque jour, le docteur Kruger reçoit ses malades et les écoute. Tour à tour, les patients défilent dans son bureau et examinent avec lui les motifs qui justifient — ou non — leur suicide à venir. Lorsque la décision est prise, chacun a le droit de voir exercer un dernier souhait : déjeuner spécial, vin d’excellence, lubie personnelle. Le docteur Kruger est un humaniste qui cherche à rendre la mort des autres plus douce. Mais dans la montagne isolée où il a décidé de bâtir son rêve de « suicide idéal », quelque chose vient lui rappeler que personne ne contrôle la pulsion de mort : la mort elle-même.

“Enchaînant les scènes loufoques et absurdes avec un humour à la carabine, Kill Me Please va très loin dans le délire, mettant parfois mal à l’aise, comme cette scène de presque viol, ou mourir de rire, notamment les 30 dernières minutes totalement hallucinantes de n’importe quoi et de génie.”

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.